Pr ce qui l'ont eu: saviez vous que vous auriez les écrits?

Partie consacrée à l'actualité et à vos remarques personnelles sur l'examen du CRFPA

Modérateurs : lalie, max, lilou2705, pjak, Pierre-N, nicg

Pr ce qui l'ont eu: saviez vous que vous auriez les écrits?

par lilou2705 » Mer 24 Sep 2008 à 11h34

Bonjour,

Bon comme j'ai pu le dire dans mes autres messages, j'ai assez peur quant aux résultats de mes écrits.... L'année dernière, je n'ai même pas pris la peine de réviser mes oraux, tellement je m'étais plantée....

Cette année, je pense avoir réussi... A moins qu'ils notent comme de chiens et sanctionnent la moindre erreur pas - 4 points, je pense avoir rendu des copies qui justifient la moyenne... Bon, y a des jours, c'est la déprime et je me dis que je me suis plantée...

Mais, objectivement, je pense avoir réussi: pas de hors sujet, réponses a priori justes, pas de grosses bourdes, raisonnement qui se tient, copies propres, copies finies... On peut me reprocher des copies pas assez développées, qui abordent les points qui auraient du être abordés, mais sans trop les développés...

Mais, je reste incertaine... Or, certains de mes camarades sont sûrs de l'avoir (ce qui me déprime au plus au point, car je me dis que si je n'en suis pas sûre comme eux, c'est que je me suis plantée...).

Bref, je voudrais donc savoir si, pour ce qui ont eu le CRFPA, vous "sentiez" que les écrits étaient dans la poche... Et à l'inverse, pour ceux qui ont loupé les écrits, vous ne vous y attendiez vraiment pas....

Par ce que je me dis que ça doit arriver très souvent de penser qu'on a loupé les écrits, alors qu'on les a eu... Mais, est aussi fréquent de penser avoir réussi alors que l'on s'est planté???

Bref, comme vous le voyez, je me pose des questions existentielles, donc si vous pouviez me faire par de vos expériences :wink:
 
Message(s) : 310
Inscription : Mer 13 Fév 2008 à 12h59
Localisation : LYON

par anthob01 » Mer 24 Sep 2008 à 12h09

Salut à toi grande stressée devant l'Eternel :)

Bon, je vais pas pouvoir répondre précisement à ta question, vu que je viens de passer pour la première fois les écrits, et que j'ai les mêmes interrogations que toi...

Je vais juste t'expliquer comment je fais...

Personnellement, j'ai eu une philosophie : après les écrits, c'est plus les écrits...En gros, globalement, j'ai discuté vaguement de mes copies avec des collègues, j'ai même posté quelques plans ici, mais il y avait une règle : à compter du vendredi 19 septembre (mes écrits se sont finis le 18 à midi), plus question de parler des écrits, on fait comme si on allait passer cet oral....

Alors bien sur, y'a des moments de doutes (surtout le soir, au moment de se coucher, on se met à "broger"), mais dès que quelqu'un commence à me dire "oula en oblig moi j'ai...", je coupe court à la conversation....

J'ai rangé toutes mes révisions d'écrit dans un placard, hors de ma vue...Plus rien ne me rappelle les écrits...Pour mieux repartir à l'oral...

Voilà un peu mon point de vue.
 
Message(s) : 76
Inscription : Lun 12 Nov 2007 à 18h03

par lilou2705 » Mer 24 Sep 2008 à 12h35

Moi aussi je tente de compartimenter... Mais comme toi, le soir, j'ai du mal à ne pas y penser... Je sais que ce qui est fait est fait... Mais personnellement, c'est la deuxième fois que je le passe. Si je le loupe, je ne sais pas ce que je vais faire l'année prochaine... C'est vraiment très stressant...

En réalité, j'essaye de m'autoévaluer car, je pense que, émotionnellement, ça va être dur pour moi le jour de résultats... J'ai peur de penser que j'ai les écrits, et d'avoir la déception de ma vie, en voyant que je n'ai pas mes écrits... Et si je me dis que je n'ai pas les écrits (pour ne pas être déçue), alors j'ai du mal à réviser mes oraux...

Bref, l'horreur en ce moment...

:cry:
 
Message(s) : 310
Inscription : Mer 13 Fév 2008 à 12h59
Localisation : LYON

par anthob01 » Mer 24 Sep 2008 à 12h58

lilou2705 a écrit :Moi aussi je tente de compartimenter... Mais comme toi, le soir, j'ai du mal à ne pas y penser... Je sais que ce qui est fait est fait... Mais personnellement, c'est la deuxième fois que je le passe. Si je le loupe, je ne sais pas ce que je vais faire l'année prochaine... C'est vraiment très stressant...

En réalité, j'essaye de m'autoévaluer car, je pense que, émotionnellement, ça va être dur pour moi le jour de résultats... J'ai peur de penser que j'ai les écrits, et d'avoir la déception de ma vie, en voyant que je n'ai pas mes écrits... Et si je me dis que je n'ai pas les écrits (pour ne pas être déçue), alors j'ai du mal à réviser mes oraux...

Bref, l'horreur en ce moment...

:cry:


T'est à Lyon il me semble...moi aussi....J'admets trouver ça parfaitement con de laisser un mois de "suspens" entre les écrits et les résultats, et de commencer les oraux trois jours après...

Cela dit c'est peut être aussi le but du jeu : on te teste...Mettons qu'environ 120 aillent aux oraux et que 80 réussissent (ce sont les moyennes), je sais de source sûre (et haut placée) que chaque année, 10 à 15 personnes ont les écrits mais ne se présentent pas aux oraux....Déjà ça fait 105 admissibles pour 80 admis....

Comptes sur quelques personnes qui se vautrent lamentablement pour défaut de boulot, ça fait que si tu ne t'écroule pas aux oraux, normalement y'a pas de raison que ça passe pas...

Essaies de te baser la dessus pour effacer l'inquiétude
 
Message(s) : 76
Inscription : Lun 12 Nov 2007 à 18h03

par lilou2705 » Mer 24 Sep 2008 à 13h19

Oui, je suis à Lyon....

Non, les oraux ne me font pas peur. Si je les révises, y a pas de raisons que je ne les ai pas... Ce qui me stresse c'est les écrits... En général, y a 80% de réussite aux oraux, et ce qui se vautrent doivent en grande majorité être ceux qui ne pensaient pas avoir leur écrits, et qui ont donc pas révisé...

Bah vu que t'es lyonnais, tu vas pouvoir me répondre: as-tu trouvé que c'était facile cette année??? Beaucoup de mes amis ont fait les mêmes choses que moi, et ont pas trouvé ça hyper dur... J'ai peur qu'ils notent donc sévèrement pour faire leur sélection....
 
Message(s) : 310
Inscription : Mer 13 Fév 2008 à 12h59
Localisation : LYON

par cécé » Mer 24 Sep 2008 à 14h09

Bon, je ne fais pas partie de ceux qui ont eu le concours (malheureusement.. :cry: ), mais je vais quand même te répondre.

Comme toi c'est la 2ème fois que je passe le concours, et à Lyon aussi. C'est insupportable cette pression, moi non-plus je n'a(vais) prévu aucun plan B.

Par rapport à tout ce que tu dis de ton auto-évaluation, tu ne t'es pas mal débrouillée. Tu sais bien qu'il n'existe pas de "copie parfaite", et je suis vraiment étonnée que certains de tes amis disent être "sûrs" de l'avoir (ils sont simplement moins prudents que toi je pense, ou alors c'est une image qu'ils se donnent).
En ce qui te concerne, je pense que c'est seulement le stress qui parle, et que tu dois réviser le plus paisiblement possible tes oraux dans la mesure où tu as des raisons logiques et sérieuses d'être confiante.

En même temps, je suis très mal placée pour te dire ça car pour ma part j'ai fait des "bourdes" impardonnables qui vont me coûter très cher (le malheur des uns fait le bonheur des autres).. et je suis carrément dépitée.
Alors je me dis qu'à ta place je ne m'attarderai pas sur la question des révisions des oraux et je foncerais (moi aussi l'an dernier je n'avais pas révisé les oraux car j'étais sûre de ne pas y être, ce qui s'est malheureusement confirmé).

Je suis dans un état bien pire que le tien (en gros, phase de désorientation totale où je me demande vraiment quoi faire de mon avenir), mais suffisamment lucide pour te dire que tu perds ton temps et ton énergie inutilement.

A part ça, je dois dire quand même que les épreuves me semblaient plus abordables que les autres années, et que beaucoup de copies se valent sûrement (et donc je pense qu'un facteur subjectif relativement important va jouer au niveau des corrections), mais justement, ça reste jouable !
 
Message(s) : 171
Inscription : Jeu 15 Juin 2006 à 20h34

par lilou2705 » Mer 24 Sep 2008 à 14h49

Merci beaucoup, ça m'aide...

Cécé, c'est dommage "tes bourdes". T'es sûre que c'est impardonnable? Tu vas quand même réviser tes oraux?? Tu fais quoi l'année prochaine? Moi si je le loupe, je ne sais toujours pas. Je ne pense pas avoir la force de remettre ça une troisième fois.... Si autan, la première fois, je n'avais pas assez travaillé (même pas ouvert le droit des obligations :roll: ), cette année j'ai révisé tous les jours pendant 6 mois...

Mais d'un autre coté, que faire avec un M1 droit public? Bosser dans un bureau pour toucher une misère? J'ai toujours voulu être avocate.... Donc, bon, je te comprends TRES bien: entre l'attente des résultats et l'incertitude de l'avenir, c'est vraiment pas super en ce moment...
 
Message(s) : 310
Inscription : Mer 13 Fév 2008 à 12h59
Localisation : LYON

par VideoFlying™ » Mer 24 Sep 2008 à 21h29

Bonjour à tous,

Je me permettrai d'ajouter que cela fait certainement partie de l'épreuve que de prouver que l'on arrive à bosser alors même qu'on est pas certain(e) d'être admissible (il est évidemment in envisageable de ne bosser qu'à compter des résultats), c'est un autre moyen de sélection.

Si les IEJ le voulaient vraiment, je vois pas ce qui s'opposerait à ce qu'ils publient les résultats en 2 semaines ...

Ce genre de questionnement te mène droit dans le mur. Fais comme si les examens étaient en 2 parties et que tout le monde pouvait participer aux 2 étapes ...

Fonce et cesse de te torturer, c'est contre-productif!
 
Message(s) : 19
Inscription : Sam 20 Sep 2008 à 23h46
Localisation : Strasbourg

par cécé » Jeu 25 Sep 2008 à 9h10

lilou2705 a écrit :Merci beaucoup, ça m'aide...

Cécé, c'est dommage "tes bourdes". T'es sûre que c'est impardonnable? Tu vas quand même réviser tes oraux?? Tu fais quoi l'année prochaine? Moi si je le loupe, je ne sais toujours pas. Je ne pense pas avoir la force de remettre ça une troisième fois.... Si autan, la première fois, je n'avais pas assez travaillé (même pas ouvert le droit des obligations :roll: ), cette année j'ai révisé tous les jours pendant 6 mois...

Mais d'un autre coté, que faire avec un M1 droit public? Bosser dans un bureau pour toucher une misère? J'ai toujours voulu être avocate.... Donc, bon, je te comprends TRES bien: entre l'attente des résultats et l'incertitude de l'avenir, c'est vraiment pas super en ce moment...


Pour te répondre, en effet je pense que ça ne va pas passer (ex: droit de la famille, 1ère question => 0 je crois être la seule à n'avoir pas mis la bonne solution...). Je cherche quoi faire l'an "prochain", quels autres concours tenter (sachant que les autres concours pour la plupart m'intéressent nettement moins et sont aussi plus durs..). Je ne sais pas si j'aurai la force de repasser ce concours d'entrée au CRFPA, mais je crois ne pas pouvoir affronter un nouvel échec. Je regrette un peu de m'être grillée la 1ère chance (je n'avais révisé que l'été).

J'ai des diplômes, mais qui ne me permettent pas vraiment de m'ouvrir des portes dans le monde du travail, du moins juridique.

Voilà tout ça n'est pas très gai. En tout cas j'espère que tu l'auras, ainsi que tous ceux qui l'ont déjà passé 1 fois ou plus à Lyon !
 
Message(s) : 171
Inscription : Jeu 15 Juin 2006 à 20h34

par lilou2705 » Jeu 25 Sep 2008 à 10h30

Je te rassure, je suis dans la même situation :wink: Si je n'ai pas ce concours, je vais tenter les concours d'attachés territoriales, mais ça risque d'être tendu: même si je passe du droit public, le programme n'est pas le même.

Et puis, moi aussi je ne vois pas comment je pourrais travailler. Mon copain me rassure, en me disant que lui aussi, il n'imaginait pas que son M2 lui ouvrirait des portes. Mais il a trouver un job, a bossé dur pour faire ses preuves et maintenant, il a un boulot, bien payé. Il est dans les ressources humaines, et est donc bien placé pour parler. Selon lui, ce qui compte ce n'est pas les dîplomes, mais c'est le travail... Donc, il est certain que je pourrais trouver un job, mais si ça risque d'être dur au début. Après, ce sera à moi de faire mes preuves...

Mais, d'un autre coté, je ne me vois pas bosser dans un bureau, à faire de la paperasse: j'ai toujours voulu être avocate. Donc va falloir que j'y réfléchisse. Ce qui est évident, c'est que si je n'ai pas le concours, je vais passer des semaines difficiles. Après, à moi de rebondir, et d'aller de l'avant.

Pour ton droit de la famille, si c'est ta seule erreur, ne pense pas que cela va te planter ton concours. Ce qui compte, c'est le raisonnement, pas la solution. Perso, une fois, je m'étais totalement gourée sur la compétence du juge. Je pensais que j'allais me ramasser, mais j'ai eu 14 car mon raisonnement était logique... Donc, ne te base pas que sur cette erreur...
 
Message(s) : 310
Inscription : Mer 13 Fév 2008 à 12h59
Localisation : LYON

par averroes42 » Jeu 25 Sep 2008 à 15h32

Slt liliou et les autres,

Je sais que c très difficile pour vous et javoue etre soulagé d'avoir échapper à ce stress et questions. Je l'ai eu du 2è coup avec exactement la même appréhension. Je suis sorti des écrits pas rassurer (normal qd on dit que c'est le Jprox alors que c le TI en proc..). Du coup la meilleur solution c'est de ne penser qu'aux oraux et de réviser sans parler des écrits. Et puis si t croyante, prie pour que ça passe. Après, il faut accepter le fait que ça pourrait ne pas passer. Si c'est le cas (ce que je ne vous souhaite pas), la vie continue. Y'a 1001 autres vies possibles. Il faut envisager un plan B. Les retraités abondent et il faut les remplacer. Moi javais postuler chez BNP avec une maitrise en droit des aff pour être chargé de clientèle et ils m'ont rappelé pour une formation avec un bon salaire et une belle carrière en vue.

C'est tou ce que je peux vous donner comme conseil mais ne vous posez pas de question sur ce que vous avez fait mais sur ce que vous devez encore faire pour arriver dans un bon état aux oraux.

Bon courage!!! :wink:
 
Message(s) : 29
Inscription : Jeu 04 Mai 2006 à 10h24
Localisation : saint Etienne


Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)