DEBAT POLITIQUE 1

Les présidentielles, la réforme de la magistrature, la staracademy...

Modérateurs : lalie, lilou2705, pjak, Pierre-N, nicg

DEBAT POLITIQUE 1

par fredd » Mer 31 Oct 2007 à 11h11

Que pensez-vous du droit au président de s'auto-augmenter ses revenus (même si dans les faits il s'agit d'une pseudo-loi...) alors que le SMIC n'est pas revalorisé de façon significative, et que le pouvoir d'achat des ménages est de plus en plus resserré...

N'a-t-on pas un abus des fonctions présidentielles? Un référendum ne serait-il pas plus juste?
tout travail merite un salaire suffisant pour vivre et non pas survivre.
 
Message(s) : 30
Inscription : Mer 31 Oct 2007 à 10h54

par lalie » Mer 31 Oct 2007 à 11h49

Ce que j'en pense moi c'est que je préfère que le Président "s'auto augmente" en toute transparence plutôt que de garder ce salaire franchement bas (si l'on compare ne serait-ce qu'aux autres Ministres, et ne parlons pas des grands patrons) et piocher sans vergogne dans les cagnottes cachées et autes fonds secrets.

Il ne faut pas se leurer, c'est pas avec ce pauvre salaire que Chirac a financé ses billets autours du monde et Mitterand les couches culottes de Mazarine. Tout le monde sait que le Président a d'autres "sources de revenus", si on peut appeler ça comme ça.

Si augmenter son salaire c'est montrer qu'il compte renoncer à ces pratiques, ça me paraît une excellente chose.

Par ailleurs il faut arrêter de toujours comparer tout et n'importe quoi, ça n'a rien avoir avec la revalorisation du smic.
 
Message(s) : 762
Inscription : Jeu 21 Sep 2006 à 16h14

par Dma » Mer 31 Oct 2007 à 12h07

Je partage le point de vue de Lalie et considère que cette augmentation est utile si elle s'accompagne de davantage de transparence.
Cela dit, le moment n'est peut être pas très bien choisi... Même s'il ne faut pas tout mélanger, cette annonce n'est pas très opportune en plein débat sur le pouvoir d'achat et en période de négociation sur les régimes spéciaux (réforme totalement indispensable, simple question de justice à mon avis)...
 
Message(s) : 51
Inscription : Mar 16 Oct 2007 à 21h40
Localisation : Paris

par bouftout » Mer 31 Oct 2007 à 12h15

Ce post aurait dû être placé dans la rubrique "actualités" tu ne penses pas ? (va maintenant falloir attendre l'an 3000 avant que les modos le déplacent :twisted: )

Mais bon j'ai quand même envie d'y répondre.

Perso, je suis divisée sur la question :

Comme toi, dans un premier temps, j'ai rigolé jaune et je me suis dit "et ben il se fait pas chier notre Président". Je trouve qu'il a du toupet d'avoir décidé cela alors qu'effectivement le pouvoir d'achat des ménages français ne fait que stagner voir baisser depuis plusieurs années (mes convictions profondes ayant pris le dessus).

En plus, pour mieux faire passer la pilule, il se targue de dire qu'il a eu l'honnêteté d'en informer la population et qu'il est ainsi en accord avec son fameux principe de transparence.

Pour autant, si on y regarde de plus près, tout ceci n'est qu'en accord avec le personnage :

Peoplisation de ce dernier pendant la campagne et encore aujourd'hui = alors pourquoi il n'aurait pas le droit au même salaire que les joueurs de foot ou présentateurs télé ? :D

Etant un hyperprésident depuis son élection et voulant être sur tous les fronts, finalement pourquoi ne pas lui octroyer un salaire égal à celui du 1er ministre qui lui ne sert à rien en ce moment ? :D

"travailler plus pour gagner plus " : Est ce que ces horaires de travail sont également augmentés de 140 % ? :D

Trêve de plaisanterie, ce qui me fait le plus mal au coeur dans cette histoire c'est que c'est tout le bugjet de l'élysée qui est triplé alors que de l'autre côté le ministère de la justice manque cruellement de moyens, qu'on fait payer une franchise aux malades de 50 cts....

On peut toutefois noter que Sarkosy a voulu, par ce biais, éviter de cumuler salaire et retraite mais bon, je pense que 19 000 € par mois de salaire va amplement le couvrir pour ses vieux jours....

Bon je pourrais discuter des heures sur le sujet mais je risque de m'enflammer :wink:
 
Message(s) : 293
Inscription : Mar 26 Sep 2006 à 22h33
Localisation : 13

par Dma » Mer 31 Oct 2007 à 12h32

[quote="bouftout"], ce qui me fait le plus mal au coeur dans cette histoire c'est que c'est tout le bugjet de l'élysée qui est triplé

Non, le budget de l'Elysée n'a pas triplé : il augmente certes fortement mais c'est justifié par le fait que tous les collaborateurs de l'Elysée seront désormais payés sur ce budget et non sur celui des autres ministères. C'est quand même plus transparent. :wink:
 
Message(s) : 51
Inscription : Mar 16 Oct 2007 à 21h40
Localisation : Paris

par keiser » Mer 31 Oct 2007 à 13h12

Je suis d'accord avec vous quant au mérite de la transparence de cette mesure.
Mais, il me semble que l'on oublie la dotation annuelle de 1 700 000 euros dont bénéficie le Président de la République!
 
Message(s) : 71
Inscription : Jeu 11 Oct 2007 à 23h21

par Pierre-N » Mer 31 Oct 2007 à 13h36

Ce que j'en pense moi c'est que je préfère que le Président "s'auto augmente" en toute transparence plutôt que de garder ce salaire franchement bas (si l'on compare ne serait-ce qu'aux autres Ministres, et ne parlons pas des grands patrons) et piocher sans vergogne dans les cagnottes cachées et autes fonds secrets.

Oui mais est-ce que tu crois que ça va pour autant l'empecher d'aller piocher ailleurs ? Quand on regarde les premiers mois de son mandat, on constate que Sarko a reçu bcp d'avantages en nature, quels qu'ils soient (yacht, maison de campagne aux States, etc...). Quand on en a bcp, la règle c'est qu'on en veut toujours plus, faut pas se leurrer non plus là dessus, c'est dans la nature humaine. Moi ça m'étonnera qu'à moitié si dans qq mois ou qq années on commence à voir apparaitre des scandales dignes de la IIIè République aux heures les plus noires de son existence... Ca a toujours été comme ça et ça le sera encore bien longtemps. Président, ça paye peu, mais à coté il y a un standing incomparable (avion privé, voiture, banquet, personnel, etc...), il ne faut pas l'oublier. Ce que l'on a pas d'un coté, on le regagne de l'autre.

Maintenant, pour nuancer, je ne dis pas que le président ne doit pas etre augmenté, il est vrai que le salaire est un peu minable par rapport à la fonction. Mais pas comme ça. Pas dans ce contexte là, au moment où les traitements des fonctionnaires sont bloqués, où les salaires n'augmentent pratiquement pas à cause de vous-savez-quoi... Quoiqu'on en pense, on gouverne encore avec des symboles et qui plus est, la com est primordial chez Sarko, c'est étrange qu'il ne s'en soucie pas plus que ça sur ce coup, ce qui m'incite à penser qu'encore une fois l'appat du gain perso (très dvp chez lui, via une enfance frustrée, je l'entendait encore ce midi avec Domenach) a encore primé.

Donc on peut toujours faire comme tous les peignes-cul de l'assemblée qui ronchonnent tout en votant consciencieusement la résolution dont il savent qu'elle est injuste mais bon qu'il faut la voter parce que c'est-sarko-qui-le-veut-et-ce-que-sarko-veut-dieu-le-veut (enterrant un peu plus leur fonction chaque jours), se dire que il y a besoin de s'aligner sur les autres (vers le haut bien sur, hein, faut pas pousser, les prolos, c'est vers le bas eux), on empechera pas les gens de penser que dans le contexte actuel - et parce que parfois l'explication la plus simple est aussi la meilleure - "c'est dégueulasse".

Et ils auront bien raison de le penser.
 
Message(s) : 823
Inscription : Dim 18 Déc 2005 à 18h38

par lalie » Mer 31 Oct 2007 à 14h34

Je ne suis pas d'accord, on s'en fiche des symboles. D'autant qu'il ne faut pas leurrer, le programme de Sarko est un programme à long terme, dans les 5 ans qui viennent ça va continuer de râler de toutes parts, et ça ne sera jamais le bon moment pour lui de faire passer cette augmentation.

Dans la mesure où tout le monde est à peu près d'accord pour dire que son salaire mérite d'être augmenté, je ne comprends pas pourquoi on s'acharne à dire "oui mais non c'est pas le moment", "c'est dégueulasse par rapport au smic" blablabla.

Mérité c'est mérité, il n'y a rien d'autre à en dire.

Maintenant je crois que ce qui vous choque surtt ce n'est pas que ça soit "le Président" qui soit augmenté, c'est que ça soit Sarkozy qui le soit. Et comme il le sait très bien, il fait ce qu'il veut et emmerde ceux qui contestent.

Et il a bien raison de le faire.
 
Message(s) : 762
Inscription : Jeu 21 Sep 2006 à 16h14

par bouftout » Mer 31 Oct 2007 à 14h57

Maintenant je crois que ce qui vous choque surtt ce n'est pas que ça soit "le Président" qui soit augmenté, c'est que ça soit Sarkozy qui le soit. Et comme il le sait très bien, il fait ce qu'il veut et emmerde ceux qui contestent.


Il est vrai que je n'adhère pas aux idées de Sarkozy mais ça aurait été lui ou un autre, même de "gauche" qui avait fait ça, ça m'aurait choquée tout autant (et même certainement plus si cela venait d'un président de "gauche".)

Et les symboles, on s'en fout pas. Bien au contraire. Quand on fait sa campagne en disant qu'on sera le Président de tous les français, ceux d'en bas et ceux d'en haut, on ne peut pas cracher à la gueule du peuple une augmentation de cette ampleur !
 
Message(s) : 293
Inscription : Mar 26 Sep 2006 à 22h33
Localisation : 13

par Elostirion » Mer 31 Oct 2007 à 16h05

Au risque d'en choquer certaines et certains, je ne vois rien de choquant dans cette augmentation, eu égard au fait que j'ai toujours été surpris de la faiblesse de la rémunération du Président d'un pays comme la France.

Je trouve par ailleurs que cette annonce tombe à pic, puisque depuis, on ne parle plus que de ça. Sans dire qu'il vient de réitérer le coup de l"annonce de son divorce, on en est quand même pas loin.

Enfin, annoncer Sarkozy comme un hyper président, c'est un peu oublier la façon dont ses prédécesseurs ont exercé leurs attributions. Sarkozy ne fait que montrer au grand jour ce que les autres faisaient par l'intermédiaire de leur Premier Ministre.
En période de concordance majoritaire, ça a toujours été le Président qui décidait de SA politique, à charge pour le Gouvernement de l'appliquer et de prendre les coups. La méthode de Nicolas Sarkozy me semble bien plus honnète, car n'allez pas vous imaginer que Mittérand ou Chirac se contentaient de faire de la figuration. Ils décidaient de tout, point. La seule chose qui a changé, c'est que maintenant, la Président ne s'abrite plus derrière le parapluie gouvernemental, il s'expose directement.

Chirac, un touriste à l'Elysée, un coupeur de ruban ? Mais bien sur :wink:
Quand j'entends certains ténor du PS dénoncer cette pseudo hyper activité, je rigole. Du temps de François Mittérand, au PS, c'était "fermez là, "Dieu" décide (en référence au Bébète Show, que beaucoup ne doivent pas connaitre ici, c'est vrai que ça date un peu, mais c'était beaucoup plus réaliste et incisif que le guignols de maintenant, autre époque)
 
Message(s) : 80
Inscription : Dim 14 Jan 2007 à 1h04
Localisation : MONTROUGE

par Bibiou » Mer 31 Oct 2007 à 16h18

Il y a une sacré différence entre augmenter son salaire et le tripler.

Ensuite, je ne crois pas qu'il faille l'accepter ou même se garder de critiquer cette mesure, somme toute contestable, seulement parcequ'elle est transparente.

On peut reconaitre une chose à Sarko, c'est qu'il est cohérant avec lui-même. Il a clairement annoncé quel président il voulait être, il l'est. Les français l'ont choisi, l'opposition se fait rarement entendre, alors les français devront s'en contenter.
Après tout, sarko est tellement populaire qu'il peut se permettre ce genre de chose, puisqu'il y aura toujours de nombreuses voix pour le justifier à sa place
 
Message(s) : 286
Inscription : Mar 26 Sep 2006 à 12h29

par lalie » Mer 31 Oct 2007 à 16h19

J'ai du mal à comprendre comment vous pouvez penser ce que vous dîtes.

Parce qu'en France il ya des gens qui ont faim le Président ne pourrait pas avoir un salaire décent, en corrélation avec sa fonction ? Quel est le rapport ? Ce n'est pas ce à quoi on aspire tous, "france d'en haut" comme "france d'en bas" ?

e vous signale qu'en tant qu'avocats vous pourrez prétendre à des augmentations de salaires annuelles indécentes par rapport aux jeunes de votre génération. Vous allez faire quoi, les refuser ?

A moins que vous vouliez du nivellement par le bas, c'est possible aussi. Mais moi je préfère un Pdt qui s'augmente et qui promet de tous nous augmenter aussi, plutôt qu'on descende tous au smic.

Quand à dire qu'il est apaté par l'argent c'est à mourir de rire, si c'était le cas il irait plutôt prendre la place de DSK au FMI, en voilà un bon boulot (m'enfin bon comme ce sont les amerloques qui paient, on s'en fiche hein, c'est pas indécent ça par contre :roll: ).
 
Message(s) : 762
Inscription : Jeu 21 Sep 2006 à 16h14

par Dma » Mer 31 Oct 2007 à 16h20

Pour prolonger ce qui est écrit par Lalie et Elostirion, n'oublions pas que le président a été élu par une très large majorité de Français. Sa légitimité est très forte. Je comprends que certains soient choqués de voir qu'enfin une majorité tient ses promesses, qu'elle agit conformément à ce qui était dans le programme. Il faut s'y faire, c'est aussi ça la rupture.
La question du salaire n'est qu'un petit épisode bien dérisoire. Le fait d'ailleurs que le PS s'acharne sur cette question prouve la nullité totale de l'opposition qui n'a rien à proposer.
Quitte à choquer, je fais parti de ceux qui pensent que la France a évité le pire avec Royal...
Ceux qui ont voté pour un Président qui agit, qui assume et qui réforme ne doivent vraiment pas être déçus.
:wink:
 
Message(s) : 51
Inscription : Mar 16 Oct 2007 à 21h40
Localisation : Paris

par lalie » Mer 31 Oct 2007 à 16h21

Bibiou a écrit :Après tout, sarko est tellement populaire qu'il peut se permettre ce genre de chose, puisqu'il y aura toujours de nombreuses voix pour le justifier à sa place


Et c'est voix là sont tout aussi légitimes que celles qui le contestent, faut-il le rappeler ?
 
Message(s) : 762
Inscription : Jeu 21 Sep 2006 à 16h14

par Pierre-N » Mer 31 Oct 2007 à 16h22

Je ne suis pas d'accord, on s'en fiche des symboles

Et bien non on ne s'en fout pas justement: les symboles, c'est ce qui résulte d'évènements historique majeurs dans un pays, à la base d'un certains nombre de principes. Si l'on gouvernait sans prendre en compte les symboles, on baignerait dans la plus cynique, la plus pure et dure des realpolitik qui soit, celle qui écrase les hommes et les structures, qui ne respecte rien ni personne.

Je vais volontairement exagérer un peu et je n'apprend rien à personne, mais c'est à force de braquer le peuple qu'apparait de temps à autre des contestations plus ou moins importantes, qu'elles soient pour le meilleurs ou pour le pire. Sarko érige l'argent en valeur absolu, il n'invente rien par là, mais le martèle à qui mieux-mieux (écoutez les députés chanter en coeur :"Sarko a décomplexé la droite avec l'argent, les français aiment l'argent, les français veulent travailler plus pour gagner plus, etc..." (on l'entend souvent ça)). Mais dans le lot, l'argent, yen a forcément qui n'en verront jamais la couleur, ce qui créera d'avantage de frustration. Les gens sont pas dupes, une énorme majorité trouve cette résolution injuste, personne n'essaira de dire le contraire. C'est pour ça que quand tu dis :"Dans la mesure où tout le monde est à peu près d'accord pour dire que son salaire mérite d'être augmenté", je ne suis pas tout à fait d'accord.

Mérité c'est mérité, il n'y a rien d'autre à en dire.

C'est pas faux, mais là n'est pas le probleme.

Maintenant je crois que ce qui vous choque surtt ce n'est pas que ça soit "le Président" qui soit augmenté, c'est que ça soit Sarkozy qui le soit

Je vais meme pas te contredire, tu as parfaitement raison. Parce que Sarko (le cas chirac est un peu à part) est le premier président, démuni de conscience culturelle, politique, et historique, prêt à faire table rase des conventions sociales pour imposer un ordre nouveau. Ca me fait évoquer la phrase de Mitterand (que l'on retrouve dans le film "le promeneur du champs de mars", que je vous conseille tous): "je suis le dernier des grands présidents, après moi, il n'y en aura plus d'autre..."

Au risque d'en choquer certaines et certains, je ne vois rien de choquant dans cette augmentation, eu égard au fait que j'ai toujours été surpris de la faiblesse de la rémunération du Président d'un pays comme la France.

Oui mais comme je l'ai dit, en France, le président bénéficie d'un standing de haute qualité. Tu ne trouvera équivalent nul part en Europe. En France, il y a encore cette vieille idée qu'on élit un monarque et qu'à ce titre, il doit avoir le prestige matériel qui va avec. :wink:
Dernière édition par Pierre-N le Mer 31 Oct 2007 à 16h25, édité 1 fois.
 
Message(s) : 823
Inscription : Dim 18 Déc 2005 à 18h38

Suivant

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)