conseils d'un poilu dans la main qui a réussi ;)

Faites nous bénéficier les autres de votre expérience et des astuces utiles pour résussir son CRFPA

Modérateurs : lalie, max, lilou2705, pjak, Pierre-N, nicg

conseils d'un poilu dans la main qui a réussi ;)

Message par bad inter » Mar Fév 14, 2006 6:09 pm

Salut à toutes et à tous,

Je viens de faire ma rentrée à l'EFB en janvier 2006, j'ai donc réussi cet examen pour lequel la plupart d'entre vous se remettent parfois trop en question. Je vais vous faire un mini récapitulatif de mes révisions et vous donnez les conseils qui m'ont permis de réussir avec brio, et sans trop d'efforts.

Tout d'abord je n'ai qu'une maitrise de droit des affaires obtenues à Paris I, donc les considérations relatives au master pour mieux réussir ne sont pas justifiées, je ne suis d'ailleurs pas le seul à l'EFB à n'avoir qu'une maitrise, loin de là...
Ensuite, après l'obtention de mon diplôme, j'ai décidé d'arrêter le droit pour monter une société : les étudiants en droit connaissent trop souvent cette période de doute au cours de laquelle le côté très théorique des cours les décourage pour les diriger inexorablement vers la vie active sans véritable consécration. Toutefois, en marge de mon projet de création d'entreprise j'ai décidé de m'inscrire à l'IEJ de Paris I afin de béneficier d'une mutuelle et d'autres avantages y découlant... Mais je n'ai bien sur pas mis les pieds à la fac de l'année. Fin Mai 2005, mes 2 futurs associés, sortis d'école de commerce avaient trouvé une place dans des grands groupes, et m'ont fait part de leur intention de ne pas poursuivre le projet, pourtant bien avancé. J'ai donc décidé de me mettre aux révisions.

J'ai alors été confronté au fameux problème de la méthode : devais-je m'inscrire dans une prépa ? quels ouvrages achetés ? avec qui réviser ? J'ai donc contacté un pote du même IEJ que moi pour savoir ou il en était : Glurp ! il était inscrit à Capavocat et sa copine à l'IEP. Il m'a filé une partie des cours, que j'ai réussi à compléter avec mes anciens cours tout poussiéreux des années précédentes. De Mai à Juillet 2005 je n'ai fait que relire ce qui me semblait important pour les matières que j'allais passer (obligations, pénal, et stratif), en favorisant les fifiches aux interminables notes que l'on peut trouver dans les bouquins. En 2 mois j'ai eu largement le temps de revoir ce que j'avais fait durant ces longues années d'études et de le compléter par la législation en vigueur et la jurisprudence actualisée... en bossant 3 heures par jour.

Juilet-Aout, vacances obliges, je n'ai rien fait ou presque, juste relu quelques passages dans des bouquins pour avoir des sources différentes histoire de compléter, et relire quelques fiches qui me posaient problème.

Septembre : j'organise un mini groupe de révisions, c'est le plus important je pense, avec ce fameux pote et sa copine. Au début j'ai été super stressé car ils savaient énormément de choses et étaient plus que rodés sur la méthodologie des différents exercices... J'ai donc, à défaut de participer activement, écouter et photocopier les devoirs qu'ils avaient fait dans le cadre leur prépa... juste pour refaire ami-ami avec la méthode. Cela faisait presque 2 ans que je n'avais pas fait de dissert, cas pratique, et autre commentaire, sans parler de la note de synthèse, exercice qui m'était alors inconnu. Nous avons dû faire 10 séances de révision et de brainstorming au cours desquelles on essayait de se piéger en se posant des questions sur des points précis des différentes matières que l'on avait à passer.

Au final, j'ai été reçu et eux non, et j'en suis navré. Mais je pense qu'ils ont commis l'erreur classique de vouloir apprendre par coeur, et à défaut, de trop favoriser le cours au détriment de la méthode.

Pour conclure, les meilleurs conseils que je puisse vous donner sont les suivants :
- N'en faites pas trop au risque de vous sur stresser et d'échouer à cause du stress, ce qui est franchement dommage.
- Travaillez régulièrement un peu, plutot qu'irrégulièrement beaucoup.
- Travaillez en groupe, vous apprendrez mieux et plus, tout en vous divertissant.
- Favorisez la méthode au contenu : les 2 épreuves reines (grand O et note de synthèse) porteront sur des sujets que vous risquez fort de ne pas connaitre.
- Changez d'air et sortez ! Rien ne sert de rester planté pendant des heures devant un bouquin alors que votre cerveau ne peut plus rien emmagasiner.
- Ne pas vous fiez à ce que disent les autres : ils savent toujours mieux que vous, faites selon votre rythme et vos besoins.
- Mangez et dormez bien, cela peut paraitre idiot, mais quand vous révisez avec 2 heures de sommeil dans la tronche vous etes 90% moins réceptif qu'près une bonne nuit de sommeil et un bon ptit dej'.
- Pour finir, le jour J allez y confiant ! Surtout pour les épreuves orales, le critère n'est pas de savoir le maximum de choses, mais de bien présenter le peu de choses que vous connaissez.

Si ça peut en rassurer, sachez que la France est un des pays d'Europe qui compte le moins d'avocats (40 000 sur toute la France, dont 20 000 à Paris), la politique est donc au recrutement ce qui permet aux CRFPA d'augmenter le pourcentage des admis.

Je ne suis pas plus intelligent ni plus doué qu'un ou une autre, j'ai juste pris du recul par rapport à cet examen, qui n'est certe pas facile. La plupart des personnes qui ont échoué ont été victime de leur stress et de leur zèle... Just be cool et tout ira bien.

Je vous souhaite à tous bon courage et bonne chance.

Pour ceux qui souhaite en savoir plus sur la réforme et sur la vie à l'EFB je suis disposé à apporter mon aide et mon savoir dans la limite de ce que j'ai vécu depuis la rentrée.
"le pouvoir rend fou, le pouvoir absolu rend absolument fou"
bad inter
 
Message(s) : 15
Inscription : Mar Fév 14, 2006 4:45 pm
Localisation : Essonne

Message par averroes42 » Jeu Mai 04, 2006 10:57 am

Juste un petit merci pour ces petit/important conseils!
A bientot
averroes42
 
Message(s) : 29
Inscription : Jeu Mai 04, 2006 10:24 am
Localisation : saint Etienne

Message par Pierre-N » Jeu Mai 04, 2006 11:18 am

Ceci dit, vaut mieux etre roublard ou créatif devant le jury pour ne pas avoir besoin de trop réviser. Tu es certainement très doué niveau tchatche, mais tous ne sont pas comme toi malheureusement (moi le premier je pense...). Après, bien sur, faut aussi avoir du bol et ne pas tomber sur un sujet punitif (style procédure fiscale internationale, comme j'ai pu le voir dans certains sujets donnés) :wink:
Pierre-N
 
Message(s) : 823
Inscription : Dim Déc 18, 2005 6:38 pm

Message par bad inter » Jeu Mai 04, 2006 6:16 pm

Salut Pierre,

Je suis certe à l'aise à l'oral, mais quand tu n'as rien à dire ... tu n'as rien à dire ;)

Sincèrement, tu as une chance sur 1000 de tomber sur un sujet que tu maitriseras, et encore moins de tomber sur un sujet vu en cours.

Je crois sincèrement que l'oral est une épreuve destinée à apprécier l'aptitude des candidats à : exposer un sujet structuré, réagir aux questions vicieuses et destabilisantes, et surtout à mesurer la capacité du candidat à argumenter.

La préparation se fait sur la forme plus que sur le fond.

L'idéal je pense est de se mettre en condition en constituant un groupe de travail avec d'autres IEJistes, et de se faire passer chacun son tour sur des sujets que les "examinateurs en herbe" auront choisis au hasard. Se filmer et se chronométrer est aussi très formateur. Stigmatiser les tics de language et autres réactions physiques afin de les éradiquer pour le jour de l'épreuve.

Après comme tu l'as si bien dit, la chance joue pour beacoup : le sujet, les examinateurs et la forme du jour sont déterminants, mais incontrolables (sauf peut etre pour la forme) donc rien ne sert de se focaliser la dessus.

A côté de la chance, l'état d'esprit et le stress joue un rôle considérable : savoir gérer son stress et son humeur est décisif !

@ plus

nico
"le pouvoir rend fou, le pouvoir absolu rend absolument fou"
bad inter
 
Message(s) : 15
Inscription : Mar Fév 14, 2006 4:45 pm
Localisation : Essonne

Message par Pierre-N » Ven Mai 05, 2006 9:37 am

Ok je te remercie pour ces conseils, même si je pense qu'il faut quand meme apprendre pas mal de chose par coeur (au moins les principaux mécanismes de protection des LPDH) car même si il y a un sujet sur 1000 qu'on ne maitrise, les 999 autres nécessiteront qu'on se ratache un minimum au cours.

Pour finir 2 questions:
- Tu as eu quoi comme sujet? (juste comme ça, pour savoir).
- qu'est ce qu'ils entendent par "possibilité d'utiliser les recueils de loi et décrets"? (j'ai mis cette question ailleurs déjà, mais j'ai pas eu de réponse donc comme tu as fait le grand O, tu dois la connaitre :wink: ).
Pierre-N
 
Message(s) : 823
Inscription : Dim Déc 18, 2005 6:38 pm

Message par bad inter » Ven Mai 05, 2006 10:56 am

Salut pierre,

Tu n'as pas bien saisi mon rapport de 1 sur 1000 je pense : Il y a une chance sur 1000 de tomber sur un sujet que tu maitrises signifie que tu as 999 chances sur 1000 de tomber sur un sujet qui te sera compètement étranger ! et non pas l'inverse :)

Donc ça ne sert absolument à rien d'apprendre par coeur, au contraire, le par coeur est l'ennemi de l'argumentation : tu connais sur le bout des doigts, et quand la question piège et destabilisante tombe, tu es complètement perdu ! En plsu tu vas perdre un temps précieux de révision. Je déconseille vivement le par coeur, au profit de la compréhension de l'ensembles des mécanismes de protection des droits et libertées fondamentaux et de la lecture au moins une fois des textes fondamentaux.

Mon sujet était : "Démontrer qu'une instance de cour d'assise qui dure plus de 24h d'affilée est conforme aux droits et libertés fondamentaux"
Un des autres sujets était : "démontrer que le licenciement d'un employé qui avait emprunter une disquette du travail pour la ramener à son domicile est conforme aux droits et libertés fondamentaux"
Et il y avait un autre sujet sur des militaires, mais j'ai pas compris l'intitulé...

"Possibilié d'utiliser les recueils de loi et décrets" ça signifie tout simplement que tu peux ramener tous les codes officiels que tu veux !!! Il y avait plein de candidats qui étaient venus avec des valises entières de codes !!! Je crois que c'est une bonne idée, mais il faut savoir que tu auras 1 heure pour préparer, donc faut cibler très rapidement le ou les textes sur lesquels tu vas fonder ton argumentation, et consacrer la majeure partie de ton temps de préparation à la construction d'un plan béton.
"le pouvoir rend fou, le pouvoir absolu rend absolument fou"
bad inter
 
Message(s) : 15
Inscription : Mar Fév 14, 2006 4:45 pm
Localisation : Essonne

Message par Pierre-N » Ven Mai 05, 2006 3:54 pm

Si si j'avais bien compris le sens t'inquiete pas. C'est juste que je m'étais mal exprimé (rajout d'un "ne" en trop... :wink: ).

Pour les codes, j'avais bien compris. C'est pour les "recueils de lois... (et cie, ce qui est mis dans le décret du Crfpa, en gros...) que je vois pas trop à quoi ça renvoie... Aux Manuels (ça serait trop beau...)? Au Jurisclasseur (j'espere que non)? Est-ce que c'est toi qui doit les amener ou eux qui fournissent?

Donc voilà, autant de questions que je ne saisis pas... :?
Pierre-N
 
Message(s) : 823
Inscription : Dim Déc 18, 2005 6:38 pm

Message par bad inter » Ven Mai 05, 2006 4:09 pm

A Paris I on avait le droit qu'aux codes, que l'on devait ramener.
"le pouvoir rend fou, le pouvoir absolu rend absolument fou"
bad inter
 
Message(s) : 15
Inscription : Mar Fév 14, 2006 4:45 pm
Localisation : Essonne

Message par Pierre-N » Ven Mai 05, 2006 4:22 pm

Ah ok, pourtant, sur le texte, il est dit que l'on peut utiliser "les recueils de lois et décrets, comportant des références d'articles de doctrine et de JP".
Tu me dira, si ça se trouve, c'est surement ce nom débile qu'ils ont utilisé pour désigner les codes... :? (ça m'étonnerais pas que ça soit ça...)

En tout cas, merci encore pour les conseils :wink: :wink: .
Pierre-N
 
Message(s) : 823
Inscription : Dim Déc 18, 2005 6:38 pm

merci !

Message par *Céline* » Mer Juil 12, 2006 9:27 am

Moi je trouve ton message super!!

Je suis en train de finir mon master en angleterre et je reviens fin juillet pour me mettre à réviser le crfpa.
Mes copines sont hyper stréssées et inscrites à capavocat.

moi j'ai pas les moyens et comme j'étais en angleterre toute l'année, je vais devoir avaler le programme en un mois et demi.

Je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas possible. Et je refuse qu'on me stresse.

Par contre, les conseils pratiques et de méthode sont les bienvenus. Moi je ne suis pas quelqun qui peut apprendre par coeur, par contre, si je comprend, je raisonne toute seule et je m'en sors très bien, c'est comme ça que j'ai fait toute ma scolarité, bien obligée par ce que je bossais à mi-temps et que je ne pouvais pas aller à tous les cours ni tout apprendre pas coeur.

Donc voilà, moi je suis hyper contente que quelqun ai réussi comme toi, sans prépa, tu ne peux pas savoir comme tu me rassures.

et puis le droit c'est une matière intellectuelle, il faut savoir els principes, les sources, mais en france ce qui els intéressent c'est surtout la réflexion et la compréhension.
Je veux bien croire qu'il y ai des sujets piège, mais faut pas charier, je ne pense pas que ça relève de l'impossible, en plus j'ai 2 dispenses :)

merci et si tu as des conseils ou si il te reste des fiches, je suis preneuse !!

bises

*Céline*
*Céline*
 
Message(s) : 5
Inscription : Mer Juil 12, 2006 9:13 am

Message par Hersch » Mer Juil 12, 2006 12:37 pm

Bienvenue au club!
Moi non plus je n'ai pas fait de prépa et c'est vrai que c'est rassurant de lire ces témoignages.En fait j'ai fait une petite prépa particulière pour passer les concours de la fonction publique catégorie A mais qui ne m'est d'aucune utilité pour passer CRFPA.La seule matière juridique que j'ai travaillée=droit administratif.Pas de commentaires d'arrêt,pas de cas pratique,seulement des dissértations de culture G.

D'ailleurs j'hésite un peu à passer CRFPA cette année car niveau méthode j'ai besoin d'un peu d'entraînement,surtout pour le redoutable commentaire d'arrêt.Mais bon,je pense que je vais me lancer et on verra bien.Je dois acheter des bouquins pour me mettre à jour,c'est pas le problème,mais pour la méthode vos conseils sont bienvenus!

J'ai enfin reçu un courrier de l'IEJ de Poitiers.Il était temps!
Mes dispenses ont été acceptées et les épreuves auront lieu les 25,26 et 27 septembre.Ca me laisse un peu de temps quand même.

Donc pour celles et ceux qui ont passé ou pas CRFPA,merci pour vos conseils.Pour la méthode y a-t-il un bon ouvrage à me conseiller?

Merci et bon courage tout le monde!
Hersch
 
Message(s) : 3
Inscription : Mer Juil 05, 2006 3:29 pm

Message par bad inter » Jeu Sep 14, 2006 12:36 pm

Salut les stressés !

A quelques jours de votre examen, je tenais à vous encourager.

Merde à toutes et à tous,

Nico
"le pouvoir rend fou, le pouvoir absolu rend absolument fou"
bad inter
 
Message(s) : 15
Inscription : Mar Fév 14, 2006 4:45 pm
Localisation : Essonne

Euh...

Message par Theorodo » Dim Oct 15, 2006 2:25 pm

Quelle est la réaction à avoir face à ton sujet?

Une envie profonde de te casser la figure? :evil: Et oui quelle autre attitude peut on avoir face a un mec qui prépare le concours a la dernière minute sans trop se fouler, et qui le réussi contrairement a ses 2 potes qui ont bossé comme des malades.

Une envie profonde de te supplier de passer les oraux a ma place? dommage je suis une fille ça passera pas inaperçu.

Une envie profonde de te remercier?Ca fait toujours du bien d'entendre dire qu'on a pas besoin d'avoir un savoir ultra developpé pour réussir l'examen d'entrée à l'EDA.

Personnellement je crois que je ressens chacune de ces émotions. En tous cas merci de t'etre dévoilé à nous en étant sincère, mais sache qu'on a pas tous la faculé de destresser . Je fais partie de ces étudiantes qui ont tous les symptomes inimaginable du stress même si je cultive la cool attitude.

Et maintenant que tu es a l'école ... raconte! :wink:
Theorodo
 
Message(s) : 6
Inscription : Mar Avr 25, 2006 2:14 pm
Localisation : Saint-Etienne

Message par amphy » Jeu Nov 02, 2006 11:24 am

Merci à tous pour ces conseils judicieux

je crois effectivement que la maitrise des méthodes est primordiale pour ma part je travaille depuis un an et donc sortie des sentiers universitaires et je me suis plantée deux fois aux écrits en voulant en faire trop mettre toutes les connaissances apprises et le résultat n'est pas là
amphy
 
Message(s) : 28
Inscription : Jeu Nov 02, 2006 10:42 am

Message par pjak » Jeu Nov 02, 2006 12:39 pm

moi je pense qu'il faut surtout éviter de donner des conseils d'ordre général... Chacun a des capacités différentes, des facons de travailler différentes, et c'est à chacun de trouver son rythme de travail...

Mais il est une constante qui ne change pas, malgré les iej, ce ne sont pas les connaissances pures qui sont jugées, mais bel et bien l'esprit juridique...

De ce fait effectivement les prépas privées ont l'air intéressantes, si elles proposent beaucoup d'entrainement aux épreuves... Mais si votre iej propose également ce genre d'entrainement ce n'est peut etre pas la peine de se ruiner dans ces prépas...

Mais encore une fois, on est tous différents, chacun doit trouver tout seul la meilleure facon de se préparer...
pjak
 
Message(s) : 587
Inscription : Dim Oct 22, 2006 10:32 am

Suivant

 

Retour vers Conseils pratiques

cron