Oral de fiscal à Lille

Placer vos annales ou autres choses utiles pour passer l'examen de ces matières.

Modérateurs : lalie, lilou2705, pjak, Pierre-N, nicg

Oral de fiscal à Lille

par carogala » Ven 30 Juil 2010 à 10h57

Bonjour,
Je suis inscrite à l'IEJ de Lille, et j'ai opté pour le droit fiscal comme matière d'oral. Si certains ont déjà passé cette matière, j'aimerai savoir quels exemples de sujet peuvent tomber.
Peut-il y avoir des exercices pratiques ?
Merci d'avance à ceux qui me répondront..
 
Message(s) : 3
Inscription : Ven 30 Juil 2010 à 10h50
Localisation : amiens

par Melimel » Ven 30 Juil 2010 à 13h20

carogala,

Je ne peux pas te répondre pour Lille. Mais j'ai passé les petits oraux blanc de droit fiscal à Lyon, il y a pas longtemps.

Mon sujet était: "Immobilisations et frais généraux: acquisition, gestion et cession". Ensuite le prof m'a demandé de faire un exercice pratique, pour vérifier que j'avais bien compris. D'après lui, la majorité des examinateurs fonctionnent comme cela.

L'exercice pratique reste très général car en quelques minutes, il est compliqué d'entrer dans les détails.


J'espère avoir en partie répondu à ta question.

Bon couage pour les révisions.
 
Message(s) : 188
Inscription : Lun 14 Sep 2009 à 15h06
Localisation : lyon

par carogala » Ven 30 Juil 2010 à 13h22

Oui merci beaucoup !
Bon courage dans la suite de tes révisions..
 
Message(s) : 3
Inscription : Ven 30 Juil 2010 à 10h50
Localisation : amiens

par cel » Jeu 11 Nov 2010 à 20h15

Certains sujets semblent pas évidents du genre subventions et résultats d'exploitation ou encore l'amortissement comme avantage..

D'ailleurs, quelqu'un aurait une idée sur ce qu'est l'amortissement différé?

Merci d'avance!
 
Message(s) : 9
Inscription : Jeu 11 Nov 2010 à 20h10

par Melimel » Jeu 11 Nov 2010 à 21h29

L'amortissement différé c'est une annuité d'amortissement que l'entreprise a décidé de différé durant un exercice, pour diverses raisons, mais en général, c'est pour faire face à des difficultés de trésorerie. (différer un amortissement permet donc de ne pas comptabiliser une annuité d'amortissement et donc de ne pas baisser durant une année la valeur résiduelle du bien).

Certains amortissements peuvent être régulièrement différés. Pour cela, il faut que les amortissements pratiqués soient au moins égal à l'amortissement linéaire. SI l'amortissement est différé alors qu'il ne correspond pas au minimum linéaire, on parle d'amortissement irrégulièrement différé. Ces amortissements devront alors être pris en compte pour le calcul d'une éventuelle plus value. Autrement dit, un amortissement minimum (amortissement linéaire), doit être pratiqué.

J'espère avoir été claire dans mes explications. Les amortissements différés c'est une notion difficile à expliquer, car c'est assez technique. Je pense que tu peux alors regarder dans n'importe quel manuel de fiscal, ce sera plus simplement expliquer.

En ce qui concerne les sujets, comme toi, j'ai eu du mal à comprendre le sujet sur les subventions et le résultats d'exploitation. En revanche, en ce qui concerne le sujets sur les amortissements, il ne fallait pas aller chercher très loin. Je suis tombée sur ce sujet le jour J et sur le coup j'ai paniquée. Finalement, j'ai réciter le cours sur les amortissement en casant par ci par là en quoi cela constituait un avantage pour les entreprise ou au contraire en quoi cela pouvait être un inconvénient pour l'entreprise. Au final, j'ai eu 16. Je pense donc que mon approche était la bonne: réciter un cours en précisant pour chaque notion en quoi elle peut être ou non avantageuse.
 
Message(s) : 188
Inscription : Lun 14 Sep 2009 à 15h06
Localisation : lyon

par cel » Jeu 11 Nov 2010 à 22h06

Melimel,

Merci, pour tes explications, c'est bien plus clair maintenant..

Le jour J pour moi c'est demain!! Donc je stress à mort. Mais tu as raison, je vais dédramatiser et réciter le cours c'est tout.

J'ai une dernière petite question si jamais tu as le temps de répondre, c'est concernant la fiscalité des dirigeants..

Il y a apparement plusieurs régimes en fonction du type de société, donc je m'embrouille un peu.. Si je tombe sur un sujet de ce style, est ce que tu penses que je dois parler de chaque statut? Entrepreneur individuel etc..?

Merci!!
 
Message(s) : 9
Inscription : Jeu 11 Nov 2010 à 20h10

par Melimel » Jeu 11 Nov 2010 à 22h40

cel,
Concernant la fiscalité des dirigeants, je ne saurais pas trop quoi répondre. Je pense que oui, il serait souhaitable de préciser le statut de chacun des dirigeants. Après, si le sujet concerne la rémunération des dirigeants, cela fait partie d'une catégorie d'imposition à l'IR. Du coup, si le sujet traite de la rémunération des dirigeants, je me contenterais seulement de traiter de l'article 62 CGI. Le statuts des autres dirigeants, j'en dirais seulement un mot en intro.

Voilà, il ne me reste plus qu'à te souhaiter bon courage pour demain. Sais tu combien de candidats ont choisi cette matière à l'oral? Souvent, il y en a peu, ce qui fait moins de sujets à trouver et parfois, les sujets peuvent être plus intéressants.
En tout cas je te dis un gros M.... Je suis sure que ça va bien se passer.
 
Message(s) : 188
Inscription : Lun 14 Sep 2009 à 15h06
Localisation : lyon

par cel » Jeu 11 Nov 2010 à 23h59

Nous sommes que 5 à avoir choisi fiscal à l'oral donc effectivement, je peux essayer de deviner les sujets..

En tout cas, merci beaucoup pour tes conseils, ça m'a bien aidé..

Il est minuit mais pas prete à aller dormir maintenant!!

J'espère que ca se passera bien,

Encore merci!
 
Message(s) : 9
Inscription : Jeu 11 Nov 2010 à 20h10


Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)