IEJ de Lyon

Parlez nous de votre IEJ: la difficulté des examens, la qualité des enseignements et des conférences.

Modérateurs : lalie, max, lilou2705, pjak, Pierre-N, nicg

IEJ de Lyon

Message par reinou » Lun Oct 11, 2010 12:22 pm

Bonjour,

J'aimerai vous donné mon avis sur la prépa de l'IEJ de Lyon puisque je l'ai suivi cette année.
Le programme sur la plaquette est alléchant, tout comme la liste des enseignants. Le prix de l'année, beaucoup plus chère que dans un autre IEJ, fait réfléchir mais c'est toujours moins chère qu'une prépa privée.

La prépa débute début novembre et se termine fin juillet. Personnellement, je trouve que c'est trop long, vraiment trop long! Surtout que les écrits ont lieu mi septembre et les oraux fin octobre. Je révise dans l'espoir de passer les oraux et je complètement HS.

J'ai été vraiment déçue du contenu et de la qualité de certains enseignements. Si certains enseignants s'investissent vraiment et sont d'une réel aide, ce n'est pas le cas de tous. Nous avons tous regretté cette année d'avoir 2 intervenants en obligations car si l'un est sans doute l'un des meilleurs profs que j'ai en obligations, l'autre n'avait rien à faire là (manque de préparation du cours et de pédagogie). Certaines matières sont excessivement long et sans grand intérêt alors que d'autres mériteraient qu'on y passe plus de temps.

Il est regrettable de n'avoir aucun module d'actualité dans une prépa à un examen ou l'actu est très présente dans les sujets et le peu de méthodologie. Bien sur, les enseignements sont principalement constitué d'exercices corrigés avec, selon les enseignements, de rare rappel de cours. heureusement, une enseignante a eu la gentillesse d'attirer notre attention sur la décision du conseil consti de juillet 2010 sur la GAV. C'est pas comme si c'était la seul décision de l'année qui a fait la une dans toute la presse pendant une semaine...

Enfin, et surtout, la préparation est presque inexistante pour l'oral. Une session de petits oraux est organisée: places limités et une semaine pour s'inscrire sachant que l'info est très mal communiquée. Et encore faut il être prévenu de la date de l'oral en question! On aurait aimé au moins un séminaire sur chaque matière histoire de savoir à quel sauce on va être mangé et sur quoi axer les révisions.

Quand au grand oral, différentes conférences sont données par matière(DIP, Fiscal, administratif, procédure administrative, ...). Si je compte bien, nous n'avons pas eu droit aux nombres d'heures promises su la plaquette. Certains ont été déprogrammé sans qu'un résumé soit mis sur le net... Des séances collectives d'oraux blancs ont eu lieu mais 3 mois avant le début des conférences. J'avoue que je n'ai pas compris la logique. Quand aux GO blancs, comme pour les petits oraux, il faut s'inscrire très vite car il y a un nombre de places limités bien qu'on est tous payé pour être préparé à toutes les épreuves.

En résumé, n'en attendez pas trop de l'iej. Peu de modules m'ont été utile et malgré le prix il est quand même intéressant de s'inscrire car ce sont les intervenants de l'iej qui font les sujets et les proposent au jury. Vous aurez donc une idée de type de sujet que vous aurez et une idée de ce qu'on attend de vous. Mais rien ne remplacera votre travail personnel.
Un conseil, ne faites pas la même erreur que beaucoup d'entre nous: faites vous un programme de révisions et tenez le!
reinou
 
Message(s) : 1
Inscription : Lun Oct 11, 2010 11:38 am

Message par Melimel » Lun Oct 11, 2010 1:10 pm

Reinou,

La qualité d'une préparation dépend en partie de la qualité des enseignants. Il y a de très bons intervenants alors que d'autres semblent n'être là que pour arrondir les fins de mois et je ne pense pas que cela soit propre à l'IEJ de Lyon. D'ailleurs, dans tous les domaines, on rencontre des personnes très consciencieuses et d'autres qui le sont moins, voire pas du tout. A noter que c'est également le cas pour les chargés de TD.
Pour la préparation des matières à l'oral, certains profs n'hésitent pas pendant les cours, à envisager des points qui pourraient faire l'objet de questions à l'oral et à nous tenir régulièrement informés des actualités importantes ( c'est le cas par exemple en droit commercial et des affaires); même si, là encore, ils ne le font pas tous je le conçois. Certains étudiants qui hésitent entre deux matières peuvent en choisir, ou plutôt ne pas en choisir une, en fonction de l'enseignant.
Le problème reste la préparation des oraux de langue, car si mes souvenirs sont bons, hormis l'anglais, seuls les candidats ayant choisi espagnol bénéficient de cours de langue. En même temps, je pense que ces deux langues représentent la grande majorité des étudiants.
Pour les simulations aux oraux (petits oraux et grand O) j'ai pu faire tous ceux que je voulais. Ce qu'il faut c'est régulièrement se connecter sur la FDV pour suivre les messages sinon, tu loupes la moitié des infos, c'est vrai.

Je te rejoins sur un point, lorsque tu évoques la longueur de la préparation. C'est vrai que c'est très long, mais par forcément très intense. (De novembre à février, il y a très peu de cours, alors que les mois d'avril et de juin, sont blindés). Les emplois du temps changent très souvent et c'est assez difficile de s'organiser parfois, surtout si l'on travaille à coté.
De plus, je regrette qu'il n'y ait pas plus de galop d'essai à l'écrit, car il est important de s'entrainer dans les conditions de l'examen, au niveau de la gestion du temps. (surtout en NS).

En ce qui concerne le prix, c'est vrai que la préparation de l'IEJ de Lyon n'est pas donnée par rapport à d'autres IEJ, mais comme tu l'as dit, cela reste moins cher que des prépa privée.
Certes l'IEJ de Lyon n'est probablement la meilleure prépa qui existe, mais je pense quand même qu'il vaut mieux suivre cette prépa si on souhaite passer le CRFPA, car ça donne une meilleure idée de ce que l'on attend de nous le jour J, et puis, comme tu l'as dis, ce sont les profs de l'IEJ qui proposent les sujets au jury!
Melimel
 
Message(s) : 188
Inscription : Lun Sep 14, 2009 3:06 pm
Localisation : lyon

Message par melissa10 » Ven Nov 19, 2010 6:42 am

Bonjour,

Je souhaiterais avoir de conseils pour l'iej de Lyon et savoir s'il y a des matières ou les profs de l'iej préparent mieux, car dan le post de Melimel elle indiquait qu'en droit commercial les profs donnaient plus d'info sur l'actualité

Je suis originaire de Lyon III, et je viens de le rater à Grenoble, j'étais partie m'inscrire dans cet IEJ parce que j'avais entendu le pires horreurs sur l'iej de Lyon III et parce que l'IEJ de Grenoble proposait une "préparation" à distance qui s'est avérée être quai inexistente et incomplète; car elle comprenait uniquement de devoirs, sans réelle correction, accès aux profs, actu, méthodo, ect

Aujourdh'ui si j'ai décidé de le repasser à Lyon, c'est que cherchant du travail ici, je vai pouvoir aller à certains cours de l'iej et qu'après avoir discuter avec des profs de Grenoble, ils m'ont plus ou moins conseiller de m'inscrire dan m'on iej d'origine, car il y aurait plus de cours, ect

Voila, tous conseils sont preneurs pour ceux qui l'ont réussi à Lyon

Merci
melissa10
 
Message(s) : 110
Inscription : Mar Déc 01, 2009 12:17 pm

Message par Melimel » Ven Nov 19, 2010 11:54 am

Melissa,

Pour te permettre de faire ton choix, je vais te donner à mon point de vue les points positifs et négatifs de l'IEJ de Lyon.

- Points positifs:

La préaration IEJ est importante car elle permets de connaître les exigences de l'IEJ de Lyon, ce qui n'est pas forcément le cas des prépa privées parisiennes, qui ont des exigences différentes.

Pour certaines matières, (droit des oblig, NS et procédure civile), des cours sont prévus le soir,ce qui permet aux étudiants qui travaillent de pouvoir assister à ces cours. Mais ce n'est malheureusement pas le cas de certaines matières optionnelles, car il n'y a qu'un groupe.
Je parlais du droit commercial, car c'est la mtière que j'ai suivie cette année. La prof nous prépare vraiment bien à cette matière, et elle est très accessible, si on désire lui poser des questions. Je ne sais pas ce qu'il en est pour les autres matières, car je ne les ai pas suivie, mais je pense que tu trouveras quelques conseils.

Des simulations sont organisées pour les matières orales. Pour le grand O, 3 simulations sont organisées les samedi matins. Elles sont publiques, donc tout le monde peut y assister. De plus, des conférences ont lieu tout au long de l'année et par matière ( aspect de procédure civile, pénale, administrative, aspect de droit commercial, fiscal, social...) A la fin de la prépa, au mois de juin-juillet, une session de petit oraux est organisée. Chaque étudiants peut s'y inscrire pour toutes les matières qu'il a choisie à l'oral.

- Points négatifs:

Le cout de la prépa. Par rapport à d'autre IEJ, la prépa de Lyon est chère (750€).

L'emploi du temps, varie sans arrêt, et ce n'est pas évident de pouvoir s'organiser, surtout pour les étudiants qui n'habitent pas sur place ou qui travaillent.

Trop peu d'entrainement aux épreuves écrites. Seulement 3 sessions d'examen balncs sont organisées. C'est assez peu compte tenu du fait qu'aucune copie n'est corrigée en dehors de ces galop d'essai. Du coup, c'est très juste pour s'évaluer et eventuellement s'améliorer. Les corrections ne sont pas assez personnalisées.

L'importance de l'IEJ. La prépa de Lyon est assez importante, plus de 300 étudiants chaque année. Du coup, il y a peu de proximité et on est fondu dans la masse. Enfin, cela reste un avis personnel et au contraire certains préfèreront une prépa importante.


Voilà à mon sens ce qu'on pourrait dire sur l'IEJ de Lyon. Peut être que certains Lyonnais auront d'autres précisions à apporter sur ce que j'ai dit.
Melimel
 
Message(s) : 188
Inscription : Lun Sep 14, 2009 3:06 pm
Localisation : lyon

Message par IVANA82 » Ven Nov 19, 2010 11:54 am

@ Melissa

La réponse ne va pas être simple....
Je ne suis pas certaine de moi, mais si j'ai bonne mémoire, tu as passé le CRFPA une 1ère fois à Lyon, puis cette année à Grenoble et là tu envisages de revenir le passer à Lyon ; c'est cela ?
Je suis très étonnée par les conseils que t'ont donné les profs de Grenoble.
Pour ma part, j'aurai tendance à conseiller de toujours retenter le CRFPA dans le même IEJ, pour les raisons que j'ai développé à l'occasion d'un autre post (à savoir : connaissance des lieux, des profs, des exigences des correcteurs, de la manière dont se déroulent les épreuves, etc...).
Néanmoins, ce choix t'appartient et je ne voudrais pas t'influencer dans un sens ou un autre.

Pour ce qui est des cours dispensés par l'IEJ de Lyon....là encore c'est difficile à dire. Déjà il faudrait être certain que les profs restent les mêmes. Je sais par exemple (mais ce n'était pas mon cas, alors je ne fais que répéter ce que l'on m'a dit) que ceux qui ont fait pénal appréciaient énormément les cours avec la prof qui enseignait jusqu'en 2009 et n'ont pas vraiment aimé les cours de son remplaçant... De même en procédure pénale visiblement.
En droit de la famille, je dirais un peu la même chose. Après avoir eu un prof assez "scolaire", dont la méthode était très facile à suivre ; c'est un professionnel du droit qui a repris la matière et de fait la méthode est diamétralement opposée. Les cours sont plus "vivants" car reposant sur des cas concrêts, mais il n'y a plus le cours stricto sensu, comme on a pu l'avoir auparavant. Alors ça plaît ou ça ne plaît pas. Après cela dépend de la sensibilité de chacun et je crois qu'avant tout, tu dois compter sur ton travail personnel et non pas sur les cours que tu peux ou non recevoir à l'IEJ.
D'ailleurs, et les profs le spécifient bien, ils ne traitent que certaines parties du programme. Donc nécessairement, il existent des thèmes qui ne sont absolument pas traités dans le cadre de l'IEJ.
Tu ne peux pas choisir la matière que tu vas prendre en fonction de la qualité vraie ou supposée de l'enseignement. Tu dois vraiment choisir en fonction de tes affinités.
Pour ma part, j'ai choisi droit de la famille à l'écrit parce que c'est une matière qui me plaît depuis le début de mes études de droit et qui correspond aux expériences professionnelles que j'ai eu. Et pourtant, "on" me disait que ce n'était pas un choix judicieux compte tenu du nombre important de candidats choisissant cette matière. Sachant que tu dois les étudier de manière assidue et approfondie pendant 1 an, il veut mieux que les matières choisies te plaisent. C'est vraiment un conseil.
Si tu t'embarques dans une matière qui ne te plaît pas vraiment et que tu n'as pas déjà plus ou moins abordé dans ton cursus aux seuls motifs qu'il y a moins de candidats, que le prof est "bien" (ce qui me semble très subjectif en plus), que le prof recherche les actu, etc.... Tu es plus ou moins sûre de ne pas réussir.
Il faut vraiment le faire selon tes envies.

L'IEJ de Lyon a des qualités et des défauts. Mais il faut bien intégrer que c'est toi qui passes le concours, pas l'IEJ. Certains cours sont très bien, d'autres moins... c'est le "jeu".
Néanmoins, au vu de ce que tu racontes sur Grenoble, à Lyon il y a de VRAIS cours, ça c'est certain. Les galops sont correctement corrigés, les copies annotées, etc... et l'avantage d'être "sur place" c'est de pouvoir dialoguer avec les profs sur les éléments de ta copie ou sur un point de cours que tu n'aurais pas compris.

Voilà ce que je peux t'en dire.
Aujourd'hui le plus important est de bien choisir ses matières (et son IEJ).

Bon courage à toi.
IVANA82
 
Message(s) : 342
Inscription : Dim Mars 08, 2009 5:41 pm
Localisation : LYON

Message par melissa10 » Sam Nov 20, 2010 7:15 pm

Merci bcp Melimel et Ivana, cela fait plaisir de voir à quel point vous ête présente sur le forum pour dispenser vos conseils malgré votre réussite.

Donc, en ce qui me concerne, je n'en suis qu'à me première tentative et premier échec, à Grenoble. J'étais auparavant à Lyon 3, ou j'ai passé mon mater en 2006. J'ai ensuite travailler à l'étranger, en tant que juriste, et j'ai ensuite décidé de passer le CRFPA en travaillant, une des raisons pour laquelle je me suis incrite à la prépa à distance de l'iej de Grenoble. En fait c'est cette formule qui et incomplète, car la prépa sur place de l'iej de Grenoble propose de "vrais" cours, mais peu nombreux ou du moins moins nombreux qu'à Lyon car il ne doit y avoir que deux cours d'actu par matière; Ensuite, je me suis inscrite à Grenoble parce que toutes me copine qui l'ont passé à Lyon, m'ont filé une peur bleue en me disant que la sélection était vraiment rude contrairement à Grenoble, ce qui n'est plus le cas

Donc l'une de raisons pour laquelle lorsque j'ai expliqué aux profs que je cherchais du travail à mi temps à Lyon et que j'hésitais à m'inscrire dans mon iej d'origine, ils m'ont plus ou moins guider vers lyon au motif que l'iej avait plus de cours! Je me doute aussi que la raison cachée est que moins de gen originaire d'autres facs s'inscrivent, moins ils auront à faire de chiffre. Il m'on ausi dit que le taux d'admissibilité avait été harmonisé entre ce iej( taux pourtant tabou)Les raisons objectif pour mon choix sont
- la qualité et l'acessibilité des profs de l'iej
- le type d'excercice (à Grenoble je n'avais que de cas pratiques pour oblig, procéd pénale et famille, sachant que j'ai peur du commentaire d'arrêt vu le nombre d'années que je n'en ai pa fais)
- la difficulté présumée de certaines matières ( à Grenoble la NDs est consdérée comme notée particulièrement difficilement, la prof m'a dit lors de la consultation des copies que 8 n'est pas une mauvaise note en ns, qu'il faut compenser avec d'autres matières)
- la difficulté des oraux, parce qu'à Grenoble, il font échouer environ 4 à 6 personnes, alors qu'a Lyon c'est autour de 30 à 40 personnes, ce qui fait qu'après avoir passé la barrière de écrits à Lyon, il y a encore une grosse sélection
-enfin, le nombre de galop d'essais qui et de 5 ns et 2 galops dans les autres matières, contre 3 galops dans chaque matière pour Lyon;

Voilà, en tout cas merci beaucoup pour votre présence, c'est appréciable:)
melissa10
 
Message(s) : 110
Inscription : Mar Déc 01, 2009 12:17 pm


 

Retour vers Avis sur les IEJ

cron