Par ou commencer les révisions?

Placer vos annales ou autre choses utiles pour passer l'examen de cette matière.

Modérateurs : lalie, lilou2705, pjak, Pierre-N, nicg

Par ou commencer les révisions?

Message par emyucsc » Lun Oct 24, 2011 1:27 pm

Bonjour à tous,

Mon Grand O est fixé au 19 novembre et je ne sais par ou commencer.
J'ai commençé à ficher un cours de DLF relatif à l'historique des lib et droits fondamentaux ainsi qu'à leur consécration en Fce. Je pensais par la suite me consacrer à la lecture d'articles de doctrine, style JCP,revue Dalloz..etc et à la presse.
Qu'en pensez vous?
Comment procédez vous?
PS: J'ai cru comrpendre que cette épreuve est très codifié ( ne pas sourire, saluer le jury en commencant par le président...etc.. pourriez vous m'en dire plus?)
Merci d'avance pour votre aide et bonnes révisions à tous les admissibles!
EmyUCSC
emyucsc
 
Message(s) : 23
Inscription : Jeu Oct 22, 2009 9:21 pm

Message par pettan7664 » Mar Oct 25, 2011 9:40 pm

moi je viens de passer mon grand oral, et sincèrement c'est une épreuve.

Pour les révision, moi j'ai fait avec 3 livres. Un essentiel car c'est pratique, tu acquiers rapidement des notions. ensuite un cours de 3ème année de liberté fondamental qui en théorie est plus complet qui te permet de peaufiner, et enfin un livre qui prépare au GO avec tout, pour combler les détails.

tu fais une première partie sur l'historique, les sources, le droit constitutionnel... ensuite tu passes à chaque liberté en gros (expression, opinion, religieuse, enseignement, reunion, grève, travail, association, syndicat), ce qui touche à la bioéthique (droit à la vie, à la mort, recherches...), et tu finis par le procès équitable et ce que ca comporte.

le grand oral est très complexe car tu as trop de domaine tu ne peux aps tout couvrir sauf à l'avoir préparer bien avant et encore. c'est la que le tirage du sujet a une grande importance.

ca ne sert à rien de tout réviser c'est trop large, cible des choses en priorité. travaille les procédures (administratives, civiles, pénales) car tu peux avoir un sujet lié à cela. après c'est l'aléa de l'examen.

pour le jour J oui c'est stricte, tu rentres pas de bonjour, monsieur le président, mesdames messieurs les membres du jury. tu attends qu'on te dise de t'asseoir. le président te donne la parole. là tu dis en gros, le sujet qu'il m'appartient de vous rpésenter est : ........ ca permet de tester la voix, car c'est très impresssonnant je trouve, seul face à 7 personnes.

après il faut pas faire un expose trop juridique, il faut allier juridique/culture général/actualité..., l'exposé passe très vite au final.

après les questions généralement c'est le passage difficile mais c'est fait pour te destabiliser, il faut répondre, essayer de répondre, apporter un raisonnement, ne surtout pas dire je sais pas, c'es très mal vu. tu dois essayer de torouver quelque chose, contourner la chose etc.... et montrer que tu es sur de toi. le jury te demandera souvent vous etes sur ? tu as dit ta réponse sans savoir, au pif, pas grave reste dessus, tu reponds oui. il faut pas jouer à la girouette sauf si tu t'es rendu compte que tu t'es trompé biensur. le jury sais que tu ne peux répondre à tout.

voila moi j'attends les résultats, je vais bien voir ce que ca a donné, mais c'est la plus grosse épreuve que j'ai vécu en terme d'examen, très impressionnant
pettan7664
 
Message(s) : 3
Inscription : Mar Oct 25, 2011 9:27 pm

Message par choupie » Mar Oct 25, 2011 10:35 pm

bonjour a tous,

tu es tombe sur quel sujet ?

Sinon je ne savais pas qu il y avait des formalites particulieres quand a lexamen lors du "bonjour". Que doit-t-on dire de specifique alors si on ne doit pas dire bonjour ?

Ton message m 'a bien mis la pression surtout que je suis tres loin d,avoir parcouru le programme ....
choupie
 
Message(s) : 33
Inscription : Ven Déc 10, 2010 4:43 pm

Message par persifleur » Mer Oct 26, 2011 7:42 am

Ne t’inquiète pas tu trouveras toujours quelque chose à raconter, surtout avec toute la jp de la cedh à la fin du CPP.

Essaye d’être calme en rentrant (;) ) prend une grande inspiration avant de te lancer mais une fois parti ça passe très vite.

Ne t'angoisse pas trop ou du moins essaye :).

Bon courage
persifleur
 
Message(s) : 57
Inscription : Mar Avr 12, 2011 1:35 pm

Message par IVANA82 » Mer Oct 26, 2011 8:47 am

Pas de panique !!!

Oulalala, surtout pas !

Pour les saluer effectivement pas de "bonjour" (brute comme ça). Néanmoins tu leur dis "Monsieur/Madame le Président" (toujours situé au milieu), puis Madame-Mesdames/Monsieur-Messieurs les membres du jury" suivi de prénom + nom.

Rien de bien méchant (enfin je dis cela maintenant que j'y suis passée). Ensuite,il faut attendre qu'ils t'autorisent à t'asseoir et qu'ils te donnent la parole.

Ca va bien se passer, j'en suis sûre. Surtout pour que ce soit le cas il faut absolument dédramatiser l'exercice...
C'est pas si impressionnant que ça....(en tout cas, croyez-le !).

Ensuite après avoir fait en moyenne 5 années de droit, tu auras toujours des choses à dire....le tout étant de bien les dire :wink:

@ Pettan : tu avais 7 personnes dans ton jury ???
Il me semblait que de partout c'était 3 personnes (plus le "public" qui souhaite y assister bien-sûr)
IVANA82
 
Message(s) : 342
Inscription : Dim Mars 08, 2009 5:41 pm
Localisation : LYON

Message par choupie » Mer Oct 26, 2011 9:07 am

merci pour toutes ces précisions !

Effectivement, dans mon jury c'est aussi 3 personnes , 7 c'est énorme je trouve !!!

Persifleur je t'envie tellement d'être passé, le grand o est l'epreuve qui me terrorise. J'ai super peur de tomber sur des themes complement loufoques qui sont tombés l'an dernier ....
choupie
 
Message(s) : 33
Inscription : Ven Déc 10, 2010 4:43 pm

Message par LeCatAvo » Mer Oct 26, 2011 11:04 am

Chez moi aussi c'est 3 personnes je crois, ce qui est déjà bien assez impressionnant !

Je ne savais pas pour l'absence de "bonjour", je trouve ça étrange qu'aucun prof nous en ait parlé (alors qu'ils nous ont dit par exemple qu'il fallait être bien habillé). Vous êtes sûrs que c'est aussi protocolaire partout ?

J'ai la même peur que toi Choupie... :oops:

Merci beaucoup Pettan pour ton intervention, c'est bien utile :)

Et le public qui y assiste, il a le droit de le faire sans nous en demander l'autorisation ? Si c'est le cas, je ne trouve pas cela très normal...
Ca aussi ça me stresse ! Ca arrive souvent qu'il y ait un public ?
LeCatAvo
 
Message(s) : 123
Inscription : Dim Juil 24, 2011 9:42 pm

Message par IVANA82 » Mer Oct 26, 2011 11:13 am

Ce n'est pas forcément aussi protocolaire que cela !

Si tu dis "bonjour", on ne va pas non plus t'en vouloir !!!
Cette formule a sans doute quelque chose d'un peu trop amical....c'est sans doute pour cela qu'on l'évite et qu'on salue en rappelant les positions de chacun.
Mais à toi de voir et ce d'autant si dans ton IEJ, on ne vous a rien dit de tel.

Une fois encore, je ne répondrai que pour ce que je connais, à savoir Lyon.

Le public peut assister à ta prestation. L'usage veut qu'il te demande ton accord... Parfois il le fait, parfois il ne le fait pas.
Souvent il demande devant les membres du jury, ce qui met très mal à l'aise pour refuser !
Pour ma part, lors de mes 2 tentatives j'ai eu du public. J'étais réticente, mais à chaque fois ils m'ont demandé mon autorisation devant le jury, qui m'aurait apparu comme ne comprenant pas un refus : donc j'ai accepté !
Finalement ils sont dans ton dos....donc tu les oublies vite !
Sache cependant que tu es en droit de refuser d'avoir du public (même si je pense qu'il vaut mieux faire ça en aparté sinon ça risque sans doute d'être mal vu : le jour où tu plaideras, on ne fera pas évacuer la salle d'audience pour que tu prennes la parole !).

Ne vous stressez pas pour ça !! Peut-être n'y aura-t-il pas de public !? Et quand bien même ce sont souvent des élèves qui envisagent de passer le concours et qui sont encore plus terrifiés que vous :wink:
IVANA82
 
Message(s) : 342
Inscription : Dim Mars 08, 2009 5:41 pm
Localisation : LYON

Message par pettan7664 » Mer Oct 26, 2011 11:57 am

en effet, moi j'avais 7 personnes en tout (le president, 2 avocats, 2 juges, et 2 professeurs), ca fait mal.

surtout l'enchainement des questions car avec 7 personnes différentes ca part dans tous les sens lol.

pour le public tu peux refuser, généralement ils demandent, mais mieux vaut accepter.
pettan7664
 
Message(s) : 3
Inscription : Mar Oct 25, 2011 9:27 pm

Message par Jefferson » Mer Oct 26, 2011 3:52 pm

3 personnes aussi dans mon jury l'an dernier (un prof, président, un magistrat, un avocat).
Pour les salutations, j'avais dû faire un "Bonjour Monsieur le Président, bonjour Messieurs".
L'erreur à ne pas commettre est, selon moi, de s'asseoir avant d'y avoir été invité par l'un des membres du jury. Bon, en général au grand O, on est pas pressé de s'installer à l'abattoir :lol:

Pour le public, je crois qu'ils étaient une bonne vingtaine derrière moi... Franchement, on les oublie très vite. En plus, l'un des étudiants très sympa est venu me parler avant la préparation et après l'épreuve, ça m'a permis de mettre à l'aise avec ça et d'avoir un retour extérieur rapide sur ma prestation. D'autant que j'étais le dernier candidat à passer.
"Celui qui apprend quelque chose de moi enrichit son savoir sans réduire le mien, tout comme celui qui allume sa chandelle à la mienne se donne de la lumière sans me plonger dans l'obscurité."
Jefferson
 
Message(s) : 197
Inscription : Mar Jan 19, 2010 10:41 am

Message par emyucsc » Mer Oct 26, 2011 4:27 pm

Merci pettan7664, tes infos sont très utiles!
EmyUCSC
emyucsc
 
Message(s) : 23
Inscription : Jeu Oct 22, 2009 9:21 pm

Message par LeCatAvo » Jeu Oct 27, 2011 5:05 pm

IVANA82 a écrit :Ce n'est pas forcément aussi protocolaire que cela !


Le public peut assister à ta prestation. L'usage veut qu'il te demande ton accord... Parfois il le fait, parfois il ne le fait pas.
Souvent il demande devant les membres du jury, ce qui met très mal à l'aise pour refuser !
Pour ma part, lors de mes 2 tentatives j'ai eu du public. J'étais réticente, mais à chaque fois ils m'ont demandé mon autorisation devant le jury, qui m'aurait apparu comme ne comprenant pas un refus : donc j'ai accepté !
Finalement ils sont dans ton dos....donc tu les oublies vite !
Sache cependant que tu es en droit de refuser d'avoir du public (même si je pense qu'il vaut mieux faire ça en aparté sinon ça risque sans doute d'être mal vu : le jour où tu plaideras, on ne fera pas évacuer la salle d'audience pour que tu prennes la parole !).


Merci Ivana :)
Oui c'est peut-être un peu différent selon les iej. Cela étant, c'est utile de le savoir. Je vais du coup travailler un peu plus mon "bonjour" ;)
Merci également Jefferson.

Oui je m'imaginais exactement la même scène : qu'on me demande mais devant le jury. Et je m'étais fait la même réflexion : un peu difficile de refuser effectivement, même si le jury ne devrait pas nous en tenir rigueur à mon avis. Plaider une fois le titre en poche, c'est une chose, passer un examen pour devenir avocat en est une autre !
Et je trouve que si ceux qui viennent avaient un peu de tact et de compassion, ils nous demanderaient l'autorisation avant, discrètement, et pas une fois dans la salle... Je trouve que ça se devine assez facilement, mais bon...
Je me doute qu'on les oublie vite, mais ça fait encore un bon coup de stress supplémentaire au début, et franchement, je n'en aurai pas besoin !
LeCatAvo
 
Message(s) : 123
Inscription : Dim Juil 24, 2011 9:42 pm

Message par Pistache74 » Jeu Oct 27, 2011 10:52 pm

Coucou,
tout d'abord je souhaite un très grand courage pour ceux et celles qui vont bientôt passer l'épreuve du Grand Oral.
Je suis tombé sur une petite "perle", il s'agit de conseils délivrés par un ancien membre du jury (5 ans en qualité de magistrat administratif).

http://stephanieresche.wordpress.com/2011/05/26/le-grand-oral-du-crfpa-les-conseils-dun-membre-du-jury


:wink:
Pistache74
 
Message(s) : 42
Inscription : Sam Juil 30, 2011 3:44 pm
Localisation : Chambéry


 

Retour vers Grand O