DERNIERS CONSEILS POUR LE GRAND ORAL Help !!

Placer vos annales ou autre choses utiles pour passer l'examen de cette matière.

Modérateurs : lalie, lilou2705, pjak, Pierre-N, nicg

DERNIERS CONSEILS POUR LE GRAND ORAL Help !!

par IVANA82 » Mer 21 Oct 2009 à 20h17

Bonsoir,

Ce topic s'adresse principalement à tous les "anciens", qui ont passé le concours avant nous ! Je suis certaine que Lilou ne sera pas très loin....
Me concernant, le grand O (Lyon) est pour lundi 26......soit dans 5 jours !
La panique m'envahit totalement et cela d'autant plus que je n'ai pas vraiment d'idées précises sur les notes que je pourrais avoir aux petits oraux (mais pas sûr de totaliser la moyenne), ni aux écrits d'ailleurs....
J'espèrais prendre des points d'avance aux petits oraux, mais compte tenu de la manière dont cela s'est passé, ça m'étonnerait....si j'accroche la moyenne ce sera déjà beau.

Il ne me reste que 4 jours pour connaître l'étendue des DLF !! Dur-dur !
Qui plus est, je n'ai jamais fait de grand O.... bien-sûr j'ai assisté aux simulations des samedis matins à l'IEJ, mais je n'y ai jamais moi-même participé ! Sans doute, grossière erreur, mais c'est fait !
J'irai même jusqu'à dire que je ne me souviens même plus de ce que j'ai pu y voir.
J'ai besoin de conseils de dernière minute, d'être rassurée, d'avoir quelques "tuyaux"....et des conseils pour "limiter" le stress (si tant est que ce soit possible).
Je sais qu'aux petits oraux, le stress me coupait la respiration, m'empêchant presque de parler : l'horreur !

J'ai beaucoup de questions :
- est-il nécessaire de tenir vraiment les 15 min ? Disons est-ce que cela peut avoir une incidence sur la note si l'on fait un exposé de seulement 10 min ?
- comment se présenter lorsque l'on arrive ?
- faut-il préciser que l'on a terminé son exposé ou simplement on s'arrête de parler en leur laissant comprendre que c'est terminé ?
- etc......
J'avais pleins d'autres questions, mais faute de les avoir notées, je les ai oubliées !!! Mon cerveau est de plus en plus ramollo ! Et dire qu'il va falloir vraiment se démener ces prochains jours...

A Lyon, les oraux sont vraiment trop rapprochés, c'est fatiguant !! Mais, ça doit faire partie du jeu !!

Merci à toutes et tous d'avance pour tous les conseils que vous pourrez nous donner.

(une copine qui a réussi le concours antérieurement me propose de me faire une simulation de grand O : bonne ou mauvaise idée ?). Disons plutôt : est-il judicieux de passer 2h sur une simu plutôt que de bouquiner ou de faire quelques recherches ?

Je compte vraiment sur vos réponses.......l'échéance est brève !!
Une fois passée, je promets d'apporter ma contribution aux autres en échange....mais en attendant, c'est moi qui sollicite votre aide !! :wink:
 
Message(s) : 342
Inscription : Dim 08 Mars 2009 à 17h41
Localisation : LYON

par perrinedjc » Jeu 22 Oct 2009 à 7h23

Coucou IVANA!

Bon je n'ai jamais passé de grand O et je ne sais toujours pas si je suis admissible mais l'an dernier j'ai assisté aux différents grands O donc voila quelques conseils :

Tout d'abord pour le temps : je pense qu'il est nécessaire de tenir les 15 min l'an dernier je me rappel qu'ils regardaient leur montre au début et à la fin, j'en ai vu dire c'est tout ? vous n'avez rien d'autre a dire ? après sur la note je sais pas l'impact. Pareil trop long ils te coupent!

Pour la présentation, a lille si je me souviens bien tu donnes ton sujet, ta carte d'identité il me semble qu'il faut signer. Mais après je sais pas si il faut attendre pour s'asseoir mais je pense ? Et puis bah tu dis un truc genre " Mr le président ,madame, monsieur les membres du jury mon sujet est .... bla bla bla bla

Pour la fin du sujet essaie de changer de ton quand tu conclus et tu arrêtes de parler ils comprendront.

Voila j'espère t'avoir aidé même si je ne suis jamais passé par la mais j'espère j'espère! Tu as raison ça doit être dur d'enchainer comme ça!dis toi que lundi soir DODO!!!!
 
Message(s) : 17
Inscription : Lun 02 Mars 2009 à 20h39

par Mimine » Jeu 22 Oct 2009 à 7h59

A la prépa, ils nous ont dit que le plus important au grand O est :
- d'avoir un plan structuré et de le présenter très clairement, pour qu'ils identifient bien le plan
- tenir le temps demandé
- commencer par "Mr le président du Jury, Mme./mr les mb du jury.."
- Parler de façon intelligible et posé
Clairement, les sujets à Lyon de l'année dernière dont j'ai entendu parler n'étaient pas très difficiles, donc ne t'angoisse pas trop (liberté contractuelle / responsabilité de la presse / les garanties des libertés etc.). De toute façon on ne peut pas tout maitriser, donc il faut garder l'esprit clair pour avoir les bons reflexes avec les codes si on ne sait rien, et arriver à mobiliser ses connaissances de l'actu.
L'important est de montrer que tu gères tes émotions et que tu es professionnelle dans ton expression et ton exposé. 50% de la note, c'est de l'aisance orale et de la présentation, donc essaie de décompresser car ca ne peut que jouer contre toi.
Courage !! je ferai moins la maline dans une semaine...
 
Message(s) : 15
Inscription : Mar 21 Oct 2008 à 8h59

par lilou2705 » Jeu 22 Oct 2009 à 9h14

Alors....

Pour te présenter. Officiellement, on te dit de saluer le jury. En pratique, ça se passe souvent de telle sorte que tu leur dit juste "bonjour".

Tu attends qu'on t'autorise à t'assoir. Si ça traine, tu leur demande si tu peux t'assoir (ils peuvent oublier de te le dire).

Tu attends qu'on te donne la parole (allez y mademoiselle).

Tu rappelles ton sujet ("le sujet qui m'a été attribué est....") Tu fais une pause et tu commences ton intro.

Tu annonces tes parties. Mais tu "déguises" cela. Par exemple, tu dis, le "premier grand axe de mon raisonnement". Pour les sous parties, tu peux dire "dans un premier temps". Quand tu passes à une nouvelle partie ou sous partie, tu dis "après avoir vu... (tu rappelles le truc d'avant), il convient de ... (tu annonces ce dont tu vas parler).

Pour finir, tu dis "voici les élément que j'estimais nécessaires d'aborder par rapport à ce sujet". Ou un truc dans le genre. Faut qu'ils comprennent que c'est terminé, sans que tu t'arrêtes net...

Pour le temps, disons que plus tu parleras, mieux ça sera. Mais tu ne dois pas dépasser 15 minutes (risque qu'on te coupe la parole). Donc ais une montre à côté de toi. Perso, j'avais marqué mes minutes sur mon plan, histoire de savoir s'il me restait du temps. Par exemple, je m'étais dis qu'à 10h12, il fallait que je commence ma seconde partie. Donc quand j'ai vu que c'était 10h09, j'ai vu qu'il me restait du temps pour bavarder un peu sur ma première partie. C'est bien de noter un peu les horaires, comme ça tu n'as pas à calculer dans la tête le temps qu'il te reste.

Une simulation c'est toujours bien, mais vu que t'en as jamais fait, ça risques de te faire paniquer (je suis resortie de la mienne à deux doigts de pleurer). D'un autre côté, il ne faudrait pas que tu regrettes de ne pas en avoir fait une.

Si j'étais toi, j'irais quand même, même si ça prend sur ton temps de révision. Mais prépares toi à ce que ça ne se passe pas super bien et dis toi que quand tu sors, tu ne dois plus y penser, et dis toi que si tu loupes la simulation, ça ne veut pas dire que tu vas louper le grand O. Perso, la pire que j'ai faite, c'était la dernière (à 15 jours du GO). J'ai eu 6. Le jour du grand O, j'ai eu 15...

Ca pourra toujours t'aider. Au moins sur la forme. Par exemple te faire remarquer que tu ne regardes par le jury, que tu lis trop tes notes etc... Ca sera toujours ça de pris :wink:

Et puis, ne stresses pas. Pour moi, c'est le truc le plus facile. Tu dois oublier ce terme de GO et te dire que c'est un oral comme un autre sur les DLF... C'est pas du juridique, c'est surtout de la culture G, du raisonnement et de la tchatche...

Allez courage :wink:
 
Message(s) : 310
Inscription : Mer 13 Fév 2008 à 12h59
Localisation : LYON

par camille.31 » Jeu 22 Oct 2009 à 12h31

tous mes conseils sont dans le post juste en dessous de celui là ... seulement je précise que les 15 minutes sont très importantes et certains iej n'hésites pas à te couper si tu dépasses ou inversement à te faire comprendre que tu as été trop court. La montre est donc un compagnon essentiel de votre oral mais une montre où le temps est lisible.
 
Message(s) : 174
Inscription : Jeu 18 Jan 2007 à 17h34

par IVANA82 » Jeu 22 Oct 2009 à 15h19

Merci à toutes pour vos réponses !!!

Néanmoins, rien ne chasse mon angoisse !

Concernant l'éventuelle simulation que l'on me propose, ce n'est pas ds le cadre d'une prépa....c'est une amie, qui a déjà passé (et réussi) le CRFPA qui se propose de me la faire. Cela signifie que je n'aurai pas de note à proprement parlé.
Ms est-ce une bonne chose de faire une simu la veille au soir en passant le grand O le lendemain et par une amie qui a passé le grand O y'a 2 ans ?!!

Je vais essayer de me procurer une montre "lisible"....pas gagné !!

Si vous avez d'autres conseils : n'hésitez pas !
Mon point faible va être la gestion du stress !!! :cry:
J'ai également peur de ne pas comprendre le sujet....

Lilou, ton info sur le fait de noter les minutes que tu passes sur les parties pour mieux gérer ton temps est vraiment une excellente idée. Néanmoins, comment pourrais-je savoir à l'avance quel temps passer sur chaque partie ?
On peut dire 5 min d'intro, puis 5 min par grande partie ?
La répartition n'est peut être pas très bonne.... Peut être plutôt 3 min sur l'intro et 6 min par partie ?!! Oupsss...... pas facile !!
J'aurai dû faire les simu de l'IEJ...........!!!! :evil:
J'espère vraiment avoir de quoi tenir 15 min....car je me connais, le stress me fait parler très vite, oublier des mots, sauter un passage, etc...

Comment gère-t-on le stress dans un moment pareil ?

Autre chose : est-il nécessaire d'avoir "tous" (sachant que "tous" est un superlatif car impossible de tous les avoir) les codes ? J'ai fait toutes les BU, mobilisé tous mes amis, mais malgré tout cela je n'ai pu réunir que quelques codes : CP, CPP, Cciv, CPC, C travail, C commerce et C administratif ! Suffisant ou non ?
Et évidemment l'indispensable Oberdorrf !

Je vous remercie d'avance pour vos indispensables et précieuses réponses !
 
Message(s) : 342
Inscription : Dim 08 Mars 2009 à 17h41
Localisation : LYON

par nenette69 » Jeu 22 Oct 2009 à 15h43

Salut!!!
Les jours passent et le stress commence à monter... Je me demande quoi répondre à la question pourquoi vouloir être avocat??? A l'iej, on nous a dit d'y réfléchir mais bon... Pour ma part, je ne trouve pas de réponse convaincante!!! Pourriez vous m'aider stp...
 
Message(s) : 6
Inscription : Mar 20 Oct 2009 à 13h30

par lilou2705 » Jeu 22 Oct 2009 à 15h46

Ivana, ne stresses pas, c'est le pire de ce qui peux arriver. Rappelles toi que, si tu as le concours, dans 6 mois tu plaides devant des magistrats à l'Ecole des Avocats et tu seras notée. En plus, maintenant tu as un stage dès la rentrée. Certains étudiants ont plaidé pour de VRAI devant un VRAI magistrat dans un VRAI tribunal (bon un tout petit truc, mais quand même). Donc si tu ne leurs montres pas que tu es à l'aise à l'oral, ils vont se dire "c'est pas d'ici l'école des avocats que ça va changer".

Ils te pardonneront des lacunes sur certains points. Ils ne pardonneront pas un stress qui te foutrait en l'air ton oral.

Tu dois parler lentement. Oublies que tu passes un oral et imagines toi que tu participes à un débat télé. C'est plus ce genre de discussion que tu vas avoir qu'un vrai oral. Tu peux revenir sur ce que tu dis, développer, prendre des exemples qui marquent, insister sur certains points, rappeler tes arguments d'avant. C'est assez libre, donc ne fais surtout pas un truc où tu "vomis" ton brouillon.

TU DOIS FAIRE VIVRE TON EXPOSE...

Et quand tu fais ça, tu verras que les connaissances sont vraiment secondaires.

Pour la répartition du temps, c'est pour te donner une trame, un ordre d'idée. Je crois que j'avais fait un truc de genre: 3-4 minutes pour l'intro, 5 minutes par parties. Ca passe super vite, ne l'oublies pas.

Pour ton amie, je ne sais pas... A toi de voir :wink:
 
Message(s) : 310
Inscription : Mer 13 Fév 2008 à 12h59
Localisation : LYON

par IVANA82 » Jeu 22 Oct 2009 à 19h10

Merci Lilou (toujours là quand on a besoin de toi) !!!

Je sais bien que le stress est un élément rédhibitoire....
En fait le stress ici est augmenté par la pression que cela représente : en quelque sort, c'est finalement CET oral qui conditionne notre réussite (ds la mesure le jury a nos notes sous les yeux).
Je ne dis pas que je serai à l'aise devant de vrais magistrats (pendant le stage de découverte le cas échéant ou pour les exos à l'EDA), néanmoins, ça passera "mieux" ds la mesure où je sais que derrière ça ne conditionne pas mon avenir (ou moins, disons).
Bref, toujours est-il qu'il faut absolument que je gère ce stress.
Néanmoins, je me dis aussi que nous devons être assez nombreux dans une situation relativement similaire.... Peu de ceux que j'ai rencontré, ne sont pas effrayés par la perspective du grand O'... Et puis, j'en ai vu d'autres ds des états pitoyables "juste" pour les petits oraux.
Rares sont vraiment ceux qui vont y aller sans stress ; si ce n'est ceux qui passaient la magistrature et qui ont réussi les écrits du CRFPA.

Concernant les codes.... est-il nécessaire d'en avoir le plus grand nombre ?

Nenette,
il est vrai qu'il faut réfléchir à la question du pourquoi veut-on devenir avocat.... D'ailleurs, si je ne m'abuse, je crois que ds cette rubrique, il y a un post à ce sujet.
Je dois bien avouer que moi non plus, je n'ai pas d'arguments très convaincants.
En ce qui me concerne, c'est la profession que j'ai tjs voulu faire ; ms je sais très bien que ce n'est pas une chose à dire le jour du grand O. Ca ne veut pas dire grand chose !
Je pensais partir sur l'idée que pour moi c'était un aboutissement de mes études universitaires, étayé par des stages qui m'ont convaincu de mon intérêt pour cette profession, etc.... Que j'apprécie le contact, le travail intellectuel que cela demande, etc...
Rien de transcendant, mais j'y réfléchis...!!
Si tu as des idées, je suis également preneuse !
Grand O pour toi : lundi ou mardi ?

Bon courage en tout cas et encore merci à Lilou, pour ses toujours, très précieux conseils !! :wink:
 
Message(s) : 342
Inscription : Dim 08 Mars 2009 à 17h41
Localisation : LYON

par nenette69 » Jeu 22 Oct 2009 à 20h08

Pour moi le grand oral c'est lundi matin avec le tirage du sujet à 10h30. Pour LA question, j'ai un peu près les mêmes idées que toi. Je ne sais pas si c'est très convaincant pour le jury??? Je ne sais pas s'il la posent obligatoirement mais bon... Enfin!!! Je révise un maximum bien que je sais que ca ne sert pas vraiment le jour J. J'ai fait un entrainement à l'iej: mon sujet était la liberté vestimentaire; je sais un peu près à quoi m'attendre!
 
Message(s) : 6
Inscription : Mar 20 Oct 2009 à 13h30

par IVANA82 » Jeu 22 Oct 2009 à 20h28

Nenette, je t'ai fait un MP !!

Sinon, j'ai oublié de répondre sur la question du "pourquoi être avocat" : ils ne la posent pas systématiquement !
Mais, pour le cas où, autant y avoir un peu réfléchi et éviter la réponse du style "j'ai choisi avocat parce que j'en rêve depuis que je suis toute petite" :lol: même si ce n'est pas faux, c'est pas très très convaincant !!!
Il va falloir réfléchir un peu à la question au cas où....
Mais je pense que même si c'est pas très original, dire que l'on envisage cette profession comme un premier aboutissement à nos études universitaires n'est pas si mal.... Ainsi, "la boucle est bouclée"....
A affiner néanmoins !!
 
Message(s) : 342
Inscription : Dim 08 Mars 2009 à 17h41
Localisation : LYON

par lilou2705 » Jeu 22 Oct 2009 à 20h53

Ivana, évidamment que tu vas être stessée et ça serait inquiétant si ça n'était pas le cas. Ce que je voulais dire, c'est de surtout pas montrer ce stress...

Perso, j'ai beaucoup stressé avant (même si mes petits oraux s'étant bien passés, j'étais un peu rassurée). Mais dès que le type est venu me chercher, j'ai tout zappé....

Pour tes codes, oui amène les, même si on n'est pas censé en avoir besoin. Un de mes profs m'avait dit que si on commencait à chercher dans le code, on était mal barré. C'est toujours utile pour rappeler un article ou citer une JP, mais ça ne doit pas être un support.

Pour la question "pourquoi voulez vous être avocat" tu peux dire que c'est ton rêve de petite fille. Tu leur fais comprendre que c'est vrai et que tu sais que ça peut paraitre idiot, mais c'est le cas et c'est comme ca...

Pour les sujets du GO, j'ai rajouté un post sur la discussion relative aux sujets du GO...

Allez courage :wink:

PS: ce week je suis à la montagne, sans connexion internet. Si t'as une urgence, tu me contactes avant vendredi soir et puis, j'essayerais de me connecter dimanche soir.... :D
 
Message(s) : 310
Inscription : Mer 13 Fév 2008 à 12h59
Localisation : LYON

par IVANA82 » Ven 23 Oct 2009 à 8h31

Merci Lilou,

Je comprends parfaitement ce que tu veux dire.

Néanmoins, je pars avec un handicap : mes petits oraux ne se sont pas vraiment bien passés ! Donc, j'ai déjà le sentiment que je pars avec des points de retard ; ce qui ne m'aide pas à envisager sereinement le grand O !
J'ai bien conscience que tout va se jouer là-dessus et notamment en ne connaissant pas du tout nos résultats d'écrits.

Comment parvenir à cacher son stress ? Mon problème c'est que cela se ressent extérieurement, indépendamment de moi... Je ne vais pas spécialement rougir, ou mes mains trembler, ni triper mes bijoux ; mais par contre j'ai la gorge qui se serre et j'ai du mal à parler.
Comment endiguer ce problème ?
J'ai bien conscience que la réponse relève plutôt du domaine médical, ms ne sait-on jamais, si tu avais un "tuyau" décontractant !!

Je ne suis pas sereine du tout face à cette épreuve. Et le manque de connaissances me fait, je dois bien l'avouer, un peu peur !!! Je révise pourtant, suis l'actu, etc.... ms je ne me souviens de peu de choses, etc... Et arriver à faire un plan sur un sujet m'effraie.

Bref...
Au fait, tu ne serais pas dispo ce lundi, pour passer mon grand O à ma place ?!! :lol: A ceux qui s'offusqueraient à la lecture de cette phrase, sachez bien évidemment qu'il s'agit d'une plaisanterie !!

En tout cas, je te souhaite un excellent WE à la montagne....lequel est bien mérité, car avec tout le soutien que tu nous as apporté ces derniers mois, que ce soit avant les épreuves, pendant, après, durant l'attente des résultats et encore aujourdh'ui ds la gestion des oraux à venir...tu dois aussi être épuisée !! Finalement tu auras vécu ce CRFPA 2009 par procuration !
Merci pour tout !!!
Je suis tjs preneuse de conseils de dernière minute, si des choses te viennent !!
Alors profite bien de ton WE !!
 
Message(s) : 342
Inscription : Dim 08 Mars 2009 à 17h41
Localisation : LYON

par zzazzouille » Ven 23 Oct 2009 à 8h49

Yvana, je suis exactement dans le même état que toi ! Mes petits oraux ont été très moyens, voire complétement foirés pour Finances publiques, et potentiellement DIP (j'ai un gros gros doute sur la qualité de ma prestation)....

Du coup moi aussi c'est du one shot sur le grand o', et vu que mes connaissances sont très très superficielles et que le stress me paralyse complétement, je sens ce dernier oral très mal engagé....

Je suis par ailleurs complétement HS, une semaine entière à réviser, stresser, passer des petits oraux, culpabiliser sur les oublis, les conneries proférées etc m'ont tué.

J'ai besoin de dormir, de me reposer, mais j'y arrive même plus, je deviendrai presque insomniaque.

Je passe lundi aussi mon grand o' et je ne sais même pas par quel bout attaquer mon week end de boulot. Faut il que je commence par l'actu? par mes fiches sur les libertés fondas ?

Le jour J je pense que ca ve être total impro sur le sujet, car mes connaissances actuelles sont très limitées et j'ai un mal de chien à les restituer quand on me pose une question proche des sujets qui seraient susceptibles de tomber.

Pis alors ce matin, la validation de Hadopi 2 par le Cseil Constit m'a achevée, je pensais en avoir fini avec cette connerie d'hadopi avec la note de synthèse, et voilà que je vais devoir me la repayer pour DLF.... :evil:
 
Message(s) : 59
Inscription : Mar 01 Sep 2009 à 13h35
Localisation : LYON

par lilou2705 » Ven 23 Oct 2009 à 9h54

Ivana, pour ne pas stresser, il n'y a pas de miracles: il faut éviter de faire monter la pression avant :wink: Dis toi qu'ils ne sont pas là pour te noter mal. Dis toi qu'ils seront super contents si tu fais quelque chose de bien. Dis toi qu'ils en ont vu d'autres des étudiants. Dis toi qu'ils ont l'habitude. Dis toi que, malgré les apparences, ils peuvent faire preuve de compréhension.

Ne cherche pas à les impressioner. Tu dois plus les intéresser et les impliquer dans ton oral. Tu les regardes, tu fais vivre le truc, tu laches tes notes et tu fais comme si tu discutais d'un sujet avec eux, en oubliant qu'ils te notent.

Et rappelles toi que le taux de réussite est de 80% aux oraux :wink:
 
Message(s) : 310
Inscription : Mer 13 Fév 2008 à 12h59
Localisation : LYON

Suivant

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)