A CEUX QUI PENSAIENT AVOIR RATE MAIS ONT REUSSI

Partie consacrée à l'actualité et à vos remarques personnelles sur l'examen du CRFPA

Modérateurs : lalie, max, lilou2705, pjak, Pierre-N, nicg

par suy » Lun 26 Sep 2011 à 18h10

cc a tous,
Alors a J+7, j'ai des hauts et des bas, mais la c'est plutot assez bas. Pas de moral du tout, desespérée, et je me prépare à mon 3ème échec. Pas facile car quoiqu'il en soit, ça reste un tournant de ma vie et il va falloir que je prenne une toute nouvelle direction. Donc, je n'ai rien envie de faire, et surtout pas de réviser pour les oraux que je suis persuadée de ne pas présenter.

Y en a-t-il des comme moi ou suis-je un cas isolé???
 
Message(s) : 95
Inscription : Ven 16 Oct 2009 à 22h40

par choucroute » Lun 26 Sep 2011 à 18h29

je suis dans la même situation que toi. C'est ma 3ème tentative et je pense sérieusement que l'admissibilité est compromise.
Mais dans le doute, et à partir du moment où il n'y a pas eu de copie blanche, il reste une chance.

Là, où j'étais au plus mal, c'était après la première épreuve. Pour me remonter le moral, j'avais besoin de me dire que le crfpa n'était pas une fin en soi; qu'on peut être heureux sans pour autant être avocat (en pensant notamment aux inconvénients de la profession notamment par rapport à la vie privée); qu'on n'est pas une merde pour autant quand on loupe ce fichu concours. Pour éviter d'être trop mal en point, j'essaie de m'imaginer un plan B, je regarde les annonces, j'imagine d'autres alternatives en cas d'échec....

Voilà c'est ce qui m'aide un peu à réviser les oraux en plus de lire le forum et de constater que d'autres personnes sont dans la même galère :D
 
Message(s) : 75
Inscription : Mer 21 Sep 2011 à 21h47

par brams92 » Lun 26 Sep 2011 à 18h52

alors je suis dans le meme cas que vous,j'attends mes resultats d 'admissibilité avec impatience,c est la 3eme fois que je le passe et je ne pense pas avoir réussi ni meme raté les écrits.
il faut commencer à réviser les oraux,c'est un peu bizarre comme sentiment mais bon,parfois faut foncer et ne pas se poser trop de questions.
bon courage a tout le monde !!!
 
Message(s) : 41
Inscription : Lun 04 Juil 2011 à 23h03

par suy » Mar 27 Sep 2011 à 8h30

oui c'est vrai qu'il faut foncer, j'en suis consciente mais c'est plus facile à dire qu'à faire. Vous imaginez, un rêve qui s'écroule??? Je parle pour moi, bien évidemment.

Mais bon, je vais réviser alors aujourd'hui ::)) Aller Choucroute, il faut qu'on s'y mette. Je me dis des fois qu'il vaut mieux avoir réviser pour rien, que d'être admissible et ne rien avoir fichu...
 
Message(s) : 95
Inscription : Ven 16 Oct 2009 à 22h40

par choupie » Mar 27 Sep 2011 à 11h22

Je vous rejoins, c'est vraiment dur de s'y mettre surtout quand on ne connait pas ses résultats des écrits :(

En plus je stresse parce que je me dis que si je vais aux oraux, je ne serai jamais au point ...

Bref c'est le cercle vicieux :cry:
 
Message(s) : 33
Inscription : Ven 10 Déc 2010 à 16h43

par LeCatAvo » Mar 27 Sep 2011 à 14h14

choupie a écrit :Je vous rejoins, c'est vraiment dur de s'y mettre surtout quand on ne connait pas ses résultats des écrits :(

En plus je stresse parce que je me dis que si je vais aux oraux, je ne serai jamais au point ...

Bref c'est le cercle vicieux :cry:


Tout pareil !
 
Message(s) : 123
Inscription : Dim 24 Juil 2011 à 21h42

par choucroute » Mar 27 Sep 2011 à 14h33

comme disait un prof de prépa, il faut abandonner l'idée de tout savoir en LP mais plutôt de s'efforcer à connaitre 30% de chaque thème....

si ça peut te rassurer :lol:
 
Message(s) : 75
Inscription : Mer 21 Sep 2011 à 21h47

par LeCatAvo » Mar 27 Sep 2011 à 15h12

Ah ok !
...Je ne sais pas si ça me rassure !!!
 
Message(s) : 123
Inscription : Dim 24 Juil 2011 à 21h42

par Melimel » Mar 27 Sep 2011 à 22h42

Allez allez tout le monde, ce n'est pas le moment de lâcher maintenant! On cherche la motivation et on s'y remet.

Comme l'a si bien dit choucroute, on ne peut pas tout savoir, surtout en DLF. L’objectif, c'est d'être capable de réfléchir sur un sujet donné, même si l'on y connaît rien.

L'analyse et l'argumentation priment sur les connaissances. Un candidat peut bien tout connaître d'un sujet mais ne pas réussir car il s'est contenté de recracher bêtement ce qu'il a appris. Au contraire, et je parle en connaissance de cause vu que c'était mon cas l'année dernière, il se peut que l'on ai pas ou peu de connaissance sur un point abordé par le sujet, mais que l'on ait argumenté et analysé le sujet proposé. Le correcteur peut très bien mettre la moyenne.

Je sais que les dernières semaines sont les plus horribles, mais dans quelques mois, lorsque vous apprendrez que vous avez décroché le fameux sésame, tout cela ne sera plus qu'un lointain souvenir....Rien n'est joué d'avance!

Comme plusieurs personnes l'ont déjà dit dans ce forum, le CRFPA est aussi une course d'endurance. Le jury, et c'est encore plus vrai pour l'oral, va déterminer qui a eu les nerfs assez solides pour tenir, qui a craqué en cours de route. Quoique l'on en pense, ce n'est pas facile de réviser en ne sachant pas si l'on a réussi. Mais chaque année, certains se font avoir et arrivent à l'oral sans avoir révisé, pensant qu'ils ne seraient jamais admissibles.

Je sais que c'est facile de dire ça derrière un écran, mais je suis moi aussi passée par là l'année dernière et il y a deux ans. Je sais de quoi je parle et quand je lis vos posts, je me revois l'année dernière.

Je vous souhaite tout le courage nécessaire pour ce concours, et j'espère sincèrement que ça va fonctionner pour vous. Mais il n'y a en principe pas de raison.
 
Message(s) : 188
Inscription : Lun 14 Sep 2009 à 15h06
Localisation : lyon

par Jefferson » Mer 28 Sep 2011 à 8h55

Quelques encouragements pour ceux qui ont passé, sont en train ou vont passer les écrits ! On ne vous le redira jamais assez, c'est sur la durée que se fait une partie de la sélection.
De même, ne misez surtout pas votre réussite sur le GO, qui est la loterie la plus imprévisible qui soit au monde. Le but des épreuves qui le précèdent, c'est de grapiller un maximum de points pour se mettre à l'abri d'une grande catastrophe. Car de toute façon, quoique vous fassiez, vous ne pourrez jamais connaître le programme entier de DLF. Privilégiez le saupoudrage (un minimum syndical dans chaque thématique) aux coups de poker (connaissance appronfondi d'un thème).
Soyez méthodique, et n'oubliez pas la récupération. Pas de bourrage de crâne genre 8 heures de suite sur les révisions. Des pauses (des vraies ! Aérez vous, pensez un peu à autre chose), une alimentation équilibrée (pas de macdo ou autre tous les jours sous prétexte que ça va plus vite à préparer...) et du SOMMEIL !!!
J'ai trop vu de gens s'effondrer l'an dernier, surtout sur la fin. Le manque de sommeil et de relâchement les a privé de la lucidité nécessaire pour réagir et bien réflechir aux sujets qu'on leur a posé. Résultat, des blancs, voire des effondrements en larmes devant le jury. La panique est le pire ennemi du candidat.
Allez, positivez, et courage !!!
"Celui qui apprend quelque chose de moi enrichit son savoir sans réduire le mien, tout comme celui qui allume sa chandelle à la mienne se donne de la lumière sans me plonger dans l'obscurité."
 
Message(s) : 197
Inscription : Mar 19 Jan 2010 à 10h41

Précédent

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 0 invité(s)
cron