Résultats enfin à Paris II 10/11/06

Parlez nous de votre IEJ: la difficulté des examens, la qualité des enseignements et des conférences.

Modérateurs : lalie, max, lilou2705, pjak, Pierre-N, nicg

Résultats enfin à Paris II 10/11/06

par festanie » Ven 10 Nov 2006 à 2h18

Voila demain on a nos résultats, et il est 2h du mat... gros stress, mal au ventre, envie de fumer 2 cigarettes en même temps toutes les 3 minutes, ongles rongés, frigo vidé, appartement rangé... je ne sais plus quoi faire pour passer le temps. Dormir? oui bonne idée mais pas possible. J'ai essayé mais c'est pas la peine. Les résultats sont à 16h sur Internet, l'horreur. On attend nos résultats depuis presque 2 mois. Le pire c'est que ça n'a même pas servi pour bosser les oraux, impossible de bosser vraiment sans savoir les résultats et avec autant de temps entre la fin des écrits et les résultats d'admissibilité...

Bref, tout ça pour partager ces derniers moments de stress sur ce forum et me défouler un peu.

Je vous dirai demain si je suis en train de boire du champagne avant de bosser ou si je suis au bord de la crise de nerfs... et de la déprime totale...
 
Message(s) : 114
Inscription : Mer 26 Juil 2006 à 13h36
Localisation : Paris

par marl » Ven 10 Nov 2006 à 9h12

Bon courage, je suis dans la même situation et j'espère vraiment que je vais réussir cette année !!!
Je me demande où sont les résultats sur Internet vu que le site de l'iej ne fonctionne plus. tu n'as pas une idée ?
 
Message(s) : 2
Inscription : Dim 05 Nov 2006 à 19h45

par fc » Ven 10 Nov 2006 à 10h19

je pense qu'ils sont en train d'entrer la liste sur le site justement...
 
Message(s) : 4
Inscription : Mar 07 Nov 2006 à 14h13

par aspho » Ven 10 Nov 2006 à 10h38

les résultats sont publics ou dans l'espace privé étudiant ?


Bon courage pour ces dernières heures d'attente, ô combien pénibles !
 
Message(s) : 50
Inscription : Lun 23 Oct 2006 à 9h16

par festanie » Sam 11 Nov 2006 à 14h50

Bon voila, je ne l'ai pas eu. Je suis déprimée, dégoutée, j'ai la rage d'avoir bossé en ayant l'impression que ça n'a servi à rien... Je n'ai pas fait de prépa et je pense que ça n'a pas aidé mais bon. Je suis vraiment au fond du trou. Je sais que ça va passer ... Je fais un master 2 a sceaux cette année en droit pénal heureusement, c''est déjà ça. je vais essayer de m'y consacrer au max et de rebosser le CRFPA de manière plus efficace cette année.

Est ce que vous connaissez le taux de réussite cette année à Paris II? Il paraît que les notes en droit des obligations sont une catastrophe, mais après je ne sais pas combien de gens l'ont eu au final.

Tous les conseils pour réussir l'exam sont les bienvenus et tous ceux qui ont traversé cela et qui l'ont eu la deuxième fois aussi! je pense que ca me remontera un peu le moral. Parce que là, même si je sais que c'est ridicule de dire ça, j'ai l'impression que c'est mort et que je n'y arriverais jamais...
 
Message(s) : 114
Inscription : Mer 26 Juil 2006 à 13h36
Localisation : Paris

par lalie » Sam 11 Nov 2006 à 19h29

Ah ben mince, je suis désolée pour toi.. :cry:

Je sais bien que dans ces cas là il n'y a pas grand chose à dire les premiers temps, mais bon tu verras l'année va passer très vite et tu seras donc très vite aussi focalisée sur la prochaine session !

Pour la prépa tu ne peux pas t'en vouloir ; tu sais c'est tjs pareil, ce qui réussissent sans prépa se disent que la prépa c'est inutile, et ceux qui ne passent pas ont des regrets de ne pas en avoir fait une.. Alors qu'en réalité il n'y pas de règles, surtt avec les horribles sujets que vous avez eu cette annnée à Paris II (moi les échos que j'en ai eu à Capavocat c'était pas génial, même pour les prépas donc pas de regret à avoir sur ça..).

Il faut que tu profites bien de ton Master II, c'est vraiment une année sympa. Et puis en étant à Sceaux tu va pouvoir aller à la conférence sur la jurisprudence de la CEDH au mois de mars, elle est animée par de grands noms comme JL Nadal ou le Vice Pdt de la CEDH, c'est vraiment génial (et super utile pour le Grand O) !!

Tout ce que je peux te dire c'est que 90% des gens que je connais qui ont tenté leur chance une seconde fois sont passés,et même sacrement bien pour certains, malgré le doûte et le découragement qu'ils ont aussi connu, c'est normal.

Et puis tu sais moi j'ai une copine super brillante qui ne s'est même pas présentée à l'exam cette année, alors qu'on a passé l'été en prépa et qu'elle avait de très bonnes notes, elle aussi elle a eu peur de ne pas être à la hauteur.. Ca arrive aux meilleurs, mais tu ne dois pas te laisser abbatre. Il faut déjà bcp de courage pour affronter ses limites, tu peux être fière de toi pour ça, il n'y a que ceux qui ne tentent jamais rien qui ne ratent jamais rien non plus.

Moi ma théorie c'est que si on n'a jamais eu d'échec dans sa vie c'est parce qu'on n'a pas été assez ambitieux, encore une fois toucher ses limites et parvenir à les dépasser, c'est ça qui est bon ; ce contenter de se qu'on peut avoir facilement, bof, ça t'offre une vie juste banale.

Alors comme je suis sûre que tu vas y arriver, même si tu trouves ça difficile pour l'instant tu peux te dire que voilà, c'est TON objectif, ton choix de vie, et que l'année prochaine tu pourras vraiment savourer et te dire "ouais vraiment, j'ai bien bossé, je me suis bien remise en cause, ça a été dur mais j'ai tenu bon, j'ai réussi et je le mérite".

En tous cas je te souhaite une bonne année bien remplie, et puis je te le redis ça va passer super vite, ça ne sera bientôt qu'un mauvais souvenir tout ça :wink:
Dernière édition par lalie le Sam 11 Nov 2006 à 23h01, édité 1 fois.
 
Message(s) : 762
Inscription : Jeu 21 Sep 2006 à 16h14

par calou » Sam 11 Nov 2006 à 22h55

je suis dans le même cas que Festanie et j'ai les boules. c'est la deuxième fois que je passe l'examen a l'I E J de paris II et je me demande si la prépa ne serait pas la solution a mon problème.

Cela fait comme un grand vide en soit. Enorme travail inutile!!!

Je garde malgré tout encore un espoir de réussir.
 
Message(s) : 1
Inscription : Sam 19 Nov 2005 à 0h28

par london » Dim 12 Nov 2006 à 5h13

ne vous découragez pas : ce n'est pas un manque de travail dans la plupart des cas ....... (une grande partie de chance...)


un conseil : bien choisir sa matière de spé .......

et surtout ne rien regretter............
 
Message(s) : 32
Inscription : Jeu 05 Oct 2006 à 18h22

par festanie » Lun 13 Nov 2006 à 0h24

Le taux de réussite de cette année est de 30% à paris II... je vais m'inscrire à nouveau à assas cette semaine, mais je sais que ça ne va pas être une partie de plaisir.

Merci Lalie, tu sais trouver les bons mots comme d'hab et merci de ton aide pendant les dernières de semaines de révision.

Je suis désolée pour tous ceux qui ne l'ont pas eu, surtout à 1 point, je sais qu'on est nombreux dans ce cas.

Je ne suis toujours pas au top, mais je suis et reste super motivée pour l'avoir. Je pense qu'il faut y croire jusqu'au bout que ça soit la première, ou deuxième fois. L'essentiel c'est la finalité, dans quelques années on s'en fichera pas mal de pas l'avoir eu tout de suite.
 
Message(s) : 114
Inscription : Mer 26 Juil 2006 à 13h36
Localisation : Paris

par marinou » Lun 13 Nov 2006 à 9h24

30% en comptant que ceuy qui se sont présentés ou sur ceux qui etaiennt inscrits?? ca me parait pas tres faible 30% par rapport a l'aznnée derniere
 
Message(s) : 27
Inscription : Jeu 28 Sep 2006 à 14h56

par oli333 » Lun 13 Nov 2006 à 14h48

Bonjour à tous,

sur l'opportunité de faire une prépa, je suis absolument affirmatif. J'ai fait capavocat et je suis persuadé que cela améliore les chances d'au moins 50 % (surtout la première fois que l'on présente le CRFPA). Premièrement, pour avoir parcouru les principaux sujets tombés dans les iej, ils sont tous d'une actualité brulante (sociale, législative et jurisprudentielle), or les prépas mettent vraiment l'accent dessus.... pour preuve, mon sujet de droit des aff (commentaire d'arrêt) avait fait l'objet d'un examen blanc à capavocat, le sujet de proc pen (dissertation) était complètement couvert par un article riche contenu dans les polycop de révisions et je crois que l'arrêt en oblig se trouvait également dans le polycop d'obligation.... Deuxièmement, seule les prépas permettent vraiment de s'entraîner et de s'étalonner à la note de synthèse.
Par ailleurs, sur le choix des options, contrairement à ce que je lis partout, il me parait plus pertinent de choisir parfois une matière dîte difficile ou large (à condition bien sur de s'y sentir un minimum à l'aise !!!) que de s'engouffrer comme tout le monde dans les matières dîtes plus simples....j'ai choisi droit des aff et on était 20 maximum à présenter cette matière (sur tout l'iej de paris2 !!!)... Autant dire que les correcteurs sont, je pense, plus enclin à surnoter.
Pour synthèse, investir dans une prépa me semble judicieux et le choix de la simplicité pour les options est selon moi un pari risqué.

Pour finir, courage à tous et dernier conseil pour ceux qui ont échoué (peut être moi également à l'issue des oraux), le fait de faire des stages prépare vraiment bien, donne de la confiance et permet de valoriser le CV....

cordialement
 
Message(s) : 2
Inscription : Lun 13 Nov 2006 à 14h24

par kiki654 » Lun 13 Nov 2006 à 19h23

oli333 a écrit :Bonjour à tous,

sur l'opportunité de faire une prépa, je suis absolument affirmatif. J'ai fait capavocat et je suis persuadé que cela améliore les chances d'au moins 50 % (surtout la première fois que l'on présente le CRFPA). Premièrement, pour avoir parcouru les principaux sujets tombés dans les iej, ils sont tous d'une actualité brulante (sociale, législative et jurisprudentielle), or les prépas mettent vraiment l'accent dessus.... pour preuve, mon sujet de droit des aff (commentaire d'arrêt) avait fait l'objet d'un examen blanc à capavocat, le sujet de proc pen (dissertation) était complètement couvert par un article riche contenu dans les polycop de révisions et je crois que l'arrêt en oblig se trouvait également dans le polycop d'obligation.... Deuxièmement, seule les prépas permettent vraiment de s'entraîner et de s'étalonner à la note de synthèse.
Par ailleurs, sur le choix des options, contrairement à ce que je lis partout, il me parait plus pertinent de choisir parfois une matire dîte difficile ou large (à condition bien sur de s'y sentir un minimum à l'aise !!!) que de s'engouffrer comme tout le monde dans les matières dîtes plus simples....j'ai choisi droit des aff et on était 20 maximum à présenter cette matière (sur tout l'iej de paris2 !!!)... Autant dire que les correcteurs sont, je pense, plus enclin à surnoter.
Pour synthèse, investir dans une prépa me semble judicieux et le choix de la simplicité pour les options est selon moi un pari risqué.

Pour finir, courage à tous et dernier conseil pour ceux qui ont échoué (peut être moi également à l'issue des oraux), le fait de faire des stages prépare vraiment bien, donne de la confiance et permet de valoriser le CV....

cordialement

Ce sur quoi je vais te répondre qu'à Aix, la prépa me semble inutile dans la mesure ou tous ceux que je connais qui en ont fait une l'ont raté, que les sujets n'étaient pas d'actu et plutot sur des arrêts cités uniquement en cours :D

Quant au travail de note de synthèse, c'est pareil, c'est très variable selon les individus et je n'adhère pas pour ma par au "avec de l'entrainement vous allez y arriver et avoir de bonnes notes".

J'en ai fait 2 en tout et pour tout dans l'année, et j'ai eu 12 à la note de synthèse du CRFPA. Des amis qui ont fait les 10 (plus celles de leur prépa et quelques unes l'an d'avant) ont eu 10 et 5. Pour ma part, la note de synthèse repose sur des qualités bien plus personnelles qu'on ne veut le dire, c'est "savoir se gérer" et connaître précisément ce que l'on attend de toi, et je pense qu'il n'y a pas de potion magique ou de recette type à cela. La méthode ne fait pas tout je pense, car meme en connaissant la méthode, il faut réussir à l'appliquer correctement

Alors certe mon expérience personnelle ne vaut pas comme règle générale, mais du coup pour ma part ça relativise tout ce qu'on m'a dit au cours de cette année sur comment réussir cet examen.

Et je parle meme pas du grand O, dont tout le monde te parle tout au long de l'année, ou on te rabache que c'est énorme, que faut connaitre 500 arrêts, que faut apprendre apprendre et apprendre etc..
Pour ma part, le sujet sur lequel je suis tombé au grand O, j'ai quasiment rien sorti en dehors de ce qu'il y avait dans l'arrêt à commenter, et j'ai eu 15. J'ai limite découvert en direct l'article de la CEDH sur lequel s'appuyait l'arrêt alors c'est pour dire :D
Ce qui ne veut pas dire que je connaissais rien, mais juste pour montrer que sur ce sujet, j'y allais les mains dans les poches c'était quasiment pareil, alors inutile de se mettre une trop grande pression pour cet examen ;)

Le meilleur conseil que je donnerais pour ma part aux gens qui le repassent, c'est prioritairement de comprendre ce que l'on attend d'eux.

Bon courage à tous ceux qui le passent ;)
 
Message(s) : 41
Inscription : Mer 20 Sep 2006 à 14h28

par lalie » Lun 13 Nov 2006 à 22h03

Je ne donnerais qu'un seul contre exemple : moi aussi j'ai fait 10 notes de synthèse, j'ai commencé à 11, et j'ai fini à 14,5 en partant au bout de 4 heures, alors je peux t'assurer que sans entrainement j'aurais peut être eu une bonne note comme à ma première (et encore pas sûr, vu qu'entre temps j'ai aussi eu un 9), mais qu'avec l'entrainement j'en ai eu une très bonne, et dans ce genre d'exam il n'y a pas de petites économies...

Et puis kiki ça n'est pas un bon exemple parce que lui il est apparement à l'aise dans tous les exercices (c'est très agaçant d'ailleurs :wink: ) ; je veux juste dire à tous ceux qui ne se sentent pas à l'aise, qui ont peut etre moins de facilités, que rien n'est perdu, je crois vraiment que c'est possible de bien progresser en s'entrainant, j'en suis la preuve !

Quel que soit son niveau de départ on peut toujours progresser : et comme je l'ai dit tous les points sont bons à prendre : autant la note de synthèse fait planter plein de candidats, autant elle peut permettre aussi de sauver des situations catastrophiques !!!
 
Message(s) : 762
Inscription : Jeu 21 Sep 2006 à 16h14

par kiki654 » Mar 14 Nov 2006 à 13h51

lalie a écrit :Je ne donnerais qu'un seul contre exemple : moi aussi j'ai fait 10 notes de synthèse, j'ai commencé à 11, et j'ai fini à 14,5 en partant au bout de 4 heures, alors je peux t'assurer que sans entrainement j'aurais peut être eu une bonne note comme à ma première (et encore pas sûr, vu qu'entre temps j'ai aussi eu un 9), mais qu'avec l'entrainement j'en ai eu une très bonne, et dans ce genre d'exam il n'y a pas de petites économies...

Et puis kiki ça n'est pas un bon exemple parce que lui il est apparement à l'aise dans tous les exercices (c'est très agaçant d'ailleurs :wink: ) ; je veux juste dire à tous ceux qui ne se sentent pas à l'aise, qui ont peut etre moins de facilités, que rien n'est perdu, je crois vraiment que c'est possible de bien progresser en s'entrainant, j'en suis la preuve !

Quel que soit son niveau de départ on peut toujours progresser : et comme je l'ai dit tous les points sont bons à prendre : autant la note de synthèse fait planter plein de candidats, autant elle peut permettre aussi de sauver des situations catastrophiques !!!

je suis tout à fait d'accord pour dir que de toute manière l'entrainement ne peut pas faire de mal, ça permet de se tester en direct
 
Message(s) : 41
Inscription : Mer 20 Sep 2006 à 14h28

par aspeum » Mar 14 Nov 2006 à 15h51

festanie a écrit :Le taux de réussite de cette année est de 30% à paris II...

J'ai lu dans un autre topic qu'il était de 45%. Quelqu'un peut-il me citer une source, aussi fiable que possible ?

Merci d'avance.
 
Message(s) : 3
Inscription : Mar 14 Nov 2006 à 15h45

Suivant

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)
cron