Maître ou cher maître?

Donnez votre avis et faites partager votre expérience sur les différents cabinets ou entreprises pour lesquels vous avez travaillé.

Modérateurs : lalie, lilou2705, pjak, Pierre-N, nicg

Maître ou cher maître?

par pjak » Mar 28 Nov 2006 à 23h38

Me voilà pris d'un doute idiot... ca fait un bout de temps que je n'ai pas rédigé une lettre de motivation pour un cabinet, et la dernière était adressée à un pote avocat (donc pur formalisme)

Vous mettez quoi au début de vos lettres? Maître ou Cher Maître ou Maître Machin (machin représentant son nom de famille)?
 
Message(s) : 587
Inscription : Dim 22 Oct 2006 à 10h32

par Martin D » Mer 29 Nov 2006 à 8h20

On dit pas "Dieu le père" ? :P

A mon avis c'est un peu le même choix qu'entre "Cher Monsieur" et "Monsieur". Moi je mettrai simplement "Maître", le "cher" fait ptet un peu trop "pote"...
 
Message(s) : 103
Inscription : Mer 18 Oct 2006 à 16h02
Localisation : Aix en Provence

par lalie » Mer 29 Nov 2006 à 11h54

Moi je mets "Madame, Monsieur", tout simplement ;
en principe ce sont les RH qui lisent ta lettre et décident si tu vas avoir un entretien, l'avocat il aura juste ton CV.

C'est peut être différent dans les plus petits cabinets, mais dans ce cas là je mets qd même "Madame, Monsieur", et on ne m'en a jamais fait la remarque..

PS : de la même manière dans l'en-tête, tu ne mets pas "Monsieur X", ni même "Madame X" ; tu mets le prénom et le nom, dans cet ordre là ; si tu n'as pas de nom, tu mets "cabinet machin".

Je te montre !


Pjak LECHAUVE
2 rue des trop sympas
69000 Lyon

Cabinet Préféfé
(ou Pierre POLJACK)
3 rue Quipaiebien
69000 Lyon

Lyon, le XXXX


Objet : recherche de stage EDA - de janvier à juin 2007


(Madame), Monsieur,

blalala

PS : la présentation ne ressort pas, mais tu auras compris que le nom du cabinet et la date se mettent à droite de la lettre..

PS bis : le seul cas où tu je mettrais "Maître" : si tu écris à un avocat respectablement connu dans ta ville, qui a son propre cabinet.. Si tu sais que c'est lui qui va prendre la décision et qu'il est un peu vieux jeu, c'est ptet plutôt Maître qu'il faut utiliser..
 
Message(s) : 762
Inscription : Jeu 21 Sep 2006 à 16h14

par pjak » Mer 29 Nov 2006 à 12h01

Moi je mets "Madame, Monsieur", tout simplement ;
en principe ce sont les RH qui lisent ta lettre et décident si tu vas avoir un entretien, l'avocat il aura juste ton CV.


ouais mais ca c'est quand tu postules pour les grancs cabinets parisiens... moi ceux ou je postule il y a en général 10 ou 15 avocats grand max, et pas de DRH...

Mais merci pour tes conseil... (je me rappelle effectivemenet que le cher maître, je l'avais gardé pour ma postulation chez mon pote avocat, avant je me contentais de dire Maître)

PS: je viens d'avoir un mail de mon école qui nous incite fortement à ne pas faire de stages durant les 6 premiers mois de l'école, et de les consacrer aux cours (la présence a tous les cours est obligatoire, et l'emploi du temps n'est pas fixe, est très fluctuant et peut changer à tt moment, y compris le jour meme, et votre stage ne sera pas une excuse pour louper les cours etc etc.)

et je te ferais remarquer que mes cheveux ont déjà bien repoussé depuis le Gd oral!!! chuis plus chauve!
:D
 
Message(s) : 587
Inscription : Dim 22 Oct 2006 à 10h32

par lalie » Mer 29 Nov 2006 à 12h39

J'ai postulé aussi dans des petits cabinets, et il y a tjs une personne qui est en charge du recrutement, ne serait-ce que pour centraliser des demandes. Simplement comme tu ne sais pas si ça va être un des avocats ou une secrétaire, ou qqun d'extérieur (j'ai eu ça aussi, la cousine de l'avocat qui venait qques heures par semaine pour gérer les stagiaires et les demandes de collab).

Sinon c'est vrai que la politique de l'école pour le stage en alternance est difficilement compréhensible, en gros ils s'organisent mal et du coup nous incitent à la glandouille :?

J'espère moi aussi ne pas avoir trop de pbs dans l'organisation de ces 6 mois..

A part ça, il va donc falloir que je trouve une autre taquinerie si tu as retrouvé tes cheveux :wink:
 
Message(s) : 762
Inscription : Jeu 21 Sep 2006 à 16h14

par pjak » Mer 29 Nov 2006 à 13h25

j'ai toujours l'ambition qu'un avocat posera les yeux sur ma lettre de motivation... Peut être suis-je un brin optimiste :oops:
 
Message(s) : 587
Inscription : Dim 22 Oct 2006 à 10h32

par Martin D » Mer 29 Nov 2006 à 13h35

A la limite, peu importe qui va lire ta lettre, ce qui est important c'est ce que tu vises : si tu vises d'être sous les ordres d'un associé, postule auprès de lui. Dans tous les cas c'est pour un cabinet que tu postuleras et pas pour le RH ou la secrétaire.

Enfin bon, moi j'dis ça :roll:
 
Message(s) : 103
Inscription : Mer 18 Oct 2006 à 16h02
Localisation : Aix en Provence

par lalie » Mer 29 Nov 2006 à 14h54

Martin D a écrit :A la limite, peu importe qui va lire ta lettre, ce qui est important c'est ce que tu vises : si tu vises d'être sous les ordres d'un associé, postule auprès de lui. Dans tous les cas c'est pour un cabinet que tu postuleras et pas pour le RH ou la secrétaire.

Enfin bon, moi j'dis ça :roll:


Tu rêves là Martin, ça ne sert absolument à rien de postuler auprès d'un associé ; tu crois qu'ils n'ont que ça à faire que de lire toutes les candidatures ? Ils ne lisent même pas leurs mails, alors les candidatures des petits étudiants comme nous...

Je n'ai jamais dit que c'était la secrétaire qu'il fallait convaincre, je te dis juste que ça ne sert à rien d'écrire à l'associé qui ne te lira même pas, en tous cas pas avant que qqun d'autre n'aie fait une sélection des meilleures candidatures avant de les lui faire passer ; autant être moins prétentieux et plus réaliste, afin d'écrire à la bonne personne, qui elle te lira et se chargera de passer ta candidature à qui de droit.

Et puis en aucune manière c'est à toi de choisir l'associé auprès de qui tu veux bosser !

Sinon pjak bien sûr qu'un avocat lira ta lettre, au moins celui qui te recevra pour l'entretien. Mais ce jour là observe bien et tu verras que c'est une photocopie qu'il a entre les mains, ce qui veut bien dire qu'il y a qqun qui classe et archive les demandes pour lui.

Cela dit ça ne te dispense pas de faire ta lettre comme si tu étais devant cet avocat, parce qu'effectivement c'est lui que tu dois convaincre. Simplement ta lettre tu dois l'adresser à la personne qui a le plus de chance de la lire et de la faire circuler, c'est comme ça que ça marche !

Après c'est comme tu le sens. Ca vous paraît peut être idiot comme manière de procéder mais c'est la procédure. Après c'est possible de faire du zèle et de changer les règles mais je doûte que ça soit très bien vu, ni même plus efficace..
 
Message(s) : 762
Inscription : Jeu 21 Sep 2006 à 16h14

par pjak » Mer 29 Nov 2006 à 15h06

bah ouais mais bon vu que c'est l'avocat qui te recevra au final, et que c'est lui qui te choisiras ou pas, je préfère m'adresser à lui directement, même s'il y a un intermédiaire entre ma lettre et lui...
Moi je m'adresse directement à l'associé respnsable du département du cabinet dans laquelle je veux bosser (en ce qui me concerne droit public), ou alors, si le cabinet est entièrement spécialisé en droit public, à l'associé "historique" on peut dire... après ils se démerdent en interne pour me coller à qui ils le jugent opportun...

Mais c'est vrai que pour les très grosses structures, je vais suivre ton conseil (Madame, Monsieur...) parce que je ne connais pas mon interlocuteur, donc je ne sais pas qui choisis les stagiaires, mais c'est assez rare...

il faut dire que le droit public est une petite famille à Lyon... on se conait presque tous, soit de réputation, soit parce qu'on s'est croisé en cours (les uns en profs, les autres en con disciples), soit parce qu'on a été introduits auprès d'eux lors des stages...

Il y a à peine une dizaine de cabinet spécialisés ou ayant un département de droit public sur Lyon, donc il est facile de savoir à qui l'on s'adresse :D
 
Message(s) : 587
Inscription : Dim 22 Oct 2006 à 10h32

par lalie » Mer 29 Nov 2006 à 15h15

Ben en tous cas bonne chance, c'est vraiment la galère cette histoire.

Moi je viens d'avoir l'EFB qui me dit que selon le groupe dans lequel je serai affectée je ne commencerai mon stage que le 12 ou le 26 février. Sachant que le cabinet m'attendait pour le 2 janvier je sens que ça va se compliquer.. :?

Bref j'ai RDV le 5 décembre pour m'inscrire, on verra bien. Mais si au final le cabinet décide de ne pas me prendre je vais l'avoir mauvaise.. (j'ai gardé une autre offre sous le coude au cas où, mais à mon avis si ça ne convient pas à l'un ça ne conviendra pas à l'autre..).
 
Message(s) : 762
Inscription : Jeu 21 Sep 2006 à 16h14

par pjak » Mer 29 Nov 2006 à 15h17

moi je laisse tomber pour les 6 premiers mois, tant pis je ne ferais pas de stage, je suis les conseils de mon école...

J'en cherche un pour 2008!
:D
 
Message(s) : 587
Inscription : Dim 22 Oct 2006 à 10h32

par Pierre-N » Mer 29 Nov 2006 à 15h21

pjak a écrit :moi je laisse tomber pour les 6 premiers mois, tant pis je ne ferais pas de stage, je suis les conseils de mon école...


:shock:

Ils conseillent ça ? C'est permis ?

Et ça entraine des conséquences sur le cursus de ne pas en faire ?
 
Message(s) : 823
Inscription : Dim 18 Déc 2005 à 18h38

par pjak » Mer 29 Nov 2006 à 15h25

apres chaque crfpa fait comme il veut...
apparemment à lyon ils veulent absolument bien délimiter les 3 phases de l'école:

-cours fondamentaux
-PPI
-stage en cabinet...

voila un extrait de leur mail:

"Bonjour,
Les cours commenceront dés le 12 janvier 2007, le planning se construit au
fur et à mesure et les cours sont fixés par prise de RDV selon la
disponibilité des intervenants qui sont tous des professionnels du droit
ayant aussi des obligations professionnelles, audiences, ....).
Ils sont susceptibles d'être modifiés à tous moments (parfois la veille pour
le lendemain) et des cours rajoutés à tout moment (idem). L'intensité
hebdomadaire est donc très variable et dépend des groupes et des semaines.
Vous serez affectée à un groupe et devrez vous rendre aux cours prévus pour
votre groupe, sans possibilité de changement.
L’emploi du temps est transmis tous les mois et réactualisé en permanence
(en fonction des annulations et reprogrammations).

La formation à l'EDA prévoit une assiduité obligatoire à tous les cours
(signature à chaque cours) et un contrôle continu faisant partie intégrante
du CAPA.
Par conséquent si vous souhaitez travailler, cela ne doit avoir aucune
conséquence sur les cours. Vous ne serez pas excusé pour une absence au
motif d'être allé travaillé ( même si le cours a été rajouté la veille.) Je
vous informe également que les périodes sont bien définies par les textes ,
à savoir, 6 mois de cours, 6 mois de PPI (pas de stage en cabinet) et 6 mois
de stage en Cabinet d'avocat en France. Ces périodes sont obligatoires et
non interchangeables."
 
Message(s) : 587
Inscription : Dim 22 Oct 2006 à 10h32

par lalie » Mer 29 Nov 2006 à 15h28

Pierre N je n'en sais rien du tout !

Par contre je peux te dire que j'ai demandé la procédure à suivre pour obtenir une dérogation et faire mon PPI en cabinet d'avocats, et la dame m'a dit que c'était assez mal vu lors du passage devant le jury pour le CAPA :?

Donc en gros oui, il vaut mieux suivre les recommandations de l'école, au moins un minimum.

Cela dit pjak c'est dommage que tu ne tentes pas qd même un stage, évidemment l'école te mets la pression pour que tu ne rates pas les cours, mais tu peux peut être trouver un cabinet qui accepte ça ?

Moi j'ai déjà fait un stage à mi temps en cabinet, c'était un peu chaud au début pour faire savoir à tout le monde qd je devais m'absenter, mais au final j'ai appris plein de trucs et je n'ai jamais regretté (c'est le cabinet qui y perd, toi tu as tout à y gagner !!).

edit : pjak honnêtement ne prend pas au mot tout ce qu'il te disent, c'est n'importe quoi cette histoire des 6 mois de cours où tu ne peux rien faire d'autre. A l'EFB il y a un service entier consacré à la recherche des stags en alternance, ça prouve bien que c'est eux qui interprètent les textes à leur manière, ça n'est pas la loi qui dit ça !

Tu ne vas qd même pas rester au garde à vous chez toi 24h sur 24 au cas où il y aurait un cours non prévu qui se rajoute !

Et puis c'est quoi cette histoire de "périodes non interchangeables "? Vous ne pouvez pas commencer par le PPI ?
 
Message(s) : 762
Inscription : Jeu 21 Sep 2006 à 16h14

par pjak » Mer 29 Nov 2006 à 15h34

j'en ai parlé à quelques uns qui sont maintenant en plein PPI et qui n'ont pas fait de stage durant leurs 6 premiers mois... ils m'ont dit que le rythme de l'école et le boulot demandé rendait tres diificile de faire quoi que ce soit à côté...

En plus c'est pas comme si j'avais jamais fait de stage en cabinet... j'en ai déjà fait quelques uns, en alternance avec des cours ou à temps plein... je sais pas

Mais bon tu as raison, je demanderais un stage pour à partir de janvier... De tte facon à mon avis c'est mort... janvier c'est dans 1 mois!
 
Message(s) : 587
Inscription : Dim 22 Oct 2006 à 10h32

Suivant

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)
cron