Prépa privée or not prépa privée

Faites partager votre expérience des prépas privées CRFPA: qualité des cours, organisation, nombre d'étudiants par cours, fascicules de travail, tarifs et disponibilité des profs........

Modérateurs : lalie, max, lilou2705, pjak, Pierre-N, nicg

Prépa privée or not prépa privée

par anais13008 » Jeu 14 Fév 2008 à 14h46

Salut à tous,
Nouvelle sur ce site et inscrite à l'IEJ d'Aix, je me pose une question sur les prépas. Lors de la réunion de rentrée, on nous l'a déconseillé en nous disant que ces gens étaient des charlatans. Alors j'ai décidé de ne pas en faire, mais sur ce site, bcp d'entre vous disent que c'est quand même bénéfique.
Je vais à tous les cours, je travaille chez moi avec les bouquins en complément, je suis assidue travaille tous les jours, mais est-ce suffisant alors?
Svp, donnez moi vos avis parce que c la première fois que je le passe et je ne sais pas vraiment quelle quantité de boulot cea représente.
Merci par avance
 
Message(s) : 4
Inscription : Mer 13 Fév 2008 à 16h23

par camille.31 » Jeu 14 Fév 2008 à 17h13

Il est difficile de te répondre .
En ce qui me concerne je me suis inscrite l'année dernière au CFJ et ça a été trés bénéfique car malgré l'echec les cours et les exams m'ont beaucoup servis.
A mon sens c'est plutôt la fac qui nous arnaque mais ce n'est bien sûr que mon avis.
A toi de faire ton choix mais je pense que l'on peut trés bien y arriver seul.
Bon courage.
 
Message(s) : 174
Inscription : Jeu 18 Jan 2007 à 17h34

par mifette » Ven 15 Fév 2008 à 19h49

bonsoir,

comme camille, je dirai que cela dépend essentiellement de toi.
est ce que tu as l'habitude de bosser seule ou est ce que tu as besoin d'être coachée ?
Si c'est le cas, je te conseill franchement de faire une prépa.
Je ne trouve vraiment pas ça fairplay de la part de l'IEJ de dénigrer les prépas. Après si tu t'en decides d'en faire une, il y a toujours l'éternelle discussion pour savoir s'il vat mieux une prépa annuelle ou une estivale, mais c'est un autre débat ! :wink:
 
Message(s) : 141
Inscription : Ven 30 Juin 2006 à 17h25
Localisation : Paris

par Elostirion » Sam 16 Fév 2008 à 21h19

Les IEJ n'aiment pas les prépas privées, c'est bien connu, et ce n'est pas nouveau.
Déjà à l'époque où j'étais en maîtrise, on entendais ce genre de commentaires dans le corps professoral des un fac de droit.

Quant à répondre à ta question, ça ne dépend que de toi. Je n'ai pas grand chose à ajouter à ce qui a déjà été écrit sur ce forum. L'an passé, j'ai fait le CFJ en prépa d'été, pour ne pas y arriver en fin de compte. Cette année, je pense que je vais bosser par moi-même.
J'ai l'impression que je retiens mieux les actus et les infos que je déniche par moi-même.
Image
 
Message(s) : 80
Inscription : Dim 14 Jan 2007 à 1h04
Localisation : MONTROUGE

bonjour à tous

par anais13008 » Mar 19 Fév 2008 à 9h38

merci beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre. je comprend que ce soit difficile de savoir si l prépa est nécessaire ou pas, pour a part, ça srait vraiment pour des entrainements aux épreuves parce que l'IEJ d'aix est assez léger sur ça, à part pour la note de synthèse parce que les cours et actu, je les aient. Alors est ce bien nécessaire de payer une fortune pour la prépa por simplement avoir des exercice ou est ce qu'il y a un autre moyen? merci beaucoup par avance pour vos réponse qui sont toujours intéressantes.
 
Message(s) : 4
Inscription : Mer 13 Fév 2008 à 16h23

Avis sur les prépas.

par Arthur36 » Mer 04 Juin 2008 à 11h46

Bonjour,

La question que tu poses est pertinente. J'ai pour ma part réussi l'examen d'entrée à l'EFB il y a quelque temps et je suis passé par une prépa. C'était la deuxième fois que je me présentais après avoir été admissible lors de la première tentative. Pour information, je suis salarié et je n'ai pas pu assister aux cours magistraux de mon IEJ ni me soumettre aux galops d'essai.

Globalement, je ne regrette pas être passé par une prépa, en particulier pour la note de synthèse. C'est un exercice aux antipodes de ce que l'on nous demande en Faculté de droit : il faut être concis tout en étant intelligible, alors que pendant notre cursus en droit, on exige l'exhaustivité. Et je dois dire avoir eu énormément de difficultés à m'adapter.

Pour le reste, ce qui importe, ce sont les entraînements à réaliser dans le délai imparti (là encore, j'ai eu beaucoup de difficultés à m'adapter) et il faut garder à l'esprit que cet examen est avant tout un examen pratique. Pas de théorie ni de doctrine, sauf peut-être sous la forme "Selon certains auteurs..." et encore, de façon modérée.

Tu l'as compris : il faut d'abord savoir ce que l'on attend des candidats. Et c'est essentiel pour les écrits comme pour le grand oral. S'agissant de ce dernier, le plus important, c'est la forme : structuration de l'exposé, introduction en entonnoir, fil conducteur, élocution voire éloquence... Je reste persuadé, au vu de ma prestation, lacunaire sur le fond, que la forme représente au moins la moitié de la note.

De ce point de vue, je ne sais pas si les prépas servent à quelque chose : je n'ai pas eu le temps de faire les galops d'essai du grand oral.

Lors de la première tentative, je me suis présenté au grand oral sans préparation car je ne m'attendais pas à être admissible. J'ai bachoté les libertés fondamentales en 4 jours. J'ai été grossièrement lamentable sur le fond et la forme et la note obtenue était méritée : 04/20. Par ailleurs, j'avais eu la très mauvaise idée de prendre "droit pénal" comme petit oral. A ne jamais faire, quand on n'y connaît rien et même si on a bachoté un cours.

La deuxième fois, c'était différent. J'étais très à l'aise et le public m'a dit après ma prestation que mon exposé avait été "bon voire très bon". En revanche, la discussion a été un échec : le jury ne m'a posé que des questions en droit civil auxquelles le publiciste que je suis n'a pas pu répondre. Mais l'essentiel, c'était la forme, j'en suis sûr. Le résultat : 14/20.

Alors, quelle prépa choisir ? Pré-Barreau est excellent pour la note de synthèse, même si c'est parfois décourageant. Je crois me souvenir que le responsable de l'exercice enseigne à l'E.N.A. Il m'a toujours manqué un 1/4 d'heure pour terminer. Pour le droit des obligations, ils sont aussi très bons même s'ils ne donnent aucun cours complet contrairement au CFJ, et pour les autres matières, je suis plus partagé.

Je considère que les cours en contentieux administratif et droit administratif ne m'ont été que d'une utilité très limitée. Vu les sujets sur lesquels je suis tombé et leur formulation, j'aurais pu m'en passer.

Quant au "Bréviaire" de Pré-Barreau, polycopié pour le grand oral, il est beaucoup trop léger. J'ai pris le temps, peu à peu, à compter du mois d'octobre, de lire l'ouvrage "Libertés et droits fondamentaux" de CABRILLAC et FRISON-ROCHE, édité chez Dalloz.

Je me suis ainsi imprégné de la structure attendue pour l'exposé, sans aller jusqu'à apprendre les leçons. Il faut bien se rendre compte qu'une leçon de l'ouvrage, portant par exemple sur Internet, ne peut en aucun cas être restitué en un 1/4 d'heure. C'est totalement impossible.

Alors, prépa ou pas de prépa ? C'est toujours facile de porter un jugement quand on a réussi. Une candidate rappelait incidemment sur un forum que les prépas ont le mérite de rassurer. C'est vrai et c'est important.

J'avais 2,5 points d'avance aux écrits. Si je n'avais pas préparé la note de synthèse avec PRE-BARREAU, je dois reconnaître que je n'aurais jamais réussi.

Bon courage à toi !
 
Message(s) : 3
Inscription : Mer 04 Juin 2008 à 10h08

Prépa annuelle sur Lyon

par cristal_clear » Sam 20 Sep 2008 à 10h01

Pensez-vous qu'une prépa annuelle type Cape sup est utile en supplément de l'iej ou une prepa estivale suffit après avoir bossé avec l'iej? :roll:
 
Message(s) : 6
Inscription : Ven 12 Sep 2008 à 15h19
Localisation : Lyon


Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité