Doctorat, valable pour integrer l'école même après 3 échecs?

Partie consacrée à l'actualité et à vos remarques personnelles sur l'examen du CRFPA

Modérateurs : lalie, max, lilou2705, pjak, Pierre-N, nicg

Doctorat, valable pour integrer l'école même après 3 échecs?

par moonlight » Mer 13 Oct 2010 à 16h19

Bonjour,
je me demandais si le doctorat, permettant d'intégrer l'école d'avocats restait une voie envisageable après 3 echecs à l'examen...
j'ai foiré mes ecrits pour la 2nde fois (nous n'avons toujours pas les resultats à montpellier mais je pense que c'est game over..).
Je comptais reprendre mes études l'an prochain et envisager en cas d'echec l'an prochain de m'engager dans la voie doctorale..
Vos réponses me permettront d'y voir plus clair
merci par avance!
 
Message(s) : 40
Inscription : Mer 02 Juil 2008 à 17h34

par chris144 » Mer 13 Oct 2010 à 16h31

Il me semble que oui !
 
Message(s) : 85
Inscription : Jeu 05 Août 2010 à 16h57

par Jefferson » Mer 13 Oct 2010 à 17h01

Il me semble également que oui.

Après, j'attirerais ton attention sur deux points. Le premier, la durée. Si tu retentes encore l'an propchain, + au moins 3 ans, mais plus vraisemblablement 4 ans de doctorat + 2 ans d'école, ça va faire long. Il faut psychologiquement tenir, et garder la motivation. Le deuxième, même s'il n'en est pas encore question, je pense qu'un jour ou l'autre la passerelle doctorat / école disparaitra. Je ne vais pas me faire que des amis, mais trop souvent le niveau des doctorants intégrant l'école est loin d'être fabuleux (j'ai quelques exemples en tête écrivant "attendu que, attendu que" dans leurs mémoires...). Je sais que certains avocats s'en plaignent. Reste à souhaiter que cette réforme n'ait pas lieu pendant ton doctorat.

En tout cas, ne désespère pas encore sur les résultats de cette année. Tant que ce n'est pas affiché, rien n'est perdu !!!!
"Celui qui apprend quelque chose de moi enrichit son savoir sans réduire le mien, tout comme celui qui allume sa chandelle à la mienne se donne de la lumière sans me plonger dans l'obscurité."
 
Message(s) : 197
Inscription : Mar 19 Jan 2010 à 10h41

par moonlight » Mer 13 Oct 2010 à 17h25

JEFFERSON hum en effet je n'avais pas pensé à cette possibilité..et il faut avouer que c'est sacrément risqué de ne pas le passer l'an prochain pour choisir la voie doctorale...
Pour ce qui est des résultats hélas, avec une solution de la cour de cassation inversée (solution ca et cc) je ne pense pas avoir la possibilité de rattrapper cette confusion (portant sur mon épreuve de spé) par les autres matières..cela dit je bosse quand même les oraux...
merci pour ta réponse
 
Message(s) : 40
Inscription : Mer 02 Juil 2008 à 17h34

par Melimel » Mer 13 Oct 2010 à 18h09

C'est tout à fait possible en effet (je parle en connaissance de cause, j'ai des amis qui l'ont fait). D'ailleurs peu importe la matière concernée, le tout est d'avoir le titre de "Docteur en droit". Le problème c'est que c'est effectivement très long. (Faire une thèse en trois ans n'est pas non plus si évident que ça).

Sur le niveau obtenu après, je ne peux pas dire grand chose, car je pense qu'on rencontre tous les cas de figure. Certains peuvent être mauvais, mais, une profession comme celle d'avocat, forcément ça s'apprend.
 
Message(s) : 188
Inscription : Lun 14 Sep 2009 à 15h06
Localisation : lyon


Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)
cron