Master2 : obligatoire pour un avocat?

Partie consacrée à l'actualité et à vos remarques personnelles sur l'examen du CRFPA

Modérateurs : lalie, max, lilou2705, pjak, Pierre-N, nicg

Master2 : obligatoire pour un avocat?

par Hiram » Ven Juil 06, 2007 8:44 pm

Bonjour à tous,
Je viens de découvrir ce forum et je vais y rester pour un petit moment je pense. Je viens de terminer mon Master1 droit privé, mais je risque de ne pas être pris en Master2, j'espère que vous pourrez me conseiller et me rassurer !
J'ai prévu de suivre les cours à l'IEJ en septembre pour préparer le concours d'entrée au CRFPA, je voudrais aussi valider un DU.
Mais voilà, un avocat sans spécialité risque t'il d'en être pénalisé? Comment se passent les spécialisations quand on est avocat? Est on obligé d'avoir un doctorat ou un master2?
Merci de votre aide :)
 
Message(s) : 2
Inscription : Ven Juil 06, 2007 8:30 pm
Localisation : Nancy

par Pierre-N » Ven Juil 06, 2007 9:37 pm

Oulà oulà, ya plusieurs questions dans ton post, bon je vais voir si je peux répondre à tout...

Déjà, pour commencer, il faut savoir ce que l'ont entend par "spécialisation".

Un master 2, qui, soit dit en passant est pratique mais pas ultra-insdispensable pour rentrer au CRFPA ne donne en aucun droit à une spécialisation "formelle".

En fait, si par "spécialisation", tu fais allusion aux dénominations qui sont utilisées par les avocats dans leur exercice, genre, sur une plaque ou dans le botin qqch marqué du style "Me Tartampion, spécialisé en droit social, droit fiscal, droit pénal, etc..." (il y a 15 spécialisations), ce droit à la spécialisation n'a aucun rapport avec les diplomes obtenus.

Ceux qui seront reçu au CRFPA feront de la déontologie et apprendront que les spécialisations des avocats, c'est un examen spécial à part, dispensés seulement par les CRFPA (1 oral de 20 min, après une prépa d'une heure, si je me souviens bien). De plus, il faut justifier de 4 ans au moins d'exercice dans la matière concernée. Donc c'est pas pour tout de suite... Les textes relatifs à cette question se trouvent aux articles 88 à 90 du décret du 27 nov 1991 (dans le NCPC), si ça intéresse du monde...

Donc il est inutile d'avoir un master ou un doctorat pour ce genre d'attribution puisque cela ne donnera droit à rien du tout (quoique pour le doctorat, ça donne automatiquement la mention, je sais plus, il faudrait que je revérifie, mais franchement, à ce prix là, autant passer l'exam comme ça...).
Et bien sur, en théorie, si on a pas l'exam, interdiction de faire mention de spécialisation sur l'annuaire ou ailleurs...

Maintenant, si par spécialisation tu entend autre chose, ma foi tout reste possible, le reste, ça n'est que de l'informel: tu peux très bien bosser de ton coté un domaine à fond sans avoir de titre. Enfin il est vrai que sur les courriers d'avocats, on voit souvent les mentions des diplomes (sans rapport avec les spécialités). Mouais, tant mieux pour eux, ça donnera juridiquement pas grand chose de plus, sinon une chance de se faire recruter, ce qui déjà est pas mal.

Rah punaise, exam de déonto lundi pour moi, faut que je m'y remette...
 
Message(s) : 823
Inscription : Dim Déc 18, 2005 6:38 pm

par locosurf » Dim Juil 08, 2007 12:41 am

Salut Hiram, même si tu n'ai pas pris dans le master 2 que tu veux dès cette année tu auras sans doute la possibilité d'en faire un en PPI une fois rentré en école d'avocat.

Sinon, si je suis bien d'accord avec Pierre-N. Celà dit, un avocat généraliste, qui fait un peu de tout sans réelle spécialité à mon avis ne peut pas être très bon.
 
Message(s) : 51
Inscription : Mar Mai 15, 2007 10:56 pm

par Pierre-N » Dim Juil 08, 2007 10:56 am

locosurf a écrit :Sinon, si je suis bien d'accord avec Pierre-N. Celà dit, un avocat généraliste, qui fait un peu de tout sans réelle spécialité à mon avis ne peut pas être très bon.

Euh, enfin quand on dit généraliste, c'est par pure opposition à "spécialiste" et au régime juridique qu'il entraine. Il va de soi que lorsqu'on est généraliste (c'était le cas de mon maitre de stage), on finit forcément par ne faire régulièrement que qq matières, sans pour autant ressentir le besoin de passer l'exam de spécialisation. C'est donc une compétence sans le titre qui va avec...

Pour le Master 2, chez nous, il y a en très peu (voir aucun) qui en fera un pour sa 2ème période, les 3/4 préférant faire un PPI (à ne pas confondre avec le terme de "seconde période", ça n'est pas pareil !).
 
Message(s) : 823
Inscription : Dim Déc 18, 2005 6:38 pm

par Hiram » Lun Juil 09, 2007 12:07 pm

Merci pour vos réponses Pierre et Locosurf qui ont bien éclairé ma lanterne.
Cela dit quelqu'un pourrait m'expliquer ceci : "Pour le Master 2, chez nous, il y a en très peu (voir aucun) qui en fera un pour sa 2ème période, les 3/4 préférant faire un PPI (à ne pas confondre avec le terme de "seconde période", ça n'est pas pareil !)."

On peut avoir une formation type Master2 pendant un stage du CRFPA??
 
Message(s) : 2
Inscription : Ven Juil 06, 2007 8:30 pm
Localisation : Nancy

par Pierre-N » Lun Juil 09, 2007 2:52 pm

Hiram a écrit :On peut avoir une formation type Master2 pendant un stage du CRFPA??


Oui, possibilité de faire un M2 durant le cursus CRFPA.

Mais pour préciser, si cette option n'est guère populaire, c'est parce que les périodes fixes du M2 (souvent de oct-nov à Avril-Mai) obligent à faire un peu du stage de 3ème période (le stage de 6 mois) avant le M2 (donc juillet-Aout-sept), et un peu après aussi (donc Juin-juillet-aout de l'année suivante).

Je sais pas si je suis clair, mais grosso modo, faire un M2 pendant le CRFPA, c'est le foutoir question emploi du temps... C'est pour ça que bcp en font un avant...
 
Message(s) : 823
Inscription : Dim Déc 18, 2005 6:38 pm

par pjak » Mer Juil 11, 2007 3:00 pm

Petite réflexion... l'hyper spécialisation à laquelle on nous lors de nos cursus, notamment en M2 n'est pas forcément une bonne chose, l'école ne cessant de nous répéter que nous sommes avant tout des "généralistes" (et les différents exams qu'elle nous fait passer nous le montrent bien)

Moi qui suis très spécialisé depuis ma licence j'ai un peu perdu de vue la base du droit privé, et j'ai eu du mal à récupérer au cours de l'école mon retard en cette matière...

Donc ne pas s'hyper- spécialiser avant l'école n'est pas forcément une mauvaise chose. Dans cette optique, le M2 ne me semble pas vraiment indispensable...

Tu pourras te spécialiser pendant l'école, ou même après...
 
Message(s) : 587
Inscription : Dim Oct 22, 2006 10:32 am


Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)
cron