DEBAT POLITIQUE 1

Les présidentielles, la réforme de la magistrature, la staracademy...

Modérateurs : lalie, lilou2705, pjak, Pierre-N, nicg

par Bibiou » Mer 31 Oct 2007 à 16h25

Dma a écrit :Pour prolonger ce qui est écrit par Lalie et Elostirion, n'oublions pas que le président a été élu par une très large majorité de Français. Sa légitimité est très forte. Je comprends que certains soient choqués de voir qu'enfin une majorité tient ses promesses, qu'elle agit conformément à ce qui était dans le programme. Il faut s'y faire, c'est aussi ça la rupture.
La question du salaire n'est qu'un petit épisode bien dérisoire. Le fait d'ailleurs que le PS s'acharne sur cette question prouve la nullité totale de l'opposition qui n'a rien à proposer. Quitte à choquer, je fais parti de ceux qui pensent que la France a évité le pire avec Royal...
Ceux qui ont voté pour un Président qui agit, qui assume et qui réforme ne doivent vraiment pas être déçus.
:wink:


Si toi tu as vu un PS qui s'acharnait sur quoi que ce soit, ce n'est pas mon cas.
L'opposition a été totalement absente, puisque cette proposition a été votée à la quasi unanimité.
 
Message(s) : 286
Inscription : Mar 26 Sep 2006 à 12h29

par Dma » Mer 31 Oct 2007 à 16h28

Montebourg a fait son coq devant les télés hier jouant un petit numéro démago assez minable...
 
Message(s) : 51
Inscription : Mar 16 Oct 2007 à 21h40
Localisation : Paris

par Bibiou » Mer 31 Oct 2007 à 16h31

lalie a écrit :
Bibiou a écrit :Après tout, sarko est tellement populaire qu'il peut se permettre ce genre de chose, puisqu'il y aura toujours de nombreuses voix pour le justifier à sa place


Et c'est voix là sont tout aussi légitimes que celles qui le contestent, faut-il le rappeler ?



C'est là ou a mon sens est tout le problème. Il n'y a pas des masses de contestation. Il y a toujours des voix pour justifier les choix de sarkosy, les expliquer. Comme la dit Dma sarkosy jouit d'une légitimité assez forte. Jamais un politique, pas même Mittrand qui régnait en monarque, ne s'est mis autant les journalistes (dont le pouvoir reste important) dans la poche.

Ce sont des choses, qui pour ma part sont dangereuse pour la démocratie, et je crois que la contestation quelqu'elle soit est nécessaire dans tout état de droit. Or elle est actuellement quasi inexistente.
Après cette histoire de salaire n'est qu'un détail, auquel je ne suis certes pas favorable, mais il y a tellement plus important et cela mériterait un débat plus vaste
 
Message(s) : 286
Inscription : Mar 26 Sep 2006 à 12h29

par Dma » Mer 31 Oct 2007 à 16h32

quote]


Je Ca me fait évoquer la phrase de Mitterand (que l'on retrouve dans le film "le promeneur du champs de mars", que je vous conseille tous): "je suis le dernier des grands présidents, après moi, il n'y en aura plus d'autre..."


Quand je pense à Mitterrand, je ne pense pas "grand président" mais plutôt écoutes téléphoniques, 3 millions de chômeurs, rainbow warrior, scandales financiers...
 
Message(s) : 51
Inscription : Mar 16 Oct 2007 à 21h40
Localisation : Paris

par lalie » Mer 31 Oct 2007 à 16h33

Quand tu dis qu'une "énorme majorité trouve ça injuste" Pierre-N ça prouve bien que tu n'interroges et ne retiens que les avis de ceux qui pensent comme toi, parce que tu vois autours de moi par contre "l'énorme majorité" pense qu'il a raison. Je lis les journaux, je regarde les infos, et je n'ai pas la même impression, c'est bizarre..

Je ne sais pas d'où vous tenez vos sondages, mais a priori il faut revoir la source. Ce n'est pas parce qu'on gueule plus fort que les autres et qu'on brandit tous les étendards de l'injustice et de la bonne conscience populaire qu'on représente forcément la majorité.

Je comprends bien que les symboles soient très importants pour les détracteurs de Sarko, mais les français eux ils s'en fichent : la preuve, Ségolène a fait campagne sur le symbole qu'elle représenterait en étant la 1er femme Pdte, et elle a perdu.
 
Message(s) : 762
Inscription : Jeu 21 Sep 2006 à 16h14

par Bibiou » Mer 31 Oct 2007 à 16h37

Pierre-N a écrit :
Je ne suis pas d'accord, on s'en fiche des symboles

Et bien non on ne s'en fout pas justement: les symboles, c'est ce qui résulte d'évènements historique majeurs dans un pays, à la base d'un certains nombre de principes. Si l'on gouvernait sans prendre en compte les symboles, on baignerait dans la plus cynique, la plus pure et dure des realpolitik qui soit, celle qui écrase les hommes et les structures, qui ne respecte rien ni personne.

Je vais volontairement exagérer un peu et je n'apprend rien à personne, mais c'est à force de braquer le peuple qu'apparait de temps à autre des contestations plus ou moins importantes, qu'elles soient pour le meilleurs ou pour le pire. Sarko érige l'argent en valeur absolu, il n'invente rien par là, mais le martèle à qui mieux-mieux (écoutez les députés chanter en coeur :"Sarko a décomplexé la droite avec l'argent, les français aiment l'argent, les français veulent travailler plus pour gagner plus, etc..." (on l'entend souvent ça)). Mais dans le lot, l'argent, yen a forcément qui n'en verront jamais la couleur, ce qui créera d'avantage de frustration. Les gens sont pas dupes, une énorme majorité trouve cette résolution injuste, personne n'essaira de dire le contraire. C'est pour ça que quand tu dis :"Dans la mesure où tout le monde est à peu près d'accord pour dire que son salaire mérite d'être augmenté", je ne suis pas tout à fait d'accord.

Mérité c'est mérité, il n'y a rien d'autre à en dire.

C'est pas faux, mais là n'est pas le probleme.

Maintenant je crois que ce qui vous choque surtt ce n'est pas que ça soit "le Président" qui soit augmenté, c'est que ça soit Sarkozy qui le soit

Je vais meme pas te contredire, tu as parfaitement raison. Parce que Sarko (le cas chirac est un peu à part) est le premier président, démuni de conscience culturelle, politique, et historique, prêt à faire table rase des conventions sociales pour imposer un ordre nouveau. Ca me fait évoquer la phrase de Mitterand (que l'on retrouve dans le film "le promeneur du champs de mars", que je vous conseille tous): "je suis le dernier des grands présidents, après moi, il n'y en aura plus d'autre..."

Au risque d'en choquer certaines et certains, je ne vois rien de choquant dans cette augmentation, eu égard au fait que j'ai toujours été surpris de la faiblesse de la rémunération du Président d'un pays comme la France.

Oui mais comme je l'ai dit, en France, le président bénéficie d'un standing de haute qualité. Tu ne trouvera équivalent nul part en Europe. En France, il y a encore cette vieille idée qu'on élit un monarque et qu'à ce titre, il doit avoir le prestige matériel qui va avec. :wink:



Il ne faut seulemet pas oublier que l'argent, même si elle n'a pas valeur absolue dans une société, est le socle de toute croissance.
Un pays se réalise par l'argent, l'économie, et c'est aussi ce qui manque un peu en France. Il est vrai qu'actuellement la France a besoin d'opérer un virage à droite (niveau économique )pour rattraper son retard, et éviter de se paupériser. Ce n'est pas en décourageant l'entrepreunariat qu'elle va hausser le niveau de vie des français, et ce n'est vraiment qu'au niveau économique que je trouve que Sarko peut apporter un petit quelque chose de plus qui pourrait ressembler à du progrès.
Mais une chose est sûre, c'est que Sarko en fait bcp trop pour les gros patrons, il serait temps de s'intéresser plus sérieusement au millions de TPE et PME qui sont celles qui fond vraiment l'économie française. il y a bien plus de petite société que de grosse, et pourtant ce sont ces dernières qui ont la part belle
 
Message(s) : 286
Inscription : Mar 26 Sep 2006 à 12h29

par Pierre-N » Mer 31 Oct 2007 à 16h44

Quand je pense à Mitterrand, je ne pense pas "grand président" mais plutôt écoutes téléphoniques, 3 millions de chômeurs, rainbow warrior, scandales financiers...

héhé oui bien sur, mais je parlais au niveau de la culture et de la souveraineté. Sinon oui bien sur, Mitterand traine des casseroles et faut rajouter ceux qui meurrent au bord des canaux avec 2 balles dans le citron, mais de toute façon, tous les présidents quelqu'ils soient trainent leur lot d'affaire, et Sarko ne fera pas exception.

Montebourg a fait son coq devant les télés hier jouant un petit numéro démago assez minable...

:lol:
bof avec Montebourg, on a l'habitude.

Quand tu dis qu'une "énorme majorité trouve ça injuste" ça prouve bien que tu n'interroges et ne retiens que les avis de ceux qui pensent comme toi, parce que tu vois autours de moi par contre "l'énorme majorité" pense qu'il a raison. Je lis les journaux, je regarde les infos, et je n'ai pas la même impression, c'est bizarre..

Moi je préfère regarder la réactions des gens sur les forums, franchement ya pas photos si tu veux mon avis. Et puis tu sais, meme si je n'avais pas de sondages ou de réactions sous les yeux, faut pas se leurrer: ceux qui ont voulu par le passé faire la meme chose en europe (je pense à Berlusconi par exemple) ont fini par le payer tot ou tard en terme de popularité.

Il est vrai qu'actuellement la France a besoin d'opérer un virage à droite (niveau économique )pour rattraper son retard, et éviter de se paupériser.

C'est ton analyse, la mienne est quelques peu différente, comme tu le sais. Mais point besoin d'y revenir, ce n'est pas le sujet.
 
Message(s) : 823
Inscription : Dim 18 Déc 2005 à 18h38

par Une-aixoise » Mer 31 Oct 2007 à 17h53

Je n'ai pas lu tous les messages, donc je donne simplement mon point de vue à la question initiale..

L'augmentation du Président est à mon sens scandaleuse..car au nom d'une soi-disant transparence et d'un alignement sur les autres pays européens, Monsieur Sarkozy se moque ouvertement de tout le monde..

Scandaleuse car le contexte social n'est pas propice à ce genre de mesure qui a été aussitôt dit aussitôt votée contrairement à de nombreux pans de son programme électoral..

Scandaleuse car Monsieur Sarkozy n'a pour le moment pas fait ses preuves..

Scandaleuse car quand on fait sa campagne dans les usines et en citant Jaurès, il creuse encore plus les inégalités..

De plus Monsieur Sarkozy ne parle pas des autres revenus qu'il est à même de toucher pendant cette fonction.

Et ses parts dans son cabinet d'avocat... et sa plus value sur son appartement de Neuilly dont le dépôt de plainte a été classé sans suite par son ami procureur..

La France n'est pas une entreprise, il ne gère pas 60 millions de personnes, je ne supporte pas cette confusion.. Pour moi être Président de la République c'est un peu comme rentrer dans les ordres ( vous allez trouver cela excessif !), c'est une passion, c'est se mettre au service de la France...Monisur Sarkozy ne se met qu'à son service et comme le prouvent ses mesures actuelles uniquement au service d'une minorité de notre population..

Vous l'avez compris, certes je n'avais pas voté pour lui..mais une fois élu j'ai voulu attendre avant de le juger.. et là je dois avouer que je suis déçue et je passe sur d'autres points importants comme les tests adn mais je serai alors hors sujet..
 
Message(s) : 45
Inscription : Ven 19 Oct 2007 à 16h01

par hatshepsout » Mer 31 Oct 2007 à 18h54

Effectivement ce n'est pas tellement le fond de la mesure qui est critiquable, mais plutot le moment de l'annocer et la manière.

La question venant comme un cheveu sur la soupe, en début de mandat ...

Penser à augmenter la rémunération du chef de l'Etat après tout pourquoi pas; à fonction hors norme salaire conséquent, ça ne me choque pas vraiment.
Il me semble cependant qu'une telle mesure devrait s'appliquer pour le prochain mandat, ça éviterait bien des débats stériles et ça ferait un peu moins opportuniste.
 
Message(s) : 157
Inscription : Lun 19 Mars 2007 à 11h24

par Edmond Dantes » Mer 31 Oct 2007 à 20h48

Très bon débat pour lequel je n'ai pas vraiment le temps de participer sauf pour émettre quelques remarques.

il est vrai que le moment est très mal choisi ; entre les cadeaux fiscaux qui profitent aux classes les plus fortunés, les réformes des régimes spéciaux, l'inflation qui galopent touchant en 1er lieu les personnes ayant le moins de pouvoir d'achat et enfin les franchises médicales, " Dieu " aurait pu ronger son frein "

Maintenant, admettons que cela participe a une logique de " plus de transparence ". Très bien ! Mais comme le remarque l'éditorial du MONDE de ce jeudi " le montant se justifie a la condition que le président acquitte désormais les frais personnels pour lesquels ses prédécesseurs n'avaient rien à débourser " et " soumettons le budget de l'Elysée à la surveillance de la Cour des comptes. "

Il ne devrait pas y avoir de degré dans la transparence... ce qui est encore le cas... et que la transparence ouvre le bal avec le salaire du Président est plutôt pathétique.
 
Message(s) : 115
Inscription : Lun 04 Sep 2006 à 13h19

par rosy » Mer 31 Oct 2007 à 22h15

Dma a écrit :Pour prolonger ce qui est écrit par Lalie et Elostirion, n'oublions pas que le président a été élu par une très large majorité de Français. Sa légitimité est très forte. Je comprends que certains soient choqués de voir qu'enfin une majorité tient ses promesses, qu'elle agit conformément à ce qui était dans le programme. Il faut s'y faire, c'est aussi ça la rupture.
La question du salaire n'est qu'un petit épisode bien dérisoire. Le fait d'ailleurs que le PS s'acharne sur cette question prouve la nullité totale de l'opposition qui n'a rien à proposer.
Quitte à choquer, je fais parti de ceux qui pensent que la France a évité le pire avec Royal...
Ceux qui ont voté pour un Président qui agit, qui assume et qui réforme ne doivent vraiment pas être déçus.
:wink:

oui majorité à 53%, ce n'est pas non plus 80%!
ensuite sans vouloir t'offenser il me semble que les opposants à la politique de Sarko avant et encore plus après les élections ne le sont pas seulement parce qu'il agit et assume!! ce sont des problèmes de fond et d'idées qui sont critiquées et certainement pas son "hyperactivité". Il me semble que penser de la sorte est assez simpliste de tous les débats qui se tiennent depuis des mois voire années sur ses idées et maintenant sur les mesures de sa politique.
bon je ne m'étends sur le reste car beaucoup ont dit ce que je pensais :)
 
Message(s) : 218
Inscription : Sam 24 Fév 2007 à 12h43

par Pierre-N » Mer 31 Oct 2007 à 22h34

oui majorité à 53%, ce n'est pas non plus 80%!

D'autant qu'un libéral dur atlantiste dans ce pays, ça fait 3% dans les scrutins, ça, tout le monde le sait.

Autant dire que Sarko avait plutot intéret à rester sur une ligne identitaro-sociale, condition sine qua non pour réunir une large majorité, alors qu'il n'en pensait pas un mot, comme tous ses prédécesseurs. La seule différence, c'est que lui l'a vendu mieux que quiconque.

Quitte à choquer, je fais parti de ceux qui pensent que la France a évité le pire avec Royal...

Moi je dirai qu'on a eu le choix entre la peste et le choléra, mais je suis peut etre le seul à le penser. :lol:
 
Message(s) : 823
Inscription : Dim 18 Déc 2005 à 18h38

par Dma » Mer 31 Oct 2007 à 22h52

oui majorité à 53%, ce n'est pas non plus 80%!
ensuite sans vouloir t'offenser il me semble que les opposants à la politique de Sarko avant et encore plus après les élections ne le sont pas seulement parce qu'il agit et assume!! ce sont des problèmes de fond et d'idées qui sont critiquées et certainement pas son "hyperactivité". Il me semble que penser de la sorte est assez simpliste de tous les débats qui se tiennent depuis des mois voire années sur ses idées et maintenant sur les mesures de sa politique.



53% avec une participation historique quand même! Ce que je veux dire, c'est qu'un certain nombre de débats ont été tranchés pendant la campagne et qu'il ne faut pas s'étonner de voir le Président appliquer son programme. J'avoue ne pas comprendre qu'on puisse par exemple remettre en cause dans la rue la réforme des régimes spéciaux qui a été approuvée par les Français. mais c'est un autre débat...
Sarkozy dispose d'une forte légitimité qui lui permet de réformer en profondeur le pays qui l'a soutenu dans son projet mais aussi, je ne l'oublie pas, parce que le PS a présenté une candidate qui n'était pas à la hauteur de la fonction...
D'autant qu'un libéral dur atlantiste dans ce pays, ça fait 3% dans les scrutins, ça, tout le monde le sait.

Autant dire que Sarko avait plutot intéret à rester sur une ligne identitaro-sociale, condition sine qua non pour réunir une large majorité, alors qu'il n'en pensait pas un mot, comme tous ses prédécesseurs. La seule différence, c'est que lui l'a vendu mieux que quiconque.


Je ne conteste pas que Sarkozy soit trop tourné vers les Etats-Unis. Cela dit, j'ai voté pour lui parce que je crois que son discours sur la nation était sincère. La présence de Guaino à ses côtés me rassure. Etant de tendance gaulliste, je suis sensible à ce genre de discours (et n'apprécie d'ailleurs pas vraiment le coup du "mini-traité") mais de là à présenter Sarkozy comme un ultra libéral hystérique fanatisé par les Etats-Unis qui a trompé ses électeurs, je crois que tu abuses vraiment :wink: [/quote]
Dernière édition par Dma le Mer 31 Oct 2007 à 22h56, édité 1 fois.
 
Message(s) : 51
Inscription : Mar 16 Oct 2007 à 21h40
Localisation : Paris

par Pierre-N » Mer 31 Oct 2007 à 23h10

Sarkozy dispose d'une forte légitimité qui lui permet de réformer en profondeur le pays qui l'a soutenu dans son projet mais aussi, je ne l'oublie pas, parce que le PS a présenté une candidate qui n'était pas à la hauteur de la fonction...

Mais majorité ne veut pas dire légitimité, sinon Chirac avec ses 82% en 2002 serait le roi... Il faut toujours voir dans quelles contexte, quelles conditions on obtient cette légitimité.

Etant de tendance gaulliste, je suis sensible à ce genre de discours (et n'apprécie d'ailleurs pas vraiment le coup du "mini-traité") mais de là à présenter Sarkozy comme un ultra libéral hystérique fanatisé par les Etats-Unis qui a trompé ses électeurs, je crois que tu abuses vraiment

Moi je ne crois que ce que je vois. Toutes les réformes en ce moment qu'on met sur le dos des memes, les bonus et autres concessions aux autres (toujours les memes aussi), le tout saupoudré de Fouquet's, yacht, caprice version Guy Moquet et vitrine médiatique à volonté. Moi on me dit que Sarko n'est pas si mauvais que ça, chaque semaine, il y a toujours une nouvelle qui tombe pour me prouver le contraire. Bon c'est partial comme raisonnement, je ne le nie pas...
 
Message(s) : 823
Inscription : Dim 18 Déc 2005 à 18h38

Précédent

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)
cron