Difficulté du CRFPA ?

Faites nous bénéficier les autres de votre expérience et des astuces utiles pour résussir son CRFPA

Modérateurs : lalie, max, lilou2705, pjak, Pierre-N, nicg

Difficulté du CRFPA ?

Message par ObiterDictum » Jeu Nov 19, 2009 9:27 pm

Bonjour,

Je me demande quelle est la difficulté réelle du CRFPA.

Pour ma part, j'ai fait toutes mes études depuis la 2de par correspondance, y compris mon cursus universitaire, je me suis tjs documentée seule, trouvé de la jurisprudence seule, débrouillée à avoir des informations et à être à jour de l'actualité. Et je m'en suis plutôt bien sortie chaque année.

Bref, en étant travailleur et curieux, et par-delà intuitif au possible, quel genre de difficulté peut-on rencontrer en préparant le CRFPA ?

J'ai souvent entendu parler de ce concours comme "aléatoire". Qu'en est-il "au vrai" ?
IEJ Grenoble à distance.
Choix provisoire :
Procédure civile
Ecrit : famill
Oral : pénal ou travail
Espagnol ou anglais
ObiterDictum
 
Message(s) : 33
Inscription : Sam Nov 14, 2009 2:25 am

Message par Nephtys » Ven Nov 20, 2009 12:42 am

Pour ma part, je ne sais pas... j'avais les mêmes appréhensions que toi par rapport à cet "examen" au départ.
Je ne pense pas que ce soit aléatoire, pour exemple, je me suis inscrite dans un iej où je n'ai pas effectué mon cursus universitaire.
Ensuite, le travail paye bien sur, mais à ce stade tout le monde est supposé être travailleur.
Ce qui fait la différence... ton raisonnement juridique je suppose, la manière dont tu exposes tes idées, dont tu rédiges, ton style, la gestion du stress, l'utilisation des codes (oui je sais on se dit que tout le monde sais utiliser un code, mais quand tu tombes sur quelque chose que tu ne connais pas faut vraiment bien savoir s'en servir).
Donc ce qui fait la différence peut à la fois être objectif et subjectif, mais je ne pense pas que cet examen soit non plus un "tirage au sort".
Je ne pense pas que tout le monde soit d'accord avec ce que je dis, mais ce n'est qu'un avis ;) bon courage en tous cas.
Nephtys
 
Message(s) : 89
Inscription : Jeu Oct 22, 2009 9:42 am

Message par ObiterDictum » Ven Nov 20, 2009 12:56 am

Nephtys a écrit :Pour ma part, je ne sais pas... j'avais les mêmes appréhensions que toi par rapport à cet "examen" au départ.
Je ne pense pas que ce soit aléatoire, pour exemple, je me suis inscrite dans un iej où je n'ai pas effectué mon cursus universitaire.
Ensuite, le travail paye bien sur, mais à ce stade tout le monde est supposé être travailleur.
Ce qui fait la différence... ton raisonnement juridique je suppose, la manière dont tu exposes tes idées, dont tu rédiges, ton style, la gestion du stress, l'utilisation des codes (oui je sais on se dit que tout le monde sais utiliser un code, mais quand tu tombes sur quelque chose que tu ne connais pas faut vraiment bien savoir s'en servir).
Donc ce qui fait la différence peut à la fois être objectif et subjectif, mais je ne pense pas que cet examen soit non plus un "tirage au sort".
Je ne pense pas que tout le monde soit d'accord avec ce que je dis, mais ce n'est qu'un avis ;) bon courage en tous cas.


Bonjour Nephtys,

merci de ton message en forme d'encouragement.
Je ne saurais dire si j'ai tous les éléments que tu énumères.
Ce qui me trouble serait davantage le grand oral pour lequel je ne me sens pas, par avance, préparée. Le manque de communication qui s'explique aisément lorsque l'on étudie seul et que j'ai accumulé au cours des ans, pourrait me faire défaut. Car si - peut-être - j'ai certains atouts , en revanche ils ont été forgés à ma manière. Mon originalité, mon argumentation personnelle, jusque-là ont plu. Il s'agira sans doute de continuer à opter pour la même conduite, mais peut-on plaire à tout le monde ;) ?

Merci encore.
IEJ Grenoble à distance.
Choix provisoire :
Procédure civile
Ecrit : famill
Oral : pénal ou travail
Espagnol ou anglais
ObiterDictum
 
Message(s) : 33
Inscription : Sam Nov 14, 2009 2:25 am

Message par ruit » Ven Nov 20, 2009 7:59 am

Bonjour,
Il ne faut pas se leurrer l'examen est difficile...A tel point que pour ma part il m'a fallu deux ans pour être admissible!
Contrairement a ce que l'on m'avait dit pour me rassurer il n'y a pas beaucoup de personnes qui passent les épreuves en "touriste",d'ailleurs je n'ai vu aucun candidat sortir moins d'une demi-heure avant le fin des épreuves cette année (sur plus de 300).Le taux de réussite au final étant dans mon IEJ de moins de 30%,il faut donc être meilleur que les autres pour avoir sa chance...
Je pense que la qualité de la rédaction joue effectivement un rôle trés important,la logique juridique,la méthode aussi.
Quant à la chance elle intervient surtout pour les oraux et en particulier le grand oral:du sujet tiré au sort dépend beaucoup la gestion du stress;je ne sais pas comment j'aurais réagi si j'avais eu "le procés de Jeanne d'Arc" ou "Napoléon rencontre Moïse"!
Voila mes impressions;ce n'est pas infaisable mais pas un chemin sans embuches non plus!!
Bon courage
ruit
 
Message(s) : 19
Inscription : Mer Nov 11, 2009 4:27 pm

Message par pamplemouss66 » Ven Nov 20, 2009 11:44 am

"Napoléon contre Moïse".... Ca calme!
pamplemouss66
 
Message(s) : 42
Inscription : Mar Fév 03, 2009 9:33 pm
Localisation : IEJ MONTPELLIER

Message par IVANA82 » Ven Nov 20, 2009 11:48 am

Bonjour,

Alors en ce qui me concerne, mon avis va un peu trancher car je pense effectivement qu'il s'agit d'un concours (appelons "un chat, un chat" !) très aléatoire.
Je m'explique : en fonction du sujet, du type d'épreuve (commentaire d'arrêt, de texte, cas pratique, dissertation) ; tout le monde n'a pas la même aisance face à une épreuve plutôt qu'à une autre.
Dans certains IEJ, tu sais à l'avance quel type d'épreuve va tomber (par exemple, des cas prat' en oblig), dans ce cas, l'aléa disparaît un peu, puisque tout le monde est mis sur un pied d'égalité, passe l'année à bosser ce type d'épreuve, etc....
Mais dans d'autres IEJ (comme c'est notre cas à Lyon) on ne connaît pas le type d'épreuve à l'avance. Cette année par exemple nous avons eu un commentaire d'arrêt en oblig et une dissertation en procédure civile.... L'année dernière n'étaient tombés que des cas pratiques ! Difficile de faire des pronostics. Et on sait tous que l'on ne révise pas de la même manière pour une dissertation ou un cas pratique.... Et de même, selon les sensibilités de chacun, on aborde pas forcément les exercices de la même manière. Néanmoins, même si ça crée un aléa par rapport à d'autres IEJ, on s'en moque, puisqu'on est noté par IEJ.... Donc finalement tous les étudiants nous nous retrouvons avec la même difficulté face à un type d'épreuve donné....

Ensuite, la grosse part d'aléa se fait sur l'oral. Je l'ai bien constaté cette année. Les sujets varient terriblement d'une personne à l'autre.... Alors évidemment c'est le fruit du hasard, mais le fait est que les sujets ne sont pas tous "égaux" en terme de difficulté. Il te suffira pour t'en convaincre d'aller notamment sur le topic du grand O, pour voir que la difficulté des sujets n'est pas la même (de même, pour les petits oraux d'ailleurs).
Et puis certains examinateurs ont des manières de procéder qui sont "particulières" aussi.

Enfin, n'oublions pas l'existence d'un numerus clausus..... S'il y en a "tant" qui doivent réussir et bien il y en aura "tant" et tant pis pour les autres qui auraient pu passer. Inutile de se voiler la face !

Néanmoins, il est bien évident que les qualités rédactionnelles, d'argumentation, de raisonnement juridique sont absolument indispensables ! D'ailleurs, c'est bien ce qui te permet ou non de réussir les écrits. Là, tu as tous tes atouts à faire jouer.
Là, où tu pourrais peut être, être le plus destabilisé, c'est avec la note de synthèse, qui est un exercice nouveau, dont on n'a pas l'habitude et pour lequel il ne faut "pas" (tout est relatif) mettre en avant de raisonnement juridique ----> celui que l'on cultive pourtant tous depuis 4 voire 5 ans de cursus juridique. Il y a des manies qui sont difficiles à mettre de côté !

En bref, la plus grosse part d'aléa est sur l'oral où là, tout est individualisé. Le sujet d'avant peut te plaire, celui d'après aussi, mais pas le tien !! D'ailleurs, c'est presque toujours le cas !
Il est également vrai que la gestion du stress est un facteur important... En ce qui me concerne, je me suis un peu (beaucoup :wink: ) fait dépasser par ce stress.

Tu dis que le grand O t'effraie.... ce que je comprends tout à fait ! Ce qu'il est important que tu fasses, si tu en as la possibilité (parce que je crois comprendre que tu vas faire une prépa par correspondance...) c'est de "désacraliser" cet exercice... Pour ce faire : aller assister aux simulations de grand O, de "ton" IEJ.
Et puis, pour y être passée, je peux te dire que finalement, ce n'est pas si terrible que ça le grand O !! Je te dis pourtant cela en ayant échoué, et justement à cause du grand O...... Mais je sais que le stress m'a fait perdre beaucoup de mes moyens (et donc de points !), mais sinon l'exercice en lui-même n'est pas si "horrible" que l'on peut l'imaginer avant de l'avoir passé.

En bref, j'espère vraiment que mon message ne t'aura pas effrayé.
Pour ma part, j'ai décidé de le retenter l'année prochaine, en espérant que ce sera la bonne. Je sais qu'il y a des erreurs que je ne répéterai pas.
Et en toute honnêté et ce malgré mon échec, je peux te dire que ce n'est pas du tout infaisable.... Vraiment....
Courage !!

Et puis, tu es sur le bon site pour obtenir du soutien, du réconfort, etc.....

Sois sans crainte et surtout essaie d'aborder ce concours sereinement (ce qui constitue, à mon sens, 50% de la réussite !).
IVANA82
 
Message(s) : 342
Inscription : Dim Mars 08, 2009 5:41 pm
Localisation : LYON

Message par ObiterDictum » Ven Nov 20, 2009 7:21 pm

Merci à vous tous de vos messages.

je crois que malgré tes conseils Ivana, l'oral peut effrayer à ce jour, tant que le programme n'est pas appris et révisé. Et il ne le sera que fort tard.

J'ai souvent remarqué que pour les oraux il valait mieux ne pas laisser de silence s'installer - ou le résultat est rhédibitoire.

Lire, lire, lire, je crois, est la recette.
Restons confiants ;)
A bientôt ;)
IEJ Grenoble à distance.
Choix provisoire :
Procédure civile
Ecrit : famill
Oral : pénal ou travail
Espagnol ou anglais
ObiterDictum
 
Message(s) : 33
Inscription : Sam Nov 14, 2009 2:25 am

Message par Lalalune » Lun Nov 30, 2009 3:03 pm

Moi de ma maigre expérience de foirage :
- J'ai retenu qu'il fallait lire la note de synthèse en diagonale, éviter de faire des fautes d'orthographe mortelles, éviter de se contredire et faire des phrases très courtes (plus mes pavés de 15 lignes) ... bon d'un côté je ne pourrais plus avoir moins de 5 je pense ... mais ma copie partait bien : très bonne intro, plan original ... puis viennent les annotations de la mort : ah bon vous commencez par là? évitez d'afficher vos opinions politiques (???), quand on ne sait pas écrire un mot on évite de le mettre 7 fois, même 8 fois ... ah vous confondez pacs et mariage? (toujours pas compris pourquoi???).
- bon les oblig je n'ai rien à dire j'ai toujours eu de super notes, il faut pas hésiter à envisager toutes les solutions même les plus folles en droit la consommation, en droit commercial, mettre un peu de procédure et le tour est joué. Là où je regrette c'est que j'ai voulu faire une conclusion après la procédure civile car il me restait du temps, non seulement je me suis contredis sur le pacte de préférence mais en plus j'ai pas vu que j'introduisais une question non traitée alors qu'elle aurait pu passer inaperçue du fait de ma formulation plutôt compliquée.

- la procédure, bon comme j'ai changé d'iej cela ne vaut plus, mais avant c'était trop bien, on pouvait faire le commentaire d'arrêt en 45 minutes plein de jolis mots et de grands principes pour faire croire qu'on savait des trucs, je n'ai pas ouvert un seul livre de révision et j'ai eu une super note alors qu'il est réputé tuer à l'écrit ... faut croire que j'avais compris sa manière de bosser. Mais bon cette année cela va être plus chaud ...

- la spécialité moi j'avais commercial, j'ai loupé la question 1 sur la lettre de change, j'ai compris de travers, puis j'ai fait une mauvaise interprétation d'une JP dans mes révisions. Elle aurait pu au moins me mettre 2 points de plus ca aurait équilibré mon 5 en nds ! Super que les deux épreuves du haut vont ensemble ...

Bref j'ai toujours été un bon étudiant avec des mentions TB et B et j'ai foiré, j'ai appris un peu de mes erreurs, surtout sur la façon de bosser et que l'actu et la JP c'est indispensable !

Le grand O en revanche dans mon nouvel IEJ est mortel ! ils n'hésitent pas à mettre à mort les élèves défaillants, un mec s'est même évanoui ! il y a eu des 1,5/40 si c'est pas déconné ça ...
Une de mes meilleures amies est tombée sur un sujet simple et elle a fait un HS, bah elle s'est faite ouvrir si fort qu'elle n'était même plus capable de dire qu'elle était la différence entre un juge et un procureur alors qu'elle avait eu 14 en procédure pénale et droit pénal, et avec ses points d'avance un 6/40 est mortel. Même mon autre amie qui a été reçu n'a eu que 17,5/40 alors qu'elle a traité son sujet à fond. A l'inverse une autre de mes amies a eu 29/40, moins pour ses connaissances que pour son habileté rhétorique.

Donc la conclusion : miser à mort sur les écrits pour avoir un max de point d'avance, c'est faisable je pense, il ne faut pas louper la NDS.
Car pendant les oraux, chez moi, les examinateurs pensent qu'il y a trop d'avocat et qu'ils ne gagnent pas assez bien leur vie, donc ils niquent à mort les candidats.
Après il y a les extras : genre en procédure communautaire : parlez moi du budget européen, du droit de la concurrence ...

Puis le grand O il y a de purs sujets :
- Le doute
- L'homme et la femme
- les voies d'exécution et les droits fondamentaux
- le droit des malades
- le commerce maritime
- la justice ecclésiastique

et des questions de folies sur des sigles, des avocats célèbres, des formules latines, de l'histoire de france, des dates, des chansons, de la procédure fiscale ...
Lalalune
 
Message(s) : 59
Inscription : Mar Nov 03, 2009 5:05 pm

Message par ObiterDictum » Lun Nov 30, 2009 3:14 pm

Mais elle est où ta fac qu'on y aille paaaaaas ! :?

Merci pour ces longues et enrichissantes explications et bonne chance pour la prochaine fois ;)
IEJ Grenoble à distance.
Choix provisoire :
Procédure civile
Ecrit : famill
Oral : pénal ou travail
Espagnol ou anglais
ObiterDictum
 
Message(s) : 33
Inscription : Sam Nov 14, 2009 2:25 am


 

Retour vers Conseils pratiques