Ecoles du Barreau / CRFPA : quel intérêt ? les supprimer ?

Partie consacrée à l'actualité et à vos remarques personnelles sur l'examen du CRFPA

Modérateurs : lalie, max, lilou2705, pjak, Pierre-N, nicg

Que pensez vous du système des écoles du barreau ?

C'est bien comme ça.
13
25%
C'est trop long de 6 mois.
20
38%
C'est trop long de 12 mois.
12
23%
L'admission au CRFPA devrait suffire pour prêter serment
8
15%
 
Nombre total de votes : 53

Ecoles du Barreau / CRFPA : quel intérêt ? les supprimer ?

par jipi » Ven 03 Nov 2006 à 13h43

Bon je lance une discussion un peu polémique mais faut quand même se poser des questions sur le bien fondé de système des EFB/CRFPA.

1. L'EFB dure 18 mois sur le papier, mais plutôt 2 ans dans la pratique (écrits du CRFPA : octobre 200N, obtention du CAPA, octobre N+2!).

2. La scolarité est concue de manière débilissime.
Les cours tiennent en 11 semaines, réparties sur 6 mois, histoire de dire qu'il y a un contenu. Pas évident d'y placer un stage donc, qui veut d'un stagiaire absent 1 semaine sur 4 ?

3. Le PPI, qui revient un peu à perdre 6 mois de sa vie, est censé être :
- un stage HORS cabinet d'avocat : belle idée pour une école d'avocat, d'ailleurs les étudiants d'aujourd'hui seraient frustrés de ne pas faire plus de stages...
- un master 2 qui peut certes intéresser les admis "précoces", qui sont peu nombreux.

4. Le stage pré-CAPA : 6 mois de stage en cabinet, ok rien à redire.

5. "C'est mieux qu'avant la réforme (1 an de cours, 2 ans de stage)" :
Mouais, ça reste une fameuse perte de temps et d'argent..
Les diplômés d'écoles d'ingé et de commerce commencent
à bosser en CDI à 23-25 ans.
Les avocats commencent plutôt leur collab' vers 25-28 ans (et encore).

6. Au final, les avocats se sont débrouillés pour avoir une formation :
- peu adaptée : 11 semaines de cours et des stages ne font pas une école,
- longue : compter 2 ans pour tout le processus
- coûteuse : 1600 euros de frais d'inscription, et combien de mois de salaires perdus pendant qu'on est en stage au lieu d'être collaborateur? --> Si l'école durait 6 mois de moins, le gain potentiel serait de 10-15 K€ nets pour les mieux lotis.

A qui profite le crime demanderez-vous ?
- Aux cabinets qui s'assurent une armée de jeunes assez compétents et motivés, payés 3 cacahouètes et 1 promesse d'embauche.
- Les barreaux, qui se font mousser et augmentent leur budget, donc leur pouvoir.
 
Message(s) : 19
Inscription : Jeu 08 Déc 2005 à 8h24

par pjak » Ven 03 Nov 2006 à 14h05

c'est vrai que je suis sceptique sur l'intérêt des PPI... je ne comprends pas trop l'intérêt de la chose, surtout pour ceux (et comme tu le dis ils sont nombreux) qui ont déja un M2 à leur arrivée au crfpa...

et puis 1600 euros pour le tout... on a quand même bien du mal à s'asseoir après...

Le systeme d'avant me parait bien plus censé (bien que 2 ans en tant que stagiaire ca fasse un peu long...)
 
Message(s) : 587
Inscription : Dim 22 Oct 2006 à 10h32

par lalie » Ven 03 Nov 2006 à 14h53

Moi je touve que 1600 euros c'est pas si cher ; bon je sais je vais me faire huer de vous dire ça, mais il faut qd même avoir en tête que faire fonctionner une école qui se veut un minimum prestigieuse ça coûte de l'argent. Alors oui cet argent il va servir aussi à payer une coûteuse cérémonie de pré rentrée (à l'EFB c'est au Palais des Congrès) et de remise du CAPA, mais moi j'aime bien cette solennité, ça ne fait pas de mal.

Il faut dire aussi que j'ai fait une école de co qui m'a coûté 20000 euros, sans compter les frais du stage à l'étranger obligatoire pour ma scolarité, plus encore 9 mois de stage non rémunéré. Et encore on était aidés par la CCIP qui a donné 40000 euros à l'école pour chaque élève, soit une scolarité à 60000 euros pour 3 ans.

Bon tout ça pour dire que certes c'est cher, mais pas plus qu'autre chose, et surement moins que l'assurrance professionnelle qu'on devra payer tous les ans !
 
Message(s) : 762
Inscription : Jeu 21 Sep 2006 à 16h14

par lalie » Ven 03 Nov 2006 à 15h12

C'est ça le pb, ça à l'air d'être un tarif national alors que tout le monde n'est pas forcément logé à la même enseigne.

Les locaux de l'EFB sont très biens, très modernes et bien situés dans Paris (près de Bastille) ; le seul soucis c'est qu'ils sont trop petits pour tous les étudiants, donc certains vont être "délocalisés" à Creteil ou Bobigny, bonjour l'angoisse.

A priori c'est une affectation discrétionnaire, on verra bien qui a de la chance et qui n'en a pas ! Moi qui ait quitté la fac de Nanterre, bien plus cool que Paris 1, juste pour ne pas avoir à aller au Crfpa de Versailles (trop loin de chez moi), s'ils m'envoient à Bobigny (tout aussi loin et pas très folichon comme coin) je pense que je vais tuer qqun !
 
Message(s) : 762
Inscription : Jeu 21 Sep 2006 à 16h14

par jipi » Ven 03 Nov 2006 à 15h25

Précisons que les 1600 euros de frais de "scolarité" sont à payer en une fois, sans possibilité de bourse à ma connaissance.
edit: certains CRFPA laissent payer en plusieurs fois. Bonne nouvelle.

Bel exemple de darwinisme social au pays des donneurs de leçons.
Dernière édition par jipi le Ven 03 Nov 2006 à 17h37, édité 1 fois.
 
Message(s) : 19
Inscription : Jeu 08 Déc 2005 à 8h24

par pjak » Ven 03 Nov 2006 à 15h29

Par contre nous les 1600 euros (qui ne comprennent pas les frais de Sécurité sociale, donc il faut encore rajouter 200 euros pour ceux qui sont encore sous le régime étudiant) sont débités en 2 fois, et qu'il y a possibilité de bourse...
 
Message(s) : 587
Inscription : Dim 22 Oct 2006 à 10h32

par jipi » Ven 03 Nov 2006 à 15h33

lalie a écrit :Bon tout ça pour dire que certes c'est cher, mais pas plus qu'autre chose, et surement moins que l'assurrance professionnelle qu'on devra payer tous les ans !


Avec ce genre de raisonnement, c'est sûr, on justifie tout et n'importe quoi, et aussi son contraire.

Tout le monde n'est pas soutenu par ses parents, encore moins passé le cap des 5 années d'études.
 
Message(s) : 19
Inscription : Jeu 08 Déc 2005 à 8h24

par jipi » Ven 03 Nov 2006 à 15h34

pjak a écrit :Par contre nous les 1600 euros (qui ne comprennent pas les frais de Sécurité sociale, donc il faut encore rajouter 200 euros pour ceux qui sont encore sous le régime étudiant) sont débités en 2 fois, et qu'il y a possibilité de bourse...


Ah oui j'avais oublié la sécu étudiante...+ de 1800 euro à cracher donc, vive l'égalité des chances.

Pjak, tu dépends de quel CRFPA ?
 
Message(s) : 19
Inscription : Jeu 08 Déc 2005 à 8h24

par pjak » Ven 03 Nov 2006 à 15h35

Lyon
 
Message(s) : 587
Inscription : Dim 22 Oct 2006 à 10h32

par pom » Ven 03 Nov 2006 à 15h51

les frais de l'efb peuvent etre payés en 2 fois, c'est vrai ce sont deux ans assez chers sachant que l'on a deja 5 ans min derriere nous.

par rapport aux ecoles de commerce c'est différent puisque les étudiants dans ces ecoles sont plus jeunes , nous on devrait deja travailler, la moyenne d'age a l'efb est de 27 ans!!!!
 
Message(s) : 40
Inscription : Lun 11 Sep 2006 à 16h28
Localisation : parisienne d'adoption mais normande

par lalie » Ven 03 Nov 2006 à 15h55

jipi a écrit :
lalie a écrit :Bon tout ça pour dire que certes c'est cher, mais pas plus qu'autre chose, et surement moins que l'assurrance professionnelle qu'on devra payer tous les ans !


Avec ce genre de raisonnement, c'est sûr, on justifie tout et n'importe quoi, et aussi son contraire.

Tout le monde n'est pas soutenu par ses parents, encore moins passé le cap des 5 années d'études.


Eh oh, tu n'en sais rien d'abord, qui te dit que mes parents me paient quoi que ce soit ?

Il faut arrêter aussi de toujours se plaindre, c'est bien français ça, il y en a bcp qui aimerait avoir ce genre de soucis, à commencer ceux qui ont manqué leur exam.

Alors tu prends ton courage à 2 mains, tu bosses deux mois chez Mc Do et les 1600 euros en janvier tu les as.
 
Message(s) : 762
Inscription : Jeu 21 Sep 2006 à 16h14

par jipi » Ven 03 Nov 2006 à 16h01

lalie a écrit :
jipi a écrit :
lalie a écrit :Bon tout ça pour dire que certes c'est cher, mais pas plus qu'autre chose, et surement moins que l'assurrance professionnelle qu'on devra payer tous les ans !


Avec ce genre de raisonnement, c'est sûr, on justifie tout et n'importe quoi, et aussi son contraire.

Tout le monde n'est pas soutenu par ses parents, encore moins passé le cap des 5 années d'études.


Eh oh, tu n'en sais rien d'abord, qui te dit que mes parents me paient quoi que ce soit ?

Il faut arrêter aussi de toujours se plaindre, c'est bien français ça, il y en a bcp qui aimerait avoir ce genre de soucis, à commencer ceux qui ont manqué leur exam.

Alors tu prends ton courage à 2 mains, tu bosses deux mois chez Mc Do et les 1600 euros en janvier tu les as.


De tels propos se passent de commentaire.
Je quote pour mieux te filer la honte, des fois que tu modifies ton message en douce.
 
Message(s) : 19
Inscription : Jeu 08 Déc 2005 à 8h24

par jipi » Ven 03 Nov 2006 à 16h05

Un recentrage de la discussion s'impose.
Existe-t-il selon vous une justification à la durée de l'EFB, et même à l'EFB en général ?
 
Message(s) : 19
Inscription : Jeu 08 Déc 2005 à 8h24

par lalie » Ven 03 Nov 2006 à 16h11

Tu me connais mal, je ne fais jamais rien en douce. Quant à me filer la honte, excuse moi mais là je m'exclaffe, si tu crois avoir une qqconque autorité pour influencer le jugement des membres de ce forum, tu vas tomber de haut.

Je ne vois pas en quoi j'aurais honte de ce que je dis en plus ; je ne crois pas qu'arrivés à Bac + 5 et l'espoir d'être avocats d'ici 1an 1/2 on soit les plus mal lotis en France.

D'ailleurs si Mac Do ça ne te plait pas, je pense que tu peux aller voir n'importe quelle banque et avec ton certificat d'admission au crfpa on te prêtera l'argent sans pb, ce qui n'est certainement pas le cas de 90% des étudiants en France qui pour certains sont obligés de taper à la porte des Restos du Coeur. Je t'invite à aller y fraire un tour, tu verras ce que c'est que "l'inégalité des chances" comme tu dis.

Je ne vois vraiment pas ce qui te choque dans ce que je dis, surtt que toi tu te plains, mais la seule chose que tu sembles proposer c'est que ça soit "la France" qui prenne en charge tes frais de scolarité. Mais la "France" elle a d'autres chantiers en cours plus importants que nous pauvres petits élèves avocats, nous payer le crfpa je ne crois pas que ça soit la meilleure façon d'utiliser nos impôts, là pour le coup oui ça serait inégal.

Nan mais tu as raison, l'EFB ça ne sert à rien, vu qu'on sait déjà tout, bien sûr. Et après on dit que c'est moi qui tient des propos qui se passent de commentaires.. Tu sais ce qu'on dit, "regarde la poutre dans ton oeil...."..
 
Message(s) : 762
Inscription : Jeu 21 Sep 2006 à 16h14

par jipi » Ven 03 Nov 2006 à 16h21

Encore une intervention sans intérêt et hors-sujet, teintée de démagogie qui plus est. Le public jugera.
Il serait bon que tu n'interviennes plus sur ce sujet, surtout si c'est pour le polluer de manière systématique.

La discussion porte essentiellement sur :
- la durée trop longue de l'EFB,
- l'absurdité du PPI,
- le coût élevé par rapport au peu de formation apporté.

J'ajoute que dans certains pays la réussite à l'examen d'admission donne directement le titre d'avocat . C'est le cas aux Etats-Unis il me semble.
 
Message(s) : 19
Inscription : Jeu 08 Déc 2005 à 8h24

Suivant

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)